Le 2ème FORUM MONDIAL SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE reflète le rôle de leader du Brésil dans le secteur de l'énergie

30 Mars, 2011, 20:35 BST de FORUM MUNDIAL DE SUSTENTABILIDADE

SÃO PAULO, March 30, 2011 /PRNewswire/ --

Trouver des solutions aux défis de durabilité économique, sociale et environnementale par le biais d'initiatives commerciales et de la sensibilisation du secteur public : tel était l'objectif du 2ème Forum Mondial sur le Développement Durable, qui a rassemblé 800 dirigeants commerciaux, représentants gouvernementaux et environnementalistes à Manaus au Brésil du 24 au 26 mars derniers. L'évènement était géré par Seminars, une compagnie brésilienne spécialisée dans l'organisation de séminaires d'affaires, et soutenu par LIDE, la fédération brésilienne des chefs d'entreprise comptant 750 sociétés membres, qui, ensemble, représentent 46 % du PIB privé du Brésil.

Le Forum a accueilli l'ancien président des États-Unis, Bill Clinton, l'ancien gouverneur de Californie, Arnold Schwarzenegger, le réalisateur James Cameron, le président du Groupe Virgin, Richard Branson, ainsi que divers spécialistes du secteur.

M. Schwarzenegger a proposé une approche dynamique en expliquant que croissance économique et environnementalisme vont de pair et qu'il est indispensable de rendre le concept de durabilité plus attrayant pour chacun. James Cameron et Arnold Schwarzenegger ont félicité le Brésil pour ses progrès réalisés dans l'adoption de sources d'énergie renouvelables. M. Cameron a insisté sur l'importance du Brésil dans la recherche de solutions environnementales. << Le développement économique et la préservation de l'environnement sont étroitement liés. L'un dépend de l'autre. >>

Le Directeur du Développement Durable et de la Régénération pour les Jeux Olympiques de Londres 2012, Dan Epstein, a partagé l'expérience qu'il avait acquise lors de la planification des Jeux de 2012 et a indiqué sa volonté à aider le Brésil dans sa préparation des Jeux Olympiques de 2016.

De son côté, le Président du Groupe Virgin, Richard Branson, a mis l'accent sur le défi de combattre le problème du réchauffement global tout en travaillant dans un secteur aussi pollueur que l'aviation civile. << Nous devons investir dans la recherche sur les carburants moins pollueurs, comme l'éthanol brésilien. >>

Adam Werbach a cité des exemples d'innovations mises en oeuvre par des sociétés. Selon M. Werbach, les compagnies viables connaîtront de meilleures performances au cours des années à venir. Ceci était également l'avis de Paul Hawken, qui a insisté sur la nécessité d'investir dans des sociétés ayant pour but d'aider les gens.

Lors de la dernière journée, l'ancien Président des États-Unis, M. Bill Clinton, a qualifié le Brésil de leader en matière d'environnement. Pour M. Clinton, le Brésil possède de réels atouts qui justifient ce rôle de leader, telles que la présence de la plus vaste forêt tropicale au monde et la production d'éthanol qui offre au pays une sécurité et une indépendance vis-à-vis du reste du monde. << Vous produisez plus d'éthanol que n'importe quel autre pays au monde, à l'exception des États-Unis, mais le Brésil est plus efficace >>, a-t-il conclu.

LA

SOURCE FORUM MUNDIAL DE SUSTENTABILIDADE