La World Heart Federation exhorte les gouvernements à prendre des mesures pour préserver la santé cardiovasculaire

22 Septembre, 2016, 17:00 BST de The World Heart Federation (WHF)

NEW YORK, September 21, 2016 /PRNewswire/ --

Une semaine avant la Journée mondiale du cœur, le 29 septembre, la World Heart Federation exhorte les gouvernements à intensifier leurs efforts pour prévenir une épidémie de maladies cardiovasculaires (MCV)   

La World Heart Federation (WHF) lance aujourd'hui, en direction des gouvernements, un appel à une politique mondiale visant la mise en place de systèmes de surveillance et de suivi des MCV afin de mieux prévenir, traiter et maîtriser la première cause de mortalité au monde.

Les MCV sont à l'origine de 17,5 millions de décès chaque année dans le monde. Il faut toutefois savoir que 80 % au moins des décès prématurés dus aux MCV pourraient être évités[1] en s'attaquant aux facteurs de risque comportementaux et en faisant appel à des traitements simples après un infarctus ou un accident vasculaire cérébral.

L'appel en direction des responsables politiques et gouvernements a été lancé ce jour lors d'une réunion de la Global Hearts Initiative de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Ce groupement aidera les gouvernements à mettre en place des interventions cliniques et au niveau des populations pour réduire le nombre de MCV.

L'OMS définit trois mesures concrètes à prendre par les responsables politiques pour réunir des données fiables et pouvoir élaborer ainsi une politique rigoureuse et percutante pour lutter contre les MCV :

  1. Renforcer les systèmes d'enregistrement des causes de décès et d'état civil
  2. Inclure la couverture des interventions clés pour MCV dans les systèmes d'information médicale existants
  3. Réunir auprès d'un sous-échantillon représentatif de la population des informations sur la prévalence et la qualité des soins prodigués aux patients souffrant d'hypertension et de MCV, collecter périodiquement des données sur les facteurs de risque métaboliques et comportementaux (abus d'alcool, manque d'activité physique, tabagisme, mauvaise alimentation, surpoids et obésité, hypertension artérielle, hyperglycémie et hyperlipidémie) et identifier auprès d'un sous-échantillon de la population les déterminants de l'exposition au risque comme la commercialisation de produits alimentaires, de tabac et d'alcool.

À l'occasion de la Journée mondiale du cœur, l'OMS lancera aussi sa note d'orientation politique qui identifie les besoins et faiblesses des systèmes de surveillance et de suivi des MCV à l'échelle mondiale.

Comme le souligne le Dr Salim Yusuf, président de l'OMS : « Nous savons qu'une surveillance et un suivi solides sont essentiels pour déterminer les politiques et stratégies à mettre en œuvre, de même que pour évaluer leur efficacité en termes de réduction du nombre de MCV. Les pays qui effectuent un tel suivi sont également ceux qui réussissent le mieux à réduire l'incidence des MCV.

« Nous appelons les gouvernements à renforcer leur engagement en faveur de la prévention des décès prématurés en prenant des mesures essentielles pour mieux suivre la population de leur pays. »

Manifestez votre soutien à la Journée mondiale du cœur en envoyant votre #HealthyHeartSelfie (selfie pour un cœur sain) sur Tweeter @worldheartfed

Prenez connaissance de l'intégralité de l'appel à une politique mondiale et téléchargez la lettre type de l'OMS exhortant les gouvernements à mettre en œuvre des systèmes de surveillance et de suivi des MCV fiables et adaptés aux objectifs visés.

http://www.worldheartday.org

--------------------------------------------------

1. http://www.world-heart-federation.org/what-we-do/world-heart-day/about-world-heart-day/

 

 


LA

SOURCE The World Heart Federation (WHF)