L'Azerbaïdjan exige que la session « farce » d'Euronest déclare l'invalidité de ses résolutions

20 Mars, 2015, 19:57 GMT de Azerbaijan Monitor

BAKOU, Azerbaïdjan, March 20, 2015 /PRNewswire/ --

L'Azerbaïdjan a qualifié de « farce » la réunion de l'Assemblée parlementaire Euronest tenue cette semaine à Erevan (la capitale arménienne), et a exigé que ses résolutions soient déclarées invalides. Cette demande fait suite à un manque d'implication de la part des membres du Parlement et des pays du partenariat oriental.

Parmi ces derniers (au nombre de six), trois étaient absents ou ont refusé de voter lors de la session, notamment l'Azerbaïdjan, qui a boycotté l'évènement en raison de l'occupation arménienne permanente du Haut-Karabagh et des régions qui l'environnent.

Le chef de la délégation azerbaïdjanaise, Elkhan Suleymanov - qui est également le vice-président d'Euronest PA -, a déclaré que la légitimité de la session était d'autant plus compromise que la moitié des membres appartenant à la délégation du Parlement européen se sont abstenus de voter.

« Dans de telles conditions, il serait judicieux de déclarer invalide la quatrième session plénière de l'Assemblée parlementaire Euronest », a-t-il soutenu.

Monsieur Suleymanov déplore également la façon dont la session plénière a abordé la résolution adoptée concernant les préjudices dont ont souffert les Arméniens pendant la Première Guerre mondiale. En plus de considérer comme « absurde » le fait qu'une motion d'urgence soit adoptée en vue de réparer un génocide survenu il y a 100 ans, il a affirmé l'existence de deux poids, deux mesures, étant donné qu'aucune discussion semblable n'était entamée concernant les génocides survenus en Ukraine, en Pologne ou encore - il y a 110 ans - en Azerbaïdjan.

« Je regrette que ce débat entre les membres du Parlement et les Premiers Ministres donne lieu à deux poids, deux mesures, sans parvenir au résultat escompté », a-t-il déploré.

L'Azerbaïdjan pense que les règles de procédure d'Euronest PA ont été enfreintes lors de la préparation de cette motion, elle-même soumise à des négociations secrètes et affectée par l'absence d'un débat approprié. Dans une lettre ouverte adressée aux membres d'Euronest PA, monsieur Suleymanov a déclaré que la délégation arménienne avait menacé de voter contre une motion condamnant l'intervention russe en Ukraine, dans le cas où en retour, cette délégation n'obtenait aucun soutien quant à la motion la concernant.

Pour conclure, il a ajouté : « ils se sont même opposés à l'adoption du document ukrainien, n'honorant ainsi pas leurs engagements. »

Elkhan Suleymanov a par ailleurs souligné que l'Arménie devrait être exclue d'Euronest PA, hormis dans le cadre de la tenue de la quatrième session plénière sur son territoire. En effet, cette exclusion est selon lui légitime, étant donné que l'Arménie est membre de l'Union économique eurasienne dirigée par la Russie, dont les objectifs et principes sont « tout à fait contraires » à ceux visés par le partenariat oriental.

LA

SOURCE Azerbaijan Monitor