L'alliance entre Bristol-Myers Squibb et F. Hoffmann-La Roche Ltd devrait accélérer les nouvelles initiatives en matière de recherche sur le cancer

22 Septembre, 2000, 17:34 BST de Bristol-Myers Squibb

  • L'accord se concentrera sur l'utilisation combinée de TAXOL et HERCEPTIN

Bruxelles, Belgique - Bristol-Myers Squibb Company (NYSE : BMY) a annoncé aujourd'hui un nouveau partenariat européen de recherche clinique avec F. Hoffmann-La Roche, Ltd. Cette alliance stratégique facilitera le développement de nouveaux essais cliniques portant sur le puissant médicament anticancéreux TAXOL® (paclitaxel), fabriqué par Bristol-Myers Squibb Company, et le nouveau traitement du cancer du sein métastatique, l'anticorps monoclonal HERCEPTIN® (trastuzumab), commercialisé hors des Etats-Unis par F. Hoffmann-La Roche, Ltd.

"La promotion des initiatives de recherche dans le domaine relativement nouveau de la thérapie anticancéreuse ciblée sera bénéfique tant à la communauté de recherche qu'aux patients cancéreux", déclare le Dr Martin Birkhofer, directeur administratif de la recherche clinique oncologique pour l'Europe chez Bristol-Myers Squibb Company. "L'établissement d'alliances de recherche dans le secteur ne peut qu'améliorer le développement de nouvelles thérapies anticancéreuses. Cette initiative accélérera indubitablement la recherche dans le domaine de la thérapie anticancéreuse ciblée et promet d'offrir aux patients cancéreux de meilleurs résultats en Europe."

L'objectif du partenariat entre les deux entreprises consiste à accélérer la recherche en clarifiant le mode de fonctionnement combiné de TAXOL et de HERCEPTIN et en déterminant les avantages probables de ces thérapies pour les patients cancéreux. Cette collaboration englobera des études sur le cancer du sein ainsi que d'autres tumeurs solides pour lesquelles il est scientifiquement prouvé que cette combinaison de médicaments présente un potentiel d'activité clinique.

Selon les termes de l'accord, les sociétés installeront un comité d'examen central pour les propositions d'essais cliniques impliquant les deux produits. Le comité examinera les propositions d'études soumises par des investigateurs européens, et les sociétés s'efforceront d'aider les investigateurs à mener les études présentant un mérite scientifique. TAXOL et HERCEPTIN ont fait l'objet de nombreuses recherches pré-cliniques et cliniques, en tant qu'agents anticancéreux distincts puis ensemble, en tant que polythérapie.

Selon le Dr Bart Vanhauwere de F. Hoffmann-La Roche, Ltd., "Cette collaboration est particulièrement importante dans la mesure où elle fait progresser des recherches prometteuses sur la combinaison HERCEPTIN/TAXOL, qui a déjà démontré des avantages considérables par rapport à la chimiothérapie standard pour les patientes atteintes de cancer du sein métastatique et possédant le gène HER2. Cette combinaison est particulièrement intéressante, HERCEPTIN étant généralement très bien toléré et pouvant être aisément associé à TAXOL sans augmentation substantielle de la toxicité."

Il est généralement reconnu dans la communauté de recherche que le futur traitement du cancer réside dans l'innovation des thérapies ciblées. Des traitements biologiques ciblés tels que HERCEPTIN, associés à un médicament anticancéreux comme TAXOL, fournissent une approche plus adaptée au traitement du cancer.

Des études récentes se sont penchées sur l'association de HERCEPTIN à une chimiothérapie standard avec TAXOL dans le traitement du cancer du sein. Selon le Dr Baselga, l'un des co-investigateurs européens du département d'oncologie médicale de Vall D'Hebron, Barcelone, Espagne, "Le résultat le plus remarquable des études réalisées sur l'utilisation de cette combinaison pour le traitement du cancer du sein à un stade avancé est une hausse de 25 % de la durée de survie."(1)

Chaque année, neuf millions de nouveaux cas de cancer sont dépistés et cinq millions de personnes meurent de cette maladie, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Une hausse spectaculaire de l'espérance de vie et un changement de mode de vie devraient faire augmenter le nombre de nouveaux cas de cancer jusqu'à 20 millions par an d'ici 2020 et le nombre de décès dus au cancer à plus de 10 millions. Dans l'Union européenne, plus de 250 000 cas de cancer du sein sont détectés annuellement, avec un taux de mortalité d'environ 50 %. Le rôle du gouvernement et de l'industrie dans le financement des programmes de recherche, le développement de nouvelles technologies et le partage des progrès dans les traitements anticancéreux est manifestement crucial pour inverser cette tendance.

