Le commerce extérieur de Dubaï atteint 1,329 billions AED en 2013

10 Mars, 2014, 05:51 GMT de Dubai Customs

DUBAI, EAU, March 10, 2014 /PRNewswire/ --

Un taux de croissance deux fois supérieur aux prévisions commerciales mondiales de l'OMC

Avec un nouveau sommet atteint pour le commerce extérieur (hors pétrole) en 2013, la croissance en hausse du commerce extérieur de Dubaï culmine avec un volume de 1,329 billion AED, réalisant une augmentation de 94 milliards AED par rapport aux chiffres de 2012 qui totalisaient 1,235 billion AED.

Dans ce contexte, Son Altesse Cheikh Hamdan bin Mohammed bin Rashid Al Maktoum, prince héritier et président du conseil exécutif de Dubaï, a salué la performance remarquable du secteur du commerce non pétrolier de Dubaï qui fait écho à la croissance continue de tous les secteurs, aussi bien à Dubaï que dans l'ensemble des Émirats arabes unis. S.A. Cheikh Hamdan a attribué cette évolution positive à la direction avisée de SA Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, vice-président des Émirats arabes unis, Premier ministre et Souverain de Dubaï, et à sa volonté constante d'assurer la disponibilité de tous les éléments soutenant la croissance progressive et durable des entités locales, régionales et internationales opérant aux Émirats arabes unis.

S.A. Cheikh Hamdan a affirmé que Dubaï avance à grands pas avec l'annonce de l'initiative « Smart Dubai », qui vise à accélérer l'amélioration de la performance globale des activités gouvernementales de Dubaï et à dynamiser le secteur économique en particulier. Le prince héritier de Dubaï a appelé les dirigeants et les cadres supérieurs des secteurs gouvernementaux à ne négliger aucune opportunité nouvelle permettant de renforcer la performance et de définir Dubaï comme une référence internationale en matière de développement et de prospérité, en plus de son rôle de maillon essentiel au sein des routes commerciales mondiales.

Louant les efforts avérés des entités publiques de Dubaï, S.A. Cheikh Hamdan a exprimé sa confiance dans leur capacité à trouver davantage d'idées et d'initiatives toujours plus novatrices, dans le cadre d'un travail d'équipe de grande envergure visant à atteindre des objectifs inspirés par la vision de S.A. Cheikh Mohammed bin Rashid dans le but de définir l'avenir d'un pays qui valorise le développement, la modernisation et la réussite.

Le commerce extérieur a réussi à suivre le rythme imposé par le nouvel essor économique de Dubaï basé sur une diversité de croissance élargie, à laquelle les divers secteurs économiques ont contribué avec des taux convergents. En réponse à cet impressionnant bond de la performance économique, le commerce extérieur a atteint un taux de croissance deux fois supérieur à celui de la croissance mondiale anticipée par l'OMC qui s'élevait à 2,5 %.

Cette performance économique en flèche conforte sans aucun doute la position de Dubaï à l'avant-garde de la scène économique. Le fait d'avoir obtenