Lancement de la Semaine du climat de New York avec le secrétaire d'État John Kerry, le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon et le PDG d'Apple Tim Cook

23 Septembre, 2014, 22:38 BST de The Climate Group

NEW YORK, September 23, 2014 /PRNewswire/ --

Cet événement du Climate Group met l'accent sur les énergies renouvelables et de nouvelles alliances commerciales au cours d'une action en faveur du climat lancée à la veille du sommet Climat des Nations Unies  

Le secrétaire d'État John Kerry, le secrétaire général des Nations-Unies Ban Ki-Moon et le président de la Banque mondiale Jim Yong Kim ont aujourd'hui partagé leur vision, pour une économie dynamique et à faible émission de carbone à l'occasion du lancement de la Semaine du climat de New York 2014.

     (Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20140922/708201 )

Ils ont été rejoints par Tim Cook, PDG d'Apple et Sir Richard Branson, fondateur du groupe Virgin ainsi que par des dirigeants d'entreprises de premier plan, y compris BT, IKEA, HP, Lockheed Martin, Swiss Re et Unilever.

De nouveaux engagements majeurs de la part d'entreprises et d'autorités subnationales pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre ont été annoncés le jour de la présentation de « We Mean Business », une coalition majeure d'entreprises militant pour l'action des pouvoirs publics en faveur de la réduction des émissions de carbone. RE100, une nouvelle campagne d'augmentation de la part des énergies propres dans le marché mondial de l'énergie, a également été lancée.

Créé en 2009, par The Climate Group, la Semaine du climat de New York accueille cette année plus de 120 événements pour soutenir le Sommet du climat des Nations-Unies. CDP est le co-organisateur de la journée d'ouverture.

Le secrétaire d'État John Kerry a déclaré : « S'attaquer au changement climatique ne coûte pas plus cher. L'ignorer coûte plus cher. En dépit du consensus scientifique, nous laissons ce problème s'amplifier au lieu de le diminuer. Il est absolument impératif que nous nous décidions à agir maintenant. Les États-Unis sont prêts à être en première ligne afin d'entraîner d'autres nations dans son sillage. »

De son côté, Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations-Unies a ajouté : « Le changement climatique est le problème majeur de notre époque. Il est temps d'agir. C'est ce que les gens ont demandé hier dans les rues de New York. C'est le sens du Sommet du climat qui commence demain. Et c'est la raison d'être de la Semaine du climat de New York. »

Mark Kenber, PDG du Climate Group, organisateur de la Semaine du climat de New York a déclaré : « Les secteurs de l'énergie et de la technologie propre sont des sources de croissance et d'emploi beaucoup plus dynamiques que le reste de l'économie. Ces secteurs représentent notre meilleure chance de reprise économique et de prospérité. »

Découvrez la Semaine du Climat de New York en direct sur TheClimateGroup.org/livestream

Suivez le dialogue de la Semaine du climat de New York sur Twitter en utilisant #CWNYC

LA

SOURCE The Climate Group