Le commerce extérieur de Dubaï atteint 1,009 billion de dirhams à fin septembre

27 Décembre , 2013, 08:30 GMT de Dubai Customs

DUBAÏ, Emirats arabes unis, December 27, 2013 /PRNewswire/ --

En hausse de 91 milliards de dirhams

Le commerce extérieur non pétrolier de Dubaï a dépassé le billion de dirhams (AED) au cours des neuf premiers mois de 2013, pour atteindre 1,009 billion AED à la fin du troisième trimestre ; il était de 918 milliards AED au cours de la même période en 2012.

Les statistiques des douanes de Dubaï montrent que la croissance du commerce extérieur non pétrolier de Dubaï résulte de la hausse des importations jusqu'au troisième trimestre 2013, qui atteignent 610 milliards AED, contre 546 milliards AED pour la même période de l'an dernier. En outre, les exportations et réexportations ont atteint 399 milliards AED, contre 372 milliards AED.

 « La croissance rapide du commerce non pétrolier de Dubaï reflète la robuste performance économique de l'émirat, renforcée par les accomplissements massifs dirigés par Son Altesse Sheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, Vice-président des Émirats arabes unis, Premier ministre et Gouverneur de Dubaï », a déclaré Son Excellence Ahmed Butti Ahmed, Président exécutif de la Corporation des ports, des douanes et de la zone libre, et Directeur Général des douanes de Dubaï. « La vision de Son Altesse Sheikh Mohammed a permis à l'émirat d'accomplir de nombreuses grandes réalisations dont les points culminants ont été l'ouverte récente de l'aéroport international Al Maktoum et le succès sans précédent du salon aéronautique de Dubaï au cours duquel un nombre historique de commandes d'avions ont été passées par les compagnies aériennes de l'émirat. En outre, il existe toute une série de futurs projets qui devraient permettre à Dubaï d'avancer plus encore sur la voie de l'économie de la connaissance, dont notamment le projet « Dubai Smart City » et la Smart Government Initiative. Ces projets offrent des perspectives prometteuses et, comme l'a confirmé Son Altesse, les sept prochaines années sont cruciales pour réaliser la vision des EAU consistant à devenir un acteur économique majeur sur la planète », a ajouté M. Butti.

Par ailleurs, le commerce direct a représenté 64 % du commerce extérieur de Dubaï, il a atteint 649 milliards AED à la fin du troisième trimestre 2013, en hausse par rapport aux 595 milliards AED pour la même période en 2012. Tandis que la part du commerce des zones de libre-échange se monte à 35 %, c'est-à-dire 348 milliards AED, contre 316 milliards AED, le commerce en entrepôt douanier a atteint 12 milliards AED, contre 6 milliards AED l'an dernier.

C'est cette diversité dans les composantes du commerce extérieur qui accroit les opportunités de Dubaï d'occuper de meilleures positions dans les classements commerciaux mondiaux, améliorées par l'expansion des nouveaux marchés, du fait de son rôle pivot à connecter les différentes zones du monde, et du besoin des commerçants et des investisseurs de bénéficier de ses avantages commerciaux pour améliorer les rendements de leurs transactions d'affaires.

Par ailleurs, l'Inde se classe première dans la liste des partenaires de Dubaï pour le commerce extérieur non pétrolier total, les volumes commerciaux entre les deux pays s'établissant à 111 milliards AED, suivie de la Chine avec 99 milliards AED et des États-Unis avec 65 milliards AED.

Du côté des importations, la Chine se retrouve en tête de la liste des fournisseurs avec une part de 16 % pour un montant de 96 milliards AED, suivie des États-Unis avec une part de 9 % et 58 milliards AED et de l'Inde avec 9 % et 55 milliards AED.

En matière d'exportations, l'Inde occupe la plus haute place du podium des partenaires commerciaux de Dubaï avec une part de 21 % pour un montant des 24 milliards AED, suivie de la Turquie avec 13 % et 15 milliards AED et de la Suisse avec 7 % et 8 milliards AED.

En ce qui concerne les réexportations, l'Arabie saoudite arrive première avec une part de 12 % pour un montant de 33 milliards AED, suivie de l'Inde avec 11% et 32 milliards AED, puis de l'Irak avec une part de 7 % et 20 milliards AED.

« Ces accomplissements successifs au niveau du commerce extérieur de Dubaï nous ont conduit, aux douanes de Dubaï, à jouer un rôle significatif dans le processus global de transformation observé dans l'économie des EAU en général et de Dubaï en particulier. Nous aspirons à maintenir le commerce extérieur au cœur de cette transformation en améliorant les services douaniers, nous continuons donc d'être le fer de lance de la région et de figurer parmi les meilleurs fournisseurs de services douaniers de haute qualité et efficaces au monde », a ajouté M. Butti.

Jusqu'à la fin du troisième trimestre 2013, l'or a représenté la part la plus importante des importations de Dubaï, suivi des appareils de communication mobiles et filaires, des diamants, des voitures ordinaires et de sport puis de divers types et pièces de joaillerie.

Concernant les exportations, l'or arrive en tête, suivi de l'aluminium brut, des huiles de pétrole, des types et pièces de joaillerie, des cigares, cigarettes et alternatives au tabac.

En matière de réexportations, les appareils de communication mobiles et filaires arrivent en tête de liste, suivis des diamants non traités, des ordinateurs et du matériel, des huiles de pétrole puis des voitures ordinaires et de sport.

Contact : Sura Manhal - +971-4417-7132 - sura.manhal@dubaicustoms.ae

 

LA

SOURCE Dubai Customs