LE 17E NIWANO PEACE PRIZE SERA DÉCERNÉ AU DR KANG WON YONG

21 Février , 2000, 21:51 GMT de The Niwano Peace Foundation

<div> <P> TOKYO, le 21 f&amp;#233;vrier /PRNewswire/ - La Niwano Peace Foundation, dont le pr&amp;#233;sident est M. Nichiko Niwano et le pr&amp;#233;sident du conseil, M. Motomuyi Naganuma, a annonc&amp;#233; officiellement qu'elle a d&amp;#233;cid&amp;#233; d'octroyer le 17e Niwano Peace Prize au chef religieux chr&amp;#233;tien de Cor&amp;#233;e du Sud, le Dr Kang Won Yong, &amp;#226;g&amp;#233; de 82 ans. Cette d&amp;#233;cision a &amp;#233;t&amp;#233; prise apr&amp;#232;s de nombreuses d&amp;#233;lib&amp;#233;rations par un comit&amp;#233; compos&amp;#233; de sept membres repr&amp;#233;sentant les religions bouddhiste, chr&amp;#233;tienne et musulmane, qui ont fait leur choix parmi les candidatures soumises par 1 000 autorit&amp;#233;s comp&amp;#233;tentes dans 125 pays. </P> <P> La c&amp;#233;r&amp;#233;monie de remise du prix se d&amp;#233;roulera au Century Hyatt Tokyo (t&amp;#233;l&amp;#233;phone : 3-3349-0111), &amp;#224; Shinjuku-ku, &amp;#224; Tokyo, le 12 mai, &amp;#224; 10h30. Le Dr Kang recevra un certificat comme prix principal, ainsi qu'une m&amp;#233;daille en or et 20 millions de yens. Il prononcera un discours apr&amp;#232;s la c&amp;#233;r&amp;#233;monie. </P> <P> Le Dr Kang est non seulement l'un des chefs religieux les plus &amp;#233;minents de la Cor&amp;#233;e du Sud, mais il est aussi l'un des plus ardents partisans du dialogue inter-religion &amp;#224; l'&amp;#233;chelle mondiale. C'est sa capacit&amp;#233; &amp;#224; promouvoir le dialogue entre les diff&amp;#233;rentes religions du monde qui a valu au Dr Kang d'&amp;#234;tre choisi comme mod&amp;#233;rateur de la Asian Conference on Religions and Peace et comme pr&amp;#233;sident du International Committee of the World Conference on Religion and Peace. </P> <P> La justice sociale en Cor&amp;#233;e du Sud est une autre cause que d&amp;#233;fend ardemment le Dr Kang. Dans les ann&amp;#233;es 1970, alors que le pays &amp;#233;tait dirig&amp;#233; par un r&amp;#233;gime militaire, il a &amp;#233;t&amp;#233; &amp;#224; la t&amp;#234;te de mouvements militant en faveur des droits de la personne et de la d&amp;#233;mocratie et membre repr&amp;#233;sentant de la National Conference for the Recovery of Democracy. Il a permis la tenue de plusieurs centaines de rencontres avec les dirigeants militaires pour faciliter le retour aux processus d&amp;#233;mocratiques. Il a obtenu de nombreux appuis en Cor&amp;#233;e du Sud pour la d&amp;#233;fense de la justice sociale et des droits de la personne et la protection de l'environnement. Outre ces activit&amp;#233;s, les efforts du Dr Kang ont &amp;#233;galement port&amp;#233; sur la r&amp;#233;unification des Cor&amp;#233;es du Nord et du Sud, le r&amp;#232;glement de conflits de travail, la libert&amp;#233; de parole et les programmes &amp;#233;ducatifs. En 1979, son arrestation par le KCIA pour de suppos&amp;#233;es activit&amp;#233;s subversives n'a eu pour effet que d'augmenter son influence. </P> <P> En lui d&amp;#233;cernant le 17e Niwano Peace Prize, la Fondation souhaite lui exprimer toute son estime pour sa contribution &amp;#224; la paix et &amp;#224; la coop&amp;#233;ration entre les religions, l'honorer pour ses nombreuses r&amp;#233;ussites et encourager d'autres personnes &amp;#224; lui embo&amp;#238;ter le pas. </P> <P> Personne-ressource : Shinichi Noguchi, Niwano Peace Foundation, 