Le CGAP salue l'engagement du G20 en faveur de l'Inclusion financière innovante pour aider les populations défavorisées dans le monde

29 Juin, 2010, 18:45 BST de CGAP

WASHINGTON, June 29, 2010 /PRNewswire/ --

- L'aval du G20 renforce l'élan en faveur de l'innovation pour élargir l'accès aux services financiers

Le CGAP, centre de politique et de recherche indépendant qui oeuvre à favoriser l'accès aux finances pour les populations mondiales défavorisées, s'est félicité de l'annonce faite cette semaine (http://g20.gc.ca) par les dirigeants du Groupe des 20 (G20) indiquant qu'ils avaient élaboré une série de << Principes pour l'inclusion financière innovante >> ( http://g20.gc.ca/toronto-summit/summit-documents/principles-for-innovative-financial-inclusion ) destinée à soutenir les efforts visant à accélérer la fourniture de services financiers aux défavorisés en utilisant des approches innovantes.

<< Un milliard de gens équipés de téléphones mobiles ne disposent même pas d'un compte bancaire de base >>, a expliqué Alexia Latortue, présidente-directrice générale par intérim du CGAP. << Les Principes pour l'inclusion financière innovante du G20 encouragent les décideurs politiques à profiter du potentiel des nouvelles approches comme les opérations bancaires sans guichets pour atteindre les quelque 2,7 milliards (http://www.cgap.org/gm/document-1.9.38735/FA2009.pdf) de personnes dans le monde qui sont dans l'incapacité d'ouvrir un compte bancaire, d'obtenir une assurance ou de recevoir des prêts qui leur permettraient d'économiser pour l'avenir et d'investir dans leurs maisons ou leurs activités. >>

Les principes développés par les dirigeants du G20 soulignent, entre autres, le besoin d'un leadership fort, de la diversité des produits, des incitations adéquates pour les institutions financières et d'une bonne protection des consommateurs dans l'innovation en vue de favoriser l'inclusion financière. << L'accord des leaders du G20 fera beaucoup pour encourager à la fois les décideurs et le secteur privé à être innovants tout en restant prudents dans leur approche pour atteindre les pauvres dans le monde >>, a ajouté Mme Latortue.

Le CGAP a fait office d'expert technique pour l'équipe du G20 qui a travaillé sur ces principes, tirant les leçons de plus de quatre ans de travail dans le cadre du Programme technologique au CGAP ainsi que des réponses à une enquête menée par l'Alliance pour l'inclusion financière (http://www.afi-global.org) et d'apports d'un grand nombre d'autres organisations de développement, d'organismes de normalisation et de groupes du secteur privé. Les ébauches de principes ont été discutées avec un large éventail d'acteurs, notamment le G24, l'OCDE, les Nations unies et le Groupe Windsor. Le CGAP a mis à jour les évaluations diagnostiques (http://www.cgap.org/p/site/c/template.rc/1.11.1772) provenant de pays leaders en matière d'inclusion financière innovante (http://www.cgap.org/policy) pour informer sur le développement de ces principes. Le rapport complet de l'équipe du G20 aux dirigeants du G20 comporte également des études de cas sélectionnées.

La prochaine étape, durant les mois qui précéderont le prochain sommet des dirigeants du G20 à Séoul, en Corée, en novembre, consistera à formuler les actions concrètes que les décideurs politiques, les organismes de normalisation et le secteur privé pourront prendre, à la fois dans les pays du G20 et hors G20, en vue de la mise en oeuvre de ces principes pour fournir des services financiers aux personnes qui se les voient actuellement refuser.

Le CGAP est un centre de politique et de recherche indépendant qui oeuvre à favoriser l'accès aux finances pour les populations mondiales défavorisées. http://www.cgap.org. Le Programme Technologie du CGAP est cofinancé par la Fondation Bill & Melinda Gates, le CGAP et le ministère britannique du Développement international (Department for International Development - DFID).

LA

SOURCE CGAP