L'Assemblée Nobel cherche à minimiser les poursuites intentées par le Dr Rongxiang Xu

26 Mars, 2013, 22:57 GMT de Mebo International

 

LOS ANGELES, 26 mars 2013 /PRNewswire/ -- Le 14 mars 2013, le magazine The Scientist a cité les commentaires d'un porte-parole de l'Assemblée Nobel qui a qualifié les poursuites intentées contre elle par le Dr Rongxiang Xu d'« abusives ». Dans le cadre de ces poursuites, le Dr Xu demande à l'Assemblée Nobel de clarifier le caractère inné du potentiel régénératif du corps humain ou la nécessité de le créer artificiellement, tel qu'indiqué dans son annonce du prix Nobel 2012 en physiologie ou médecine. Le Dr Xu a intenté une action en justice contre l'Assemblée Nobel en décembre 2012.

(Photo : http://photos.prnewswire.com/prnh/20130326/LA83057)

D'après un porte-parole du Dr Xu, l'affirmation selon laquelle l'Assemblée considérait ces poursuites comme abusives est étonnante. Les poursuites engagées contre l'Assemblée Nobel visaient à clarifier les détails scientifiques essentiels qui, selon le Dr Xu, avaient été déformés lors de l'annonce du prix Nobel en octobre 2012. En engageant ces poursuites, le Dr Xu ne cherchait pas à réclamer le prix, mais plutôt à corriger les erreurs faites dans les déclarations de l'Assemblée Nobel. Non seulement ces erreurs discréditent-elles la science du Dr Xu, mais il est d'avis qu'elles mettraient également en danger la santé et la sécurité des individus du monde entier. Le motif de ces poursuites est donc tout sauf abusif.

Également à l'origine des poursuites est le fait que l'Assemblée Nobel est trop puissante pour qu'une seule personne puisse corriger ses déclarations fausses sans l'aide du système judiciaire. Lors d'affaires similaires, le Dr Xu a constaté l'échec de nombreux scientifiques ayant tenté d'influencer les décisions de l'Assemblée Nobel, de sorte qu'une action en justice s'est imposée.

La science de restauration régénérative du corps humain appliquée par le Dr Xu a permis de prouver à maintes reprises le potentiel de régénération inné des humains. Afin d'étayer ces recherches, le Dr Xu a récemment publié un communiqué dévoilant des résultats graphiques de la restauration régénérative in situ des doigts amputés. L'image contenue dans ledit communiqué de presse montre l'élimination du tissu cicatriciel grâce au potentiel régénératif inné du corps, ce qui vient appuyer la démarche naturelle par rapport à celle artificielle.

Cependant, l'Assemblée Nobel a décerné le prix à des scientifiques qui ont tenté de créer ce potentiel régénératif de manière artificielle. Le Dr Xu pense que cette approche est non seulement beaucoup moins efficace, mais aussi potentiellement très dangereuse. Si les affirmations du Dr Xu venaient à s'avérer correctes, l'annonce de l'Assemblée Nobel ainsi que le prix récemment accordé entraveraient l'avancement de la recherche dans le domaine des sciences biologiques.

Le Dr Xu, le demandeur, est représenté par Ardent Law Group en Californie (numéro de dossier 30-2012-00615804).

Contact :
Jane Westgate
+1-336-209-9276
jane@westgatecom.com

Cheryl Riley
+1-703-683-1798
cheryl@westgatecom.com

 

LA

SOURCE Mebo International



Liens connexes

http://www.mebo-international.com