Le California Air Resources Board rend un décret visant la division Engine Systems d'IMPCO

01 Février , 2001, 23:43 GMT de IMPCO Technologies, Inc.

  • Cette certification est perçue par la Société comme une étape clé, qui lui ouvrira les portes d'un marché de 100 millions $ d'ici à 2004

Cerritos, California - IMPCO Technologies, Inc. (IMCO au Nasdaq) a annoncé aujourd'hui qu'IMPCO se positionne avantageusement à titre de première entreprise récipiendaire de la certification du California Air Resources Board (CARB) en ce qui a trait aux émissions des moteurs industriels. En effet, la division Engine Systems de la Société, établie à Sterling Heights, au Michigan, a reçu le premier décret visant ses unités- moteur certifiées à faibles taux d'émission (Emissions Certified Engine package). En effet, les unités sont conformes à la nouvelle réglementation californienne concernant les émissions produites par les gros moteurs à bougie tout-terrain utilisés dans l'équipement industriel. Selon, les nouveaux règlements du CARB, les moteurs propulsant l'équipement industriel doivent se conformer aux faibles taux d'émission à l'aide de pots catalytiques et de systèmes de circulation du carburant en boucle fermée. Ils doivent également se conformer aux exigences en matière de durabilité en offrant une garantie prolongée pour les émissions. (Photo: http://www.newscom.com/cgi-bin/prnh/19990921/IMPCOLOGO)

Grâce au décret rendu par le CARB, les unités-moteur IMPCO pourront être vendues en Californie ou intégrées au nouvel équipement tout-terrain industriel vendu en Californie à compter de cette année.

L'Etat de la Californie est reconnu pour avoir les normes d'émission d'échappement automobile les plus strictes du monde. Les nouveaux règlements poursuivent la mise en place du plan directeur du California Air Resources Board, qui vise à réduire les émissions qui pénètrent l'environnement. Il y plusieurs dizaines d'années, l'Etat a commencé par réduire les émissions nocives des usines. Puis, il a appliqué avec succès ces règlements aux automobiles, réduisant la pollution atmosphérique de plusieurs millions de tonnes par année. Par la suite, cette réduction s'est étendue à tous les types de moteurs thermiques : industriels, pour les bateaux, les motocyclettes, ect., dans un effort visant à réduire substantiellement la pollution atmosphérique. Les derniers règlements s'appliquent à l'équipement industriel tout-terrain comme les chariots à fourche. Les fabricants d'équipement d'origine, qui prévoient vendre leurs produits en Californie, doivent intégrer des moteurs certifiés ou des unités-moteur certifiées à leur équipement.

L'unité-moteur, qui repose sur un groupe motopropulseur industriel General Motors à quatre cylindres de 3,0 litres, a été mise au point pour fonctionner au propane; intégrée pour être conforme aux applications; et a subi des essais et des vérifications au siège social mondial de la division Engine Systems (ES) d'IMPCO établi à Sterling Heights, au Michigan. Les installations d'ES ont été créées en 1998 afin de pouvoir répondre à la demande croissante du marché en matière de systèmes de propulsion à faible taux d'émission.

"La portée de cette réussite n'est pas exagérée. IMPCO est la première entreprise qui se conforme aux nouveaux règlements de l'Etat concernant les émissions, et qui même les dépasse à plusieurs égards, a déclaré Brad Garner, directeur général de la division Engine Systems d'IMPCO. Ce système offre d'énormes avantages aux fabricants d'équipement industriel en ce qui a trait à la rapidité de commercialisation, le temps réservé à l'entretien, l'économie et la bonne intendance de l'environnement."

"Pour les fabricants OEM, l'enjeu est le suivant : s'ils veulent vendre leurs produits en Californie après 2001, ils doivent utiliser des moteurs certifiés pour une certaine proportion de leurs produits. Ils peuvent choisir d'effectuer eux-même le processus de certification ou d'acheter une unité complète d'IMPCO. A compter de 2004, la réglementation deviendra non seulement plus stricte au chapitre de la durabilité des moteurs; elle exigera également l'utilisation de moteurs certifiés pour la majorité de l'équipement vendu en Californie et dans les autres Etats", a ajouté M. Garner.

"Les systèmes et les moteurs mis au point par notre équipe d'ingénieurs respectent la réglementation pour une période de plus de deux ans. Notre objectif était et demeure de mettre au point un système moteur extrêmement durable à très faible taux d'émission d'échappement. Par exemple, la réglementation exige qu'un moteur n'émette pas plus de 3,0 grammes d'hydrocarbures et d'oxydes d'azote au cours de l'essai de certification; nous le certifions à 0,2 grammes près. Un taux d'émission aussi bas prouve qu'il est possible d'être conforme aux règlements tout en répondant aux exigences des clients en matière de performance, de conduite et d'économie."

Engine Systems met actuellement au point des systèmes de contrôle du carburant et des unités-moteur conformes aux règlements, de plus en plus stricts, qui s'appliquent aux émissions. Cette réglementation devrait être mise en oeuvre en 2004, soit la même année où elle sera étendue à l'échelle nationale par le biais de la Environmental Protection Agency.

Pour de plus amples renseignements sur le nouveau moteur certifié de 3,0 litres, ou sur l'une des unités-moteur proposées par la division Engine Systems, veuillez communiquer directement avec Roger Burrows au +1-810-264- 1200.

IMPCO est une ressource importante en ce qui a trait aux systèmes d'avant- garde d'entreposage, de mesure et de contrôle électronique du carburant qui permettent aux moteurs à combustion interne, aux microturbines et aux piles à combustible de fonctionner au moyen de combustibles propres comme l'hydrogène, le propane, le gaz naturel, les gaz d'enfouissement et le méthanol. IMPCO conçoit chacun de ses systèmes pour optimiser l'efficacité et le rendement tout en réduisant les émissions à un taux aussi bas que possible. La Société fournit ses produits aux fabricants OEM des secteurs suivants : automobile; industriel; d'équipement de manutention et de production d'énergie. En outre, la Société est un fournisseur d'envergure mondiale sur le marché des pièces de rechange, par le biais d'un réseau formé de plus de 400 distributeurs et entreprises de pièces et service.

La Société a son siège social à Cerritos, en Californie, et compte 17 bureaux et établissements en Amérique du Nord, sur la côte du Pacifique et en Amérique du Sud. La Société exerce ses activités aux Pays-Bas, en France, en Allemagne et au Royaume-Uni sous la dénomination IMPCO-BERU Technologies, B.V. Consultez le site Web de la Société à l'adresse www.impcotechnologies.com .

Certains sujets abordés dans le présent communiqué de presse incluent des informations de nature prospective comportant des risques et des incertitudes qui peuvent faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement des tendances actuelles. Ces risques et incertitudes incluent notamment : la croissance du marché des carburants de remplacement et des piles à combustible; les ventes des produits automobiles OEM; la concurrence; la capacité de la Société de concevoir et de commercialiser des produits viables liés au dosage du carburant, au stockage de carburant ou au contrôle électronique du carburant; la capacité de la Société de répondre aux spécifications OEM; ainsi que d'autres risques cités dans le rapport annuel de 2000 de la Société sur formulaire 10-K et d'autres documents déposés à la Securities and Exchange Commission.

Photo: NewsCom: http://www.newscom.com/cgi-bin/prnh/19990921/IMPCOLOGO PRN Photo Desk, 1-888-776-6555 ou +1-(201) 369-3467/ Site Web - http://www.impco.ws

LA

SOURCE IMPCO Technologies, Inc.