F. Hoffmann-La Roche, Ltd.

F. Hoffmann-La Roche, Ltd., dont le siège social se situe à Bâle (Suisse), est l'un des premiers groupes de soins de santé mondiaux orientés vers la recherche dans les domaines des produits pharmaceutiques, des diagnostics et des vitamines.

Les produits et services novateurs de F. Hoffmann-La Roche, Ltd. concernent la prévention, le diagnostic et le traitement de maladies, afin d'améliorer le bien-être et la qualité de vie des personnes.

Bristol-Myers Squibb Company

Bristol-Myers Squibb est un chef de file mondial en matière de thérapies anticancéreuses. La société possède un large éventail de programmes de découverte et de développement couvrant la plupart des domaines-clés de l'oncologie et englobant plus d'une douzaine de composés en développement actif, notamment des inhibiteurs de voie de signalisation de l'oncogène, des composés anti-angiogéniques, des inhibiteurs de métalloprotéinase matriciels, des taxanes de la nouvelle génération, de nouveaux agents chimiothérapeutiques, des epothilones et des thérapies hormonales. Beaucoup de ces composés expérimentaux, ainsi que les médicaments anticancéreux commercialisés par la société, seront utilisés dans le cadre de l'initiative pharmacogénomique.

Visitez le site Web de Bristol-Myers Squibb : http://www.bms.com

Note de l'éditeur

HERCEPTIN a été approuvé par la Food and Drug Administration en septembre 1998 en tant que traitement du cancer du sein métastatique. La licence communautaire a été reçue le 28 août dernier. HERCEPTIN est désormais approuvé dans plus de 40 pays. Il a été découvert et développé par Genentech, une grande société américaine de biotechnologie dont F. Hoffmann-La Roche, Ltd. détient 58 % des parts. En juillet 1998, Genentech a accordé à F. Hoffmann-La Roche, Ltd. les droits de commercialisation exclusifs de HERCEPTIN hors des Etats-Unis.

Référence

1 Baselga J, Norton L, Albanell J, Kim Y-M, Mendelsohn J. Recombinant humanized anti-HER2 antibody (HerceptinTM) enhances the antitumor activity of paclitaxel and doxorubicin against HER2/neu overexpressing human breast cancer xenografts. Cancer Res. 1998; 58: 2825-2831.

John Kouten, Bristol-Myers Squibb, Relations publiques, tél. : +1 609 897 2637 ou mobile : +1 609 213 4327, courrier électronique : John.kouten@bms.com ou Caroline Almeida, Bristol-Myers Squibb, Relations publiques, tél. : +32 2 352 7217 ou mobile : +32 75 85 95 13, courrier électronique : Caroline.almeida@bms.com

L'alliance entre Bristol-Myers Squibb et F. Hoffmann-La Roche Ltd devrait accélérer les nouvelles initiatives en matière de recherche sur le cancer

  • L'accord se concentrera sur l'utilisation combinée de TAXOL et HERCEPTIN

Bruxelles, Belgique - Bristol-Myers Squibb Company (NYSE : BMY) a annoncé aujourd'hui un nouveau partenariat européen de recherche clinique avec F. Hoffmann-La Roche, Ltd. Cette alliance stratégique facilitera le développement de nouveaux essais cliniques portant sur le puissant médicament anticancéreux TAXOL® (paclitaxel), fabriqué par Bristol-Myers Squibb Company, et le nouveau traitement du cancer du sein métastatique, l'anticorps monoclonal HERCEPTIN® (trastuzumab), commercialisé hors des Etats-Unis par F. Hoffmann-La Roche, Ltd.

"La promotion des initiatives de recherche dans le domaine relativement nouveau de la thérapie anticancéreuse ciblée sera bénéfique tant à la communauté de recherche qu'aux patients cancéreux", déclare le Dr Martin Birkhofer, directeur administratif de la recherche clinique oncologique pour l'Europe chez Bristol-Myers Squibb Company. "L'établissement d'alliances de recherche dans le secteur ne peut qu'améliorer le développement de nouvelles thérapies anticancéreuses. Cette initiative accélérera indubitablement la recherche dans le domaine de la thérapie anticancéreuse ciblée et promet d'offrir aux patients cancéreux de meilleurs résultats en Europe."

L'objectif du partenariat entre les deux entreprises consiste à accélérer la recherche en clarifiant le mode de fonctionnement combiné de TAXOL et de HERCEPTIN et en déterminant les avantages probables de ces thérapies pour les patients cancéreux. Cette collaboration englobera des études sur le cancer du sein ainsi que d'autres tumeurs solides pour lesquelles il est scientifiquement prouvé que cette combinaison de médicaments présente un potentiel d'activité clinique.

