L'AUTEUR AMÉRICAIN BIEN CONNU, MICHAEL LEWIS, TIENDRA UN JOURNAL EN LIGNE POUR SLATE.COM ET RACONTERA SON ANNÉE À PARIS

13 Janvier, 2000, 18:03 GMT de Slate.com

Redmond, Washington - Slate.com (http://www.slate.com), le cybermagazine sur la politique, les arts et la culture publié par Microsoft, proposera un journal en ligne rédigé par l'auteur américain, Michael Lewis («The New New Thing : A Silicon Valley Story», «Liar's Poker»). Ce journal, qui sera rédigé régulièrement par M. Lewis pendant son séjour d'un an Paris, présentera la capitale telle que vue par un journaliste américain.

Consultez le site http://wwwslate.com/ISeeFrance/entries/00-01-10_68600.asp pour lire la première tranche de ce récit.

Dans cette première tranche, M. Lewis explique comment lui et son épouse, Tabitha Soren, ancienne présentatrice de nouvelles pour MTV, ont accepté de s'installer (avec leur bébé) dans la ville lumière et de louer, sans l'avoir vue au préalable, une maison sur la rive gauche, près de laquelle habite une dame âgée qui oublie régulièrement d'éteindre sa cuisinière à gaz avant de partir de chez elle. M. Lewis a écrit plusieurs livres, dont le best-seller international «Liar's Poker», qui raconte l'ascension de l'auteur depuis l'époque où il était stagiaire chez Salomon Brothers jusqu'à sa réussite comme courtier. Son dernier livre, «The New New Thing: A Silicon Valley Story», porte sur Jim Clark, fondateur de Silicon Graphics et Netscape. M. Lewis rédige également des articles pour le New York Times Magazine, il est chroniqueur pour le services de nouvelles financières, Bloomberg News, et boursier de l'université de Californie à Berkeley.

SlateMD, le cybermagazine dont M. Michael Kinsley le rédacteur en chef et fondateur est publié par Microsoft Corporation (MSFT au Nasdaq). Chaque jour, Slate propose sur Internet des avis éclairés sur des questions de politique et de culture. Slate fait partie de MSN (http://msn.com) - le réseau de services Internet de Microsoft qui aide les gens à faire ce qu'ils ont à faire.

LA

SOURCE Slate.com