La Société internationale de chirurgie esthétique et plastique (ISAPS) avertit les patients contre les praticiens non agréés et les dangers du tourisme médical

05 Novembre, 2014, 03:08 GMT de International Society of Aesthetic Plastic Surgery (ISAPS)

-- L'organisation vouée à la promotion de la sécurité des patients préconise le soutien et la modification de la législation mondiale

NEW YORK, 5 novembre 2014 /PRNewswire/ -- La Société internationale de chirurgie esthétique et plastique (ISAPS, International Society of Aesthetic Plastic Surgery) met en garde tous les individus à la recherche de chirurgies esthétiques moins onéreuses, tout particulièrement effectuées à l'étranger et surtout par des praticiens non agréés qui exercent sans certificat de spécialiste. Face aux décès récents de deux Britanniques à la suite d'interventions esthétiques effectuées à l'étranger par des praticiens non agréés, l'ISAPS exige également des changements de la législation mondiale pour réagir à ces décès tragiques et inutiles et assurer une sécurité accrue des patients.

Vidéo - http://origin-qps.onstreammedia.com/origin/multivu_archive/PRNA/ENR/patient_safety.mp4
Logo - http://photos.prnewswire.com/prnh/20141103/156357LOGO

« La chirurgie esthétique réalisée à l'étranger peut s'avérer très risquée, car les normes varient d'un pays à l'autre. Il est donc primordial que les patients aient recours à des chirurgiens plasticiens appartenant à un ordre professionnel, peu importe où ils choisissent de se faire opérer », a expliqué le Dr Susumu Takayanagi, président de l'ISAPS, avant de rajouter, « La sécurité des patients est notre priorité numéro un. L'adhésion à l'ISAPS est ouverte uniquement aux chirurgiens plasticiens agréés qui sont membres des sociétés de chirurgie plastique de leur pays. »

Il y a plus de cinq ans, l'ISAPS a établi un symbole de la sécurité des patients sous la forme d'un losange qui définit les quatre facteurs essentiels pour qu'une chirurgie plastique et esthétique se déroule en toute sécurité :

  • Le choix de l'intervention appropriée
  • Les facteurs de risque pour le patient
  • Le choix du chirurgien
  • Le cadre opératoire sûr

« Les patients sont victimes des médecins non agréés car ils pensent à tort que tout docteur en médecine est qualifié à effectuer n'importe quelle intervention chirurgicale en toute sécurité. Afin de réduire les complications chirurgicales et les décès, les pays doivent adopter une réglementation stricte pour contrôler qui pratique des chirurgies plastiques et le cadre opératoire où elles sont effectuées », a souligné le Dr Michael C. Edwards, président du Comité de sécurité des patients de l'ISAPS et président de l'American Society for Aesthetic Plastic Surgery.

Le Dr Nigel Mercer, président de l'Association européenne des sociétés de chirurgie esthétique et plastique (EASAPS), président adjoint de l'Association britannique des chirurgiens en chirurgie plastique, esthétique et reconstructrice et ancien président de l'Association britannique des chirurgiens plasticiens et esthétiques, a déclaré : « Tout patient qui prévoit de se déplacer à l'étranger pour subir une chirurgie esthétique doit être au courant des risques supplémentaires encourus, en plus des dangers de toute intervention réalisée à proximité par un chirurgien agréé. Si toutefois le patient insiste pour se déplacer à l'étranger, il doit impérativement choisir un chirurgien qualifié, capable de lui offrir, en plus de l'opération, les services, les soins et les conseils postopératoires nécessaires. La seule manière de trouver des chirurgiens agréés est de consulter le site Web de l'ISAPS. Nous recommandons également aux patients de s'informer sur l'assurance de leur chirurgien en cas de complications postopératoires ».

LA

SOURCE International Society of Aesthetic Plastic Surgery (ISAPS)



Liens connexes

http://www.isaps.org