Le camp de la paix du Rotary contribue à former la jeunesse ouest-africaine dans le maintien de la paix et la résolution de conflits

18 Août , 2010, 18:04 BST de Rotary International

JENDEMAH, Sierra Leone, August 18, 2010 /PRNewswire/ --

- L'ancien boursier des Centres du Rotary pour la paix Richelieu Allison donnera au mois de novembre le coup d'envoi de la caravane de la paix qui reliera la première hutte de la paix de Jendemah à d'autres huttes de la paix en Liberia, en Côte d'Ivoire, en Sierra Leone, et en Guinée

Le camp de la paix du Rotary, qui réunit des jeunes leaders, des représentants du gouvernement et des dirigeants traditionnels provenant de différents États fragiles d'Afrique occidentale qui émergent d'un conflit, dont le Liberia, la Côte d'Ivoire, la Sierra Leone et la Guinée, aura lieu du 22 au 25 août à Jendemah, en Sierra Leone.

Le camp de la paix du Rotary, << Renforcer les capacités des jeunes leaders en matière de respects des droits de la personne, de maintien de la paix et de résolution non violente de conflits dans différents États d'Afrique occidentale fragiles et émergeant d'un conflit >>, contribuera à former les jeunes leaders dans le maintien de la paix et la résolution de conflits. Un atelier de formation transfrontalier spécial sera également organisé pour les agents d'immigration, les agents chargés de l'application de la loi et les dirigeants traditionnels, comme les chefs de village et les anciens, qui vivent le long de la frontière qui sépare le Liberia de la République de Sierra Leone. Les autres événements présentés comprennent un défilé de minuit pour la paix, des veillées pour la paix, et l'inauguration de la hutte de la paix du Rotary.

L'ancien boursier 2006 des Centres du Rotary pour la paix Richelieu Allison, qui est à la tête du prochain camp pour la paix et à l'origine de la hutte de la paix et de la caravane de la paix, a déclaré : << Il est encore nécessaire de s'assurer que les peuples continuent d'accepter leurs différences. >> Originaire du Liberia, Allison connaît les horreurs de la guerre. << J'ai assisté à des exécutions sommaires. J'ai été témoin du recrutement de mes amis qui, âgés d'à peine huit ans, ont été envoyés sur le front de bataille >>, se rappelle-t-il.

Allison a obtenu un Certificat en paix et résolution des conflits à l'université Chulalongkorn, à Bangkok, en Thaïlande - il faisait partie de la première classe de diplômés du Rotary à avoir étudié en Thaïlande. Déterminé à rétablir la paix dans son pays, il est retourné chez lui pour continuer à travailler avec le West African Youth Network, une organisation qu'il a contribué à créer en 2001, et qui mobilise les jeunes et les forme à la restauration de la paix et des droits de la personne en Afrique de l'Ouest.

Ray Klinginsmith, le président du Rotary International, a souligné que les 641 anciens élèves des Centres du Rotary, dont 65 Africains, font déjà une différence en joignant leurs efforts à ceux des militants de base ou en occupant des postes décisionnels clés pour les gouvernements et les organismes à l'échelle mondiale.

<< C'est ce réseau croissant d'anciens boursiers de la paix comme Richelieu Allison, qui est retourné dans son pays pour mettre en pratique les notions qu'il a apprises, qui me permet de croire que la paix est possible et que l'Afrique connaîtra un futur prospère et pacifique >>, a déclaré M. Klinginsmith.

M. Allison a récemment contribué à la construction de la hutte de la paix du Rotary à Jendemah. Un projet auquel ont également participé le Rotary Club de Freetown, en Sierra Leone, et la Fondation Rotary. Cette hutte sera officiellement inaugurée le 25 août, durant le camp de la paix. La hutte à palabres, un symbole de paix important dans la culture ouest-africaine, est l'endroit où les chefs de village et les anciens règlent les conflits.

De plus, M. Allison va lancer au mois de novembre une caravane de la paix qui reliera la première hutte de la paix de Jendemah à sept autres huttes construites dans des États fragiles d'Afrique occidentale qui émergent d'un conflit. Avec l'aide du IRCO (l'organisation interéglises de coopération au développement), et de Kert In Actie, deux groupes basés aux Pays-Bas, M. Allison et la caravane de la paix feront un voyage de trois semaines à travers le Liberia, la République de Sierra Leone, la Guinée et la Côte d'Ivoire. L'objectif de la caravane est de promouvoir la paix, l'unité et la réconciliation dans les pays d'Afrique occidentale touchés par la guerre et d'accroître l'implication de la population locale dans le processus de consolidation de la paix.

La caravane, qui consiste en deux gros autobus remplis de membres du West African Youth Network et de bénévoles du Rotary club originaires de Liberia, de Guinée, de Côte d'Ivoire et de Sierra Leone, voyagera à travers des villes et villages importants de ces quatre pays, prendra en charge l'atelier pour la paix et distribuera des messages de paix, d'amour et de réconciliation. Une petite équipe médicale se joindra également à la caravane pour prodiguer des soins aux gens dans les villages éloignés.

Les Centres du Rotary pour études internationales et résolutions des conflits ont été lancés en 2002 afin d'aider une prochaine génération d'administrateurs gouvernementaux, de diplomates et de leaders humanitaires à développer les habiletés nécessaires pour réduire les menaces de guerre et la violence partout dans le monde.

Par le biais d'un concours mondial, le programme remet jusqu'à 100 bourses d'études à des élèves des Centres du Rotary pour la paix. Ces boursiers entreprennent des études d'une durée d'une à deux années pour obtenir une maîtrise ou un certificat professionnel en paix et résolution de conflits de l'un des six Centres du Rotary pour la paix. Ces centres sont partenaires d'universités de premier plan en Argentine, en Australie, en Angleterre, au Japon, aux États-Unis et en Thaïlande.

Rotary est un organisme qui rassemble les entreprises et les professionnels de premier plan à l'échelle mondiale pour offrir des services humanitaires et aider au maintien du sentiment de bienveillance et de la paix dans le monde. Il compte 1,2 million de membres qui travaillent dans plus de 33 000 clubs répartis dans plus de 200 pays et zones géographiques. Les membres du Rotary sont à l'origine de projets communautaires qui abordent bon nombre des enjeux actuels les plus importants, comme la pauvreté, la maladie et l'analphabétisme.

LA

SOURCE Rotary International