3-3226-4371, t&amp;#233;l&amp;#233;copieur - 3-3326-1835 </div> <div> <P> TOKYO, le 21 f&amp;#233;vrier /PRNewswire/ - La Niwano Peace Foundation, dont le pr&amp;#233;sident est M. Nichiko Niwano et le pr&amp;#233;sident du conseil, M. Motomuyi Naganuma, a annonc&amp;#233; officiellement qu'elle a d&amp;#233;cid&amp;#233; d'octroyer le 17e Niwano Peace Prize au chef religieux chr&amp;#233;tien de Cor&amp;#233;e du Sud, le Dr Kang Won Yong, &amp;#226;g&amp;#233; de 82 ans. Cette d&amp;#233;cision a &amp;#233;t&amp;#233; prise apr&amp;#232;s de nombreuses d&amp;#233;lib&amp;#233;rations par un comit&amp;#233; compos&amp;#233; de sept membres repr&amp;#233;sentant les religions bouddhiste, chr&amp;#233;tienne et musulmane, qui ont fait leur choix parmi les candidatures soumises par 1 000 autorit&amp;#233;s comp&amp;#233;tentes dans 125 pays. </P> <P> La c&amp;#233;r&amp;#233;monie de remise du prix se d&amp;#233;roulera au Century Hyatt Tokyo (t&amp;#233;l&amp;#233;phone : 3-3349-0111), &amp;#224; Shinjuku-ku, &amp;#224; Tokyo, le 12 mai, &amp;#224; 10h30. Le Dr Kang recevra un certificat comme prix principal, ainsi qu'une m&amp;#233;daille en or et 20 millions de yens. Il prononcera un discours apr&amp;#232;s la c&amp;#233;r&amp;#233;monie. </P> <P> Le Dr Kang est non seulement l'un des chefs religieux les plus &amp;#233;minents de la Cor&amp;#233;e du Sud, mais il est aussi l'un des plus ardents partisans du dialogue inter-religion &amp;#224; l'&amp;#233;chelle mondiale. C'est sa capacit&amp;#233; &amp;#224; promouvoir le dialogue entre les diff&amp;#233;rentes religions du monde qui a valu au Dr Kang d'&amp;#234;tre choisi comme mod&amp;#233;rateur de la Asian Conference on Religions and Peace et comme pr&amp;#233;sident du International Committee of the World Conference on Religion and Peace. </P> <P> La justice sociale en Cor&amp;#233;e du Sud est une autre cause que d&amp;#233;fend ardemment le Dr Kang. Dans les ann&amp;#233;es 1970, alors que le pays &amp;#233;tait dirig&amp;#233; par un r&amp;#233;gime militaire, il a &amp;#233;t&amp;#233; &amp;#224; la t&amp;#234;te de mouvements militant en faveur des droits de la personne et de la d&amp;#233;mocratie et membre repr&amp;#233;sentant de la National Conference for the Recovery of Democracy. Il a permis la tenue de plusieurs centaines de rencontres avec les dirigeants militaires pour faciliter le retour aux processus d&amp;#233;mocratiques. Il a obtenu de nombreux appuis en Cor&amp;#233;e du Sud pour la d&amp;#233;fense de la justice sociale et des droits de la personne et la protection de l'environnement. Outre ces activit&amp;#233;s, les efforts du Dr Kang ont &amp;#233;galement port&amp;#233; sur la r&amp;#233;unification des Cor&amp;#233;es du Nord et du Sud, le r&amp;#232;glement de conflits de travail, la libert&amp;#233; de parole et les programmes &amp;#233;ducatifs. En 1979, son arrestation par le KCIA pour de suppos&amp;#233;es activit&amp;#233;s subversives n'a eu pour effet que d'augmenter son influence. </P> <P> En lui d&amp;#233;cernant le 17e Niwano Peace Prize, la Fondation souhaite lui exprimer toute son estime pour sa contribution &amp;#224; la paix et &amp;#224; la coop&amp;#233;ration entre les religions, l'honorer pour ses nombreuses r&amp;#233;ussites et encourager d'autres personnes &amp;#224; lui embo&amp;#238;ter le pas. </P> <P> Personne-ressource : Shinichi Noguchi, Niwano Peace Foundation, 3-3226-4371, t&amp;#233;l&amp;#233;copieur - 3-3326-1835 </div>