LA TECHNOLOGIE DIGIPASS DE VASCO APPORTE SON CONCOURS À LA LUTTE CONTRE LA CRIMINALITÉ EN SÉCURISANT LES BASES DE DONNÉES CONSTITUÉES SUR LES BANDES CRIMINELLES ET ACCESSIBLES

12 Juillet, 2000, 16:38 BST de Vasco

  • Le programme Cook County Sheriff's Police GRAB permettra désormais de sécuriser en tout temps et depuis n'importe où l'accès aux renseignements sur les bandes criminelles

Washington - Alors qu'en 1998, les enquêteurs criminels de la région de Chicago cherchaient des indices pour un double homicide relié aux bandes criminelles, des données associatives et relationnelles fournies par le Gang Reduction Analysis Bulletin (GRAB) (Bulletin d'analyse de la réduction des bandes criminelles) ont contribué à l'arrestation de nombreux délinquants.

GRAB, auquel l'on peut accéder par Internet à l'adresse http://www.ccspd.org /, a été mis au point et est actuellement géré par le service de police du bureau du shérif du comté de Cook à Chicago, en Illinois. Le comté de Cook comprend la ville de Chicago ainsi que 129 communes suburbaines qui couvrent une superficie de quelque 950 miles carrés (1520 kilomètres carrés), et dont la population dépasse les cinq millions d'habitants.

La technologie Digipass(MC) de VASCO Data Security International, Inc. (VDSI; EASDAQ au Nasdaq) (www.vasco.com ) (cabine £650) fournit des solutions de sécurité au système GRAB, seule base de données de renseignements criminels accessible par Internet et utilisée par un organisme américain d'application de la loi.

M. Fred Hafner, directeur du Renseignement criminel pour l'unité des crimes de bandes du service de police du shérif, a expliqué à ce sujet : "Le programme GRAB a été mis sur pied en 1996 en vue de fournir aux organismes d'application de la loi de la région de Chicago et de l'ensemble des Etats-Unis des renseignements sur les personnes impliquées dans les bandes criminelles des rues. Ainsi, nous avons découvert que les bandes de la région de Chicago migraient beaucoup et qu'elles décidaient généralement d'offrir le moins de résistance possible lorsqu'elles exerçaient leurs activités criminelles. Après leur déménagement, leur réussite criminelle est directement proportionnelle à leur anonymat. Ainsi, GRAB vise à éliminer cet anonymat notamment par l'entremise de l'Internet."

Doté du dispositif d'authentification Digipass 300 de VASCO, qui génère un mot de passe à utilisation unique, seul le personnel d'application de la loi qui en a reçu l'autorisation officielle a accès aux données confidentielles contenues dans le système GRAB. Les utilisateurs doivent ainsi avoir leur NIP (numéro d'identification personnelle) pour pouvoir activer leur Digipass 300, leur propre nom d'ouverture de session et le dispositif Digipass qui permet d'obtenir l'accès à la base de données protégée, cette méthode permettant ainsi d'instaurer un haut niveau de sécurité. Les dispositifs permettent également la pleine portabilité, puisque les utilisateurs sont en mesure d'accéder à la base de données depuis n'importe quel ordinateur doté d'un navigateur Web, et ce à n'importe quel moment et depuis n'importe où dans le monde.

Pour pouvoir participer au programme GRAB, le personnel d'application de la loi doit s'inscrire auprès du bureau de police du shérif du comté de Cook, avant de suivre un séminaire de formation d'une journée qui certifie à son tour une utilisation appropriée et légitime de la base de données par Internet. Les agents de police reçoivent ensuite leur dispositif Digipass 300 programmé par personne. Au cours des 18 derniers mois, 170 membres du personnel d'application de la loi représentant 35 agences d'application de la loi différentes réparties dans quatre Etats différents se sont vu accorder l'autorisation, la formation et la certification nécessaires à l'accès au programme GRAB. Ce système a ainsi aidé les agents de police dans le cadre de récentes enquêtes menées sur le trafic de stupéfiants, les homicides, les voies de fait et les vols qualifiés.

M. Jan Valcke, directeur général de VASCO, croit fermement que les agences d'application de la loi à l'échelle mondiale pourraient profiter de l'ajout de données sur les criminels dans l'Internet. Il a ainsi indiqué : "VASCO a jusqu'à présent largement apaisé les inquiétudes soulevées par la sécurité en matière de bases de données. Or, les agences d'application de la loi pourraient emboîter le pas au comté de Cook et tirer parti de la puissance de l'Internet, ce qui permettrait de réduire la criminalité, facilement et économiquement."

VASCO en bref

VASCO permet de sécuriser les entreprises à partir de l'ordinateur central jusqu'à l'Internet et ce, grâce à des solutions d'infrastructure qui permettent de sécuriser les affaires virtuelles et le cybercommerce, de protéger des informations sensibles ainsi que l'identité des utilisateurs. La gamme de produits de la Société, qui comprend notamment Digipass(MC), VACMAN(MD) et SnareWorks(MC), propose une sécurité de bout en bout par l'entremise d'une ouverture de session absolument unique, d'un contrôle d'accès et d'admissibilités avancées, de la sécurité des portails Internet, d'authentifications fortes et de possibilités d'infrastructures à clés publiques et ce, tout en réduisant considérablement le temps et l'effort qu'impliquerait le déploiement et la gestion d'une telle sécurisation. VASCO compte aujourd'hui des centaines de clients, répartis dans plus d'une cinquantaine de pays, parmi lesquels figurent des institutions financières, des entreprises de premier plan ou encore des organismes gouvernementaux. Mentionnons seulement John Hancock, ABN AMRO Bank, Shell, 3M, Ericsson, Rabobank, SEB, First Union, Liberty Mutual, Cable and Wireless, Nokia, DaimlerChrysler, Volvo, la Commission européenne, U.S. Coast Guard, l'Université de Groningue et l'Université Duke. VASCO compte également des associés tels que Intel, Computer Associates, Lernout & Hauspie, Check Point Software Technologies, Novell, S1, Brokat, and Netlife. Pour tout complément d'information, prière de visiter le site Web de la société à l'adresse www.vasco.com.

Enoncés prospectifs

Les énoncés contenus dans ce communiqué ont trait à des projets, événements ou résultats futurs et sont de nature prospective. Tout énoncé renfermant les termes "croit, anticipe, prévoit ou s'attend à" ont un caractère prospectif. De tels énoncés sont associés à des risques et des incertitudes et se fondent sur les attentes présentes de la société. De ce fait, les résultats réels pourraient différer des attentes exprimées dans ces mêmes énoncés prospectifs.

Pour de plus amples renseignements sur la Société et ses activités, veuillez vous reporter aux documents déposés par la Société auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission.

LA

SOURCE Vasco