Selon les termes de l'accord, les sociétés installeront un comité d'examen central pour les propositions d'essais cliniques impliquant les deux produits. Le comité examinera les propositions d'études soumises par des investigateurs européens, et les sociétés s'efforceront d'aider les investigateurs à mener les études présentant un mérite scientifique. TAXOL et HERCEPTIN ont fait l'objet de nombreuses recherches pré-cliniques et cliniques, en tant qu'agents anticancéreux distincts puis ensemble, en tant que polythérapie.

Selon le Dr Bart Vanhauwere de F. Hoffmann-La Roche, Ltd., "Cette collaboration est particulièrement importante dans la mesure où elle fait progresser des recherches prometteuses sur la combinaison HERCEPTIN/TAXOL, qui a déjà démontré des avantages considérables par rapport à la chimiothérapie standard pour les patientes atteintes de cancer du sein métastatique et possédant le gène HER2. Cette combinaison est particulièrement intéressante, HERCEPTIN étant généralement très bien toléré et pouvant être aisément associé à TAXOL sans augmentation substantielle de la toxicité."

Il est généralement reconnu dans la communauté de recherche que le futur traitement du cancer réside dans l'innovation des thérapies ciblées. Des traitements biologiques ciblés tels que HERCEPTIN, associés à un médicament anticancéreux comme TAXOL, fournissent une approche plus adaptée au traitement du cancer.

Des études récentes se sont penchées sur l'association de HERCEPTIN à une chimiothérapie standard avec TAXOL dans le traitement du cancer du sein. Selon le Dr Baselga, l'un des co-investigateurs européens du département d'oncologie médicale de Vall D'Hebron, Barcelone, Espagne, "Le résultat le plus remarquable des études réalisées sur l'utilisation de cette combinaison pour le traitement du cancer du sein à un stade avancé est une hausse de 25 % de la durée de survie."(1)

Chaque année, neuf millions de nouveaux cas de cancer sont dépistés et cinq millions de personnes meurent de cette maladie, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Une hausse spectaculaire de l'espérance de vie et un changement de mode de vie devraient faire augmenter le nombre de nouveaux cas de cancer jusqu'à 20 millions par an d'ici 2020 et le nombre de décès dus au cancer à plus de 10 millions. Dans l'Union européenne, plus de 250 000 cas de cancer du sein sont détectés annuellement, avec un taux de mortalité d'environ 50 %. Le rôle du gouvernement et de l'industrie dans le financement des programmes de recherche, le développement de nouvelles technologies et le partage des progrès dans les traitements anticancéreux est manifestement crucial pour inverser cette tendance.

F. Hoffmann-La Roche, Ltd.

F. Hoffmann-La Roche, Ltd., dont le siège social se situe à Bâle (Suisse), est l'un des premiers groupes de soins de santé mondiaux orientés vers la recherche dans les domaines des produits pharmaceutiques, des diagnostics et des vitamines.

Les produits et services novateurs de F. Hoffmann-La Roche, Ltd. concernent la prévention, le diagnostic et le traitement de maladies, afin d'améliorer le bien-être et la qualité de vie des personnes.

Bristol-Myers Squibb Company

Bristol-Myers Squibb est un chef de file mondial en matière de thérapies anticancéreuses. La société possède un large éventail de programmes de découverte et de développement couvrant la plupart des domaines-clés de l'oncologie et englobant plus d'une douzaine de composés en développement actif, notamment des inhibiteurs de voie de signalisation de l'oncogène, des composés anti-angiogéniques, des inhibiteurs de métalloprotéinase matriciels, des taxanes de la nouvelle génération, de nouveaux agents chimiothérapeutiques, des epothilones et des thérapies hormonales. Beaucoup de ces composés expérimentaux, ainsi que les médicaments anticancéreux commercialisés par la société, seront utilisés dans le cadre de l'initiative pharmacogénomique.

Visitez le site Web de Bristol-Myers Squibb : http://www.bms.com

Note de l'éditeur

HERCEPTIN a été approuvé par la Food and Drug Administration en septembre 1998 en tant que traitement du cancer du sein métastatique. La licence communautaire a été reçue le 28 août dernier. HERCEPTIN est désormais approuvé dans plus de 40 pays. Il a été découvert et développé par Genentech, une grande société américaine de biotechnologie dont F. Hoffmann-La Roche, Ltd. détient 58 % des parts. En juillet 1998, Genentech a accordé à F. Hoffmann-La Roche, Ltd. les droits de commercialisation exclusifs de HERCEPTIN hors des Etats-Unis.

Référence

1 Baselga J, Norton L, Albanell J, Kim Y-M, Mendelsohn J. Recombinant humanized anti-HER2 antibody (HerceptinTM) enhances the antitumor activity of paclitaxel and doxorubicin against HER2/neu overexpressing human breast cancer xenografts. Cancer Res. 1998; 58: 2825-2831.

LA

SOURCE Bristol-Myers Squibb