Le classement Henley & Partners des pays selon les restrictions de visa imposées à leurs citoyens fête ses dix ans

02 Octobre, 2015, 18:56 BST de Henley & Partners

LONDRES, October 2, 2015 /PRNewswire/ --

Henley & Partners publie l'édition 2015 de son célèbre classement des pays en fonction des restrictions de visa imposées, une source d'informations exclusives sur les tendances au cours de la dernière décennie   

Bien que la mondialisation se poursuive, d'énormes disparités persistent entre les pays en matière de liberté de voyage. Les obligations de visa déterminent et façonnent l'aptitude des individus à traverser les frontières. Elles reflètent de très près le statut de chaque pays dans ses relations avec les autres et tiennent compte des relations diplomatiques entre les pays, des accords de réciprocité en matière de visa, des risques pour la sécurité et des risques d'infraction aux règles régissant les visas ainsi qu'aux lois en matière d'immigration.

Henley & Partners, leader mondial de la planification en matière de résidence et de citoyenneté, publie un classement annuel des pays selon les restrictions de visa imposées à leurs citoyens (Visa Restrictions Index) dont il rend aujourd'hui public l'édition 2015. Le classement de cette année, couplé aux données cumulées exclusives de ces dix dernières années, apporte un éclairage unique et sans précédent sur l'évolution des politiques en matière de visa sur cette période.

2015  

La comparaison des classements 2015 et 2014 fait apparaître des éléments très intéressants.

Les Émirats arabes unis (EAU), par exemple, ont été catapultés sous le feu des projecteurs après avoir enregistré la plus forte progression au classement (de la 55e à la 40e place) suite à l'adjonction du nombre spectaculaire de 37 pays accessibles sans visa. Il s'agit également du pays qui a le plus progressé ces dix dernières années dans le classement des pays selon les restrictions de visa imposées et l'un des 22 pays seulement à avoir gagné des places au classement l'an dernier. Marco Gantenbein, gérant associé de Henley & Partners à Dubaï, commente le classement en ces termes : « Comme nous l'avions anticipé, les grandes puissances économiques mondiales que sont l'Europe, les États-Unis et le Canada continuent de dominer les 10 premières places du classement. C'est toutefois la performance des EAU qu'il convient d'applaudir car elle implique une embellie de ses relations internationales qui se reflète fortement dans sa progression dans le classement Henley & Partners. »

Malte, pays de l'UE qui gère le programme d'acquisition de la nationalité par l'investissement le plus prospère au monde avec plus de 1 milliard d'euros de fonds levés depuis le lancement du programme il y a 18 mois, a encore amélioré sa position et offre désormais le 7e meilleur passeport au monde.

Deux pays maintiennent leur place en tête de classement avec 173 pays ouverts à leurs ressortissants sans visa sur les 218 possibles : l'Allemagne et le Royaume-Uni. La Finlande, la Suède et les États-Unis ont tous été relégués à la 2e place. Les quatre pays les pires au monde en termes de liberté de voyage sans visa restent l'Afghanistan, l'Irak, la Somalie et le Pakistan.

Bilan des dix dernières années : 2006-2015  

D'autres tendances intéressantes ressortent de l'étude des mouvements de ces dix dernières années. Les pays européens se distinguent par leur stabilité dans le temps : la Belgique, la France, l'Italie, le Luxembourg, l'Espagne et la Suède occupent tous exactement la même place qu'il y a 10 ans. Trente pays s'inscrivent dans les dix premiers du classement 2015, contre 26 dix années auparavant. Si le Liechtenstein a chuté, la Corée du Sud, la Finlande, la Hongrie, Malte, la République tchèque et la Slovaquie sont tous entrés dans le top ten.

Taïwan, l'Albanie, les EAU, la Bosnie et la Serbie ont tous progressé de plus de 20 places au classement ces dix dernières années. La Guinée (-35 places), le Liberia (-36), la Sierra Leone (-38) et la Bolivie (-40) sont, a contrario, les pays ayant enregistré les plus forts reculs.

