L'analyse poolée de sept études cliniques révèle une efficacité constante de la ceftazidime-avibactam dans le traitement des bactéries Gram négatif multi-résistantes

10 Avril, 2016, 13:56 BST de AstraZeneca

AMSTERDAM, Pays-Bas, April 10, 2016 /PRNewswire/ --

Ce communiqué de presse a été écrit en anglais. Les traductions en allemand, français et espagnol ont été réalisées par PR Newswire pour le confort des clients internationaux.  

Présentation de nouvelles données encourageantes concernant le traitement des infections à Gram négatif lors du 26e Congrès européen de microbiologie clinique et des maladies infectieuses (ECCMID)  

Premières données des treize abstracts présentant la CAZ-AVI  lors du Congrès européen de microbiologie clinique et des maladies infectieuses (ECCMID) 2016 

AstraZeneca a aujourd'hui présenté des données positives démontrant l'efficacité de l'antibiotique expérimental, la ceftazidime-avibactam (CAZ-AVI), dans le traitement de patients souffrant d'infections à Gram négatif résistantes à la ceftazidime,[1] qui sont de plus en plus résistantes à la plupart des antibiotiques courants et obligent souvent les cliniciens à utiliser des agents précédemment réservés à une utilisation de dernière ligne.

Les données, provenant d'une analyse poolée de sept essais cliniques sur des patients atteints soit d'infections intra-abdominales compliquées (IIAc), soit d'infections urinaires compliquées (IUc), ont démontré que la ceftazidime-avibactam était efficace dans le traitement des patients présentant des pathogènes Gram négatif résistants à la ceftazidime causés par les entérobactériacées et le Pseudomonas aeroginosa. La CAZ-AVI a été tout aussi efficace dans le traitement des patients présentant une résistance à la ceftazidime ou à des pathogènes Gram négatif sensibles à la ceftazidime, indépendamment de l'infection sous-jacente.[1] De plus, les taux de réponse étaient semblables aux comparateurs carbapénèmes. Parallèlement aux IAIc et aux IUc, la CAZ-AVI est également étudiée pour le traitement de la pneumonie nosocomiale incluant la pneumonie contractée à l'hôpital et la pneumonie sous ventilation assistée.[2]

Hans Sijbesma, directeur général de l'Unité opérationnelle sur les antibiotiques, AstraZeneca, a déclaré : « Nous sommes encouragés par ces données qui mettent en évidence le potentiel de la CAZ-AVI dans le traitement des patients atteints d'infections mortelles où le manque d'options de traitement efficace a un impact critique sur la mortalité, la morbidité et les coûts des soins de santé connexes.

En Europe, on estime que les bactéries à Gram négatif sont responsables des deux tiers des 25 000 décès par an dus à la résistance aux antimicrobiens.[3] La résistance aux carbapénèmes est particulièrement inquiétante, car ils font partie des dernières lignes de défense possible dans les graves infections à Gram négatif traitées à l'hôpital.[4]

Outre les données sur la CAZ-AVI présentées lors de l'ECCMID de cette année, cinq abstracts présentent les nouvelles données sur Zinforo™ (ceftaroline fosamil), un antibiotique approuvé pour le traitement des patients adultes présentant des infections compliquées de la peau et des tissus mous (IcPTM) ou une pneumonie extra-hospitalière (PEH), ainsi que deux abstracts portant sur l'ATM-AVI, un antibiotique expérimental en cours de développement, destiné au traitement de graves infections bactériennes ciblées. La CAZ-AVI, Zinforo™ et l'ATM-AVI sont des antibiotiques cruciaux au sein de la récente Unité opérationnelle sur les antibiotiques d'AstraZeneca.

La CAZ-AVI associe une céphalosporine (ceftazidime) à un inhibiteur de β-lactamases non-bêta-lactamine de nouvelle génération (avibactam). L'ajout de l'avibactam empêche la ceftazidime d'être divisée par les β-lactamases qui sont produites par ces bactéries résistantes. Elle est développée actuellement pour traiter une large gamme d'infections bactériennes à Gram négatif qui deviennent de plus en plus résistantes aux antibiotiques et constituent une menace pour la santé publique, notamment le P. aeruginosa multirésistant, les pathogènes Gram négatif résistants aux carbapénèmes et les entérobactériacées productrices de BLSE.

Résultats de l'analyse poolée : efficacité de la CAZ-AVI contre les pathogènes Gram négatif résistants à la ceftazidime  

Les données analysées pour l'analyse poolée incluaient un essai de Phase 2 et trois essais de Phase 3 randomisés en double aveugle chez des patients hospitalisés avec des infections intra-abdominales compliquées (IIAc), deux essais de Phase 3 en double aveugle chez des patients atteints d'infections urinaires compliquées (IUc), incluant la pyélonéphrite, et un essai ouvert chez des patients avec soit une IIAc, soit une IUc causée par des agents pathogènes résistants à la ceftazidime.[1] Dans les essais, la CAZ-AVI 2000-500 mg administrée toutes les 8 heures était comparée, dans l'IIAc, avec du méropénème 1 g plus du métrionidazole 500 mg, chacun administré toutes les 8 heures, et dans l'IUc, avec du doripénème 500 mg administré toutes les 8 heures.[1] Pour l'essai ouvert chez les patients présentant des pathogènes résistants à la ceftazidime, le comparateur était la meilleure thérapie disponible déterminée par l'enquêteur. L'efficacité a été mesurée en termes de réponse microbiologique par agent pathogène lors de la visite de contrôle de guérison, et une méta-analyse pondérée a été utilisée afin de mettre en commun les réponses pour toutes les études :[1]

Dans l'ensemble, 79,3 % (n = 308) des patients présentant des entérobactériacées résistantes à la ceftazidime ont réagi de manière favorable à la CAZ-AVI, comparé aux 82,4 % (n = 719) des patients présentant des pathogènes sensibles à la ceftazidime. Bien que les nombres soient petits, 76,6 % (n = 25) des patients infectés par le P. aeruginosa répondaient à la CAZ-AVI comparé aux 85,6 % (n = 57) des patients présentant des pathogènes sensibles à la ceftazidime. La CAZ-AVI a montré une efficacité similaire au comparateur. [1]

NOTES À L'INTENTION DES RÉDACTEURS 

À propos de la CAZ-AVI 

La CAZ-AVI (ceftazidime-avibactam) est un antibiotique expérimental en cours de développement pour traiter de graves infections bactériennes à Gram négatif. La CAZ-AVI est une combinaison de l'avibactam et de la ceftazidime - une céphalosporine contre Pseudomonas de troisième génération avec un profil d'efficacité et d'innocuité éprouvé. L'avibactam est un inhibiteur de bêta-lactamases à spectre large de première classe, qui protège la ceftazidime contre la dégradation par les bêta-lactamases de classe A, C et certaines bêta-lactamases de la classe D.[5]

La CAZ-AVI propose un profil différent par rapport aux options de traitement actuelles des infections graves à Gram négatif grâce à son influence sur un large éventail d'entérobactériacées isolées résistantes aux carbapénèmes et sur le P. aeruginosa connu pour être difficile à traiter, combinées à une couverture robuste d'un spectre étendu de pathogènes β-lactamases.[5]

La CAZ-AVI est développée conjointement par AstraZeneca et Allergan. AstraZeneca détient les droit globaux de commercialisation de la CAZ-AVI, à l'exception de l'Amérique du Nord où les droits sont détenus par Allergan. Aux États-Unis, la CAZ-AVI est commercialisée sous le nom AVYCAZ® (ceftazidime-avibactam) pour injection.

À propos de ZINFORO™  

ZINFORO™ (ceftaroline fosamil) est un antibiotique céphalosporine par voie intraveineuse approuvé pour le traitement en monothérapie de patients adultes souffrant d'infections compliquées de la peau et des tissus mous (IcPTM) ou de pneumonie extra-hospitalière (PEH).[6] ZINFORO™ est un bactéricide qui fonctionne en se fixant sur, et en inhibant les protéines fixatrices de pénicilline (PFP). Les PFP jouent un rôle dans la synthèse et la réparation de la paroi cellulaire des bactéries et leur inhibition permet une réduction de la réplication des cellules bactériennes et/ou leur mort.[6]-[8]

ZINFORO™ a reçu l'autorisation de mise sur le marché de la Commission européenne (CE) pour le traitement des patients adultes souffrant de IcPTM ou de PEH le 23 août 2012. La ceftaroline fosamil est commercialisée sous le nom de TEFLARO™ aux États-Unis.

À propos de AstraZeneca 

AstraZeneca est une entreprise biopharmaceutique mondiale centrée sur l'innovation qui se consacre à la découverte, au développement et à la commercialisation de médicaments délivrés sur ordonnance, principalement pour le traitement de maladies cardiovasculaires, métaboliques, respiratoires, inflammatoires, auto-immunes, oncologiques, infectieuses et relatives aux neurosciences. AstraZeneca est présent dans plus de 100 pays et ses médicaments innovants sont utilisés par des millions de patients dans le monde. Pour plus d'informations, veuillez visiter : http://www.astrazeneca.com

Références 

  1. Gasink L, Stone G, Armstrong J, Broadhurst H, Newell P, Wardman A. Efficacy of ceftazidime-avibactam against ceftazidime-resistant Gram negative pathogens: a pooled analysis from the ceftazidime-avibactam clinical trial programme. Présentation orale lors du Congrès européen de microbiologie clinique et des maladies infectieuses (ECCMID), Amsterdam, Pays-Bas ; 9-12 avril 2016.
  2. ClinicalTrials.gov. Étude comparant la ceftazidime-avibactam au méropénème chez les adultes hospitalisés souffrant d'une pneumonie nosocomiale. Disponible sur : https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT01808092 Consulté pour la dernière fois en  avril 2016.
  3. Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (CEPCM). Technical Report: the bacterial challenge: time to react. Disponible sur : http://www.ema.europa.eu/docs/en_GB/document_library/Report/2009/11/WC500008770.pdf Consulté pour la dernière fois en avril 2016.
  4. Bryan J. Carbapenems have stood the test of time so far but resistance is emerging. Pharm J. 2014;292:online DOI: 10.1211/PJ.2014.20065329
  5. Lagace-Wiens P, Walkty A, Karlowsky JA. Ceftazidime-avibactam: an evidence-based review of its pharmacology and potential use in the treatment of Gram-negative bacterial infections. Core Evidence. 2014;9:13-25.
  6. Zinforo summary of product characteristics April 2016. Disponible sur : http://www.ema.europa.eu/docs/en_GB/document_library/EPAR_-_Product_Information/human/002252/WC500132586.pdf Consulté pour la dernière fois en mars 2016.
  7. Laudano JB. Ceftaroline fosamil: a new broad-spectrum cephalosporin. J Antimicrob Chemother. 2011;66(Suppl 3):iii11-iii18.
  8. Biek D, Critchley IA, Riccobene TA, Thye DA. Ceftaroline fosamil: a novel broad-spectrum cephalosporin with expanded anti-Gram-positive activity. J Antimicrob Chemother. 2010;65(Suppl 4):iv9-iv16.

Date de préparation : avril 2016
Date d'expiration : mai 2017
Global Atlas ID : 965,885.011

LA

SOURCE AstraZeneca