La progression constante des pays qui proposent des programmes d'acquisition du droit de résidence et de la nationalité moyennant investissement témoigne de l'importance croissante du phénomène de migration par l'investissement. Les pays dotés de tels programmes continuent d'enregistrer de bons résultats et figurent tous désormais parmi les 40 premiers du classement. Il est encourageant de voir Malte entrer dans le top 10 après le lancement de son Malta Individual Investor Programme (programme en faveur des investisseurs particuliers à Malte), meilleur programme d'acquisition de la nationalité par l'investissement au monde selon le rapport 2015 relatif aux programmes d'acquisition mondiale de la nationalité et du droit à résidence (Global Residence and Citizenship Programs). Le Portugal, dont le programme a obtenu le titre de meilleur programme d'acquisition du droit à résidence par l'investissement, arrive en 4e position cette année. Le premier pays des Caraïbes, Antigua-et-Barbuda, a cette année encore gravi les échelons.

L'essor continu de ces pays témoigne du caractère essentiel d'un accès sans visa aux pays offrant des programmes d'immigration à l'intention des investisseurs. Cela montre bien, à son tour, l'importance des contrôles raisonnables exercés dans le cadre de ces programmes dans la mesure où la réputation du passeport d'un pays et les relations de celui-ci avec d'autres pays ne peuvent être meilleures que celles de ses nouveaux ressortissants.

La décennie écoulée a en outre été marquée par la création du Conseil en charge des migrations par l'investissement (IMC - Investment Migration Council), association internationale dédiée à l'immigration des investisseurs et à l'acquisition de la nationalité par l'investissement, qui témoigne d'une meilleure connaissance et acceptation de cette importante force à l'ère de la mondialisation.

Henley & Partners continue, par sa solide expérience et ses puissants éclairages, à jouer un rôle phare dans le secteur, aidant les gouvernements à créer et gérer les meilleurs programmes d'immigration au monde et les particuliers à mener une existence meilleure en changeant de lieu de résidence ou de nationalité.

Les avancées en termes de liberté de voyage semblent devoir se poursuivre pour les citoyens du monde entier.

Pour télécharger la fiche d'information 2015 relative au classement Henley & Partners des pays selon les restrictions de visa imposées à leurs citoyens, dans laquelle figurent les scores et classements des différents pays ainsi que des informations sur la méthodologie utilisée pour établir le classement, veuillez consulter le site henleyglobal.com/hvri

Pour une synthèse des résultats, veuillez vous reporter aux Remarques à l'attention des rédacteurs

Pour accéder aux images associées, consultez : henleyglobal.com/press-images

Remarques à l'intention des éditeurs  

Remarques à propos de l'édition 2015 du classement Henley & Partners des pays selon les restrictions de visa imposées à leurs citoyens   

Depuis 2006, le classement est établi en collaboration avec l'Association du Transport Aérien International (IATA), qui possède la plus grande base de données sur les voyages au monde. Le classement est établi en appliquant la méthodologie de classement mondial exclusive de Henley & Partners aux données fournies par la base de données visas et passeports propriétaire de l'IATA.

Comparatif 2015/2014   

  • Les EAU ont le plus progressé au classement, gagnant 15 places et ajoutant 37 pays à leur score. Cette progression spectaculaire peut être attribuée à un nouvel accord d'exemption de visa pour l'entrée dans 36 pays, dont les 26 pays membres de l'espace de Schengen, conclu avec l'UE et rendu public en mai dernier. Les EAU sont le premier pays arabe à bénéficier d'une exemption de visa accordée par l'UE. Les citoyens des Émirats sont ainsi libres de voyager sans visa dans 113 pays au total et bénéficient de fait du passeport le plus solide de la région Moyen-Orient - Afrique du Nord.
  • Vingt-deux pays ont progressé dans le classement : Australie, Brésil, République tchèque, République dominicaine, Estonie, Grenade, Hongrie, Islande, Lettonie, Lituanie, Malte, Nouvelle-Zélande, Norvège, Samoa, Saint-Marin, Slovaquie, Slovénie, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Trinité-et-Tobago, Émirats arabes unis et Vanuatu
  • Seuls deux pays restent en tête du classement : l'Allemagne et le Royaume-Uni (la Finlande, la Suède et les États-Unis ont tous été relégués à la 2e place)
  • La Sierra Leone enregistre le plus fort recul, en perte de 24 places
  • La Guinée et le Liberia lui emboîtent le pas avec 21 places perdues, suivis par la Syrie avec 16
  • L'Afghanistan, l'Érythrée, l'Éthiopie, l'Irak, le Kosovo, le Nigeria, la Somalie et le Soudan du Sud perdent tous 15 places
  • Les quatre pays les pires au monde en termes de liberté de voyage sans visa restent l'Afghanistan, l'Irak, la Somalie et le Pakistan

Comparatif 2015/2006   

  • L'Albanie, la Bosnie, la Serbie, Taïwan et les EAU sont les pays ayant le plus progressé, avec plus de 20 places gagnées pour chacun d'eux
  • Antigua-et-Barbuda et Saint-Kitts-et-Nevis, les deux pays les plus importants des Caraïbes proposant des programmes d'acquisition de la nationalité par l'investissement, ont tous deux gagné 13 places
  • Neuf pays conservent exactement la même place dans le classement que 10 ans plus tôt : Belgique, Brésil, France, Italie, Japon, Luxembourg, Malaisie, Espagne, Suède
  • La Guinée (-35 places), le Liberia (-36), la Sierra Leone (-38) et la Bolivie (-40) sont les pays ayant enregistré les plus forts reculs
  • Le « top ten » reste quasiment inchangé. Trente pays s'inscrivent dans les dix premiers du classement 2015, contre 26 dix années auparavant.
  • Le Liechtenstein quitte ce top ten tandis que la Corée du Sud, la Finlande, la Hongrie, Malte, la République tchèque et la Slovaquie y sont tous entrés.

Résultats des pays en termes d'acquisition du droit de résidence et de la nationalité par l'investissement   

  • Les pays qui offrent des programmes d'acquisition du droit de résidence et de la nationalité par l'investissement les plus importants au monde continuent d'enregistrer de bons résultats :
    - Le Portugal arrive 4e du classement, avec 170 pays ouverts à ses ressortissants sans visa
    - Malte se hisse au 7e rang, avec 167 pays ouverts à ses ressortissants sans visa
    - Chypre est 14e du classement, avec 158 pays ouverts à ses ressortissants sans visa
    - Antigua-et-Barbuda est 26e du classement, avec 133 pays ouverts à ses ressortissants sans visa
  • Tous les autres pays concernés par ces programmes figurent dans les 40 premières places du classement, notamment :
    - L'Autriche, la Belgique, le Canada, Hong Kong, Monaco, Singapour, la Suisse, le Royaume-Uni et les États-Unis

À propos de Henley & Partners   

Henley & Partners est le leader mondial de la planification en matière de résidence et de citoyenneté. Chaque année, des centaines de personnes et de familles fortunées, ainsi que leurs conseillers, s'appuient sur son expertise et son expérience dans ce domaine.

Le concept de planification de la résidence et de la citoyenneté a été créé par Henley & Partners dans les années 1990. Alors que la mondialisation s'est généralisée, la résidence et la citoyenneté sont devenues des sujets qui intéressent un nombre croissant d'entrepreneurs et d'investisseurs internationaux mobiles travaillant avec Henley & Partners.

La société gère également un cabinet de conseil aux gouvernements et a participé au conseil stratégique, à la conception, à la mise en place et à l'exécution de plusieurs programmes de résidence et de citoyenneté parmi les plus fructueux de la planète, ayant attiré à ce jour plus de 4 milliards de dollars d'investissements directs étrangers.  

henleyglobal.com

Images presse   

Pour voir et télécharger une sélection d'images haute résolution liées à Henley & Partners, notamment des photos de son porte-parole et d'autres liées au classement Henley des pays selon les restrictions de visa imposées (HVRI), veuillez consulter le site :

henleyglobal.com/press-images

Contacts presse
Pour tout complément d'information, veuillez contacter :
Pour Henley & Partners
Donoven Gloy
Responsable des relations publiques pour le groupe
donoven.gloy@henleyglobal.com
Tél. fixe : +27-21-850-0524
Tél. portable : +27-72-657-1927

 

LA

SOURCE Henley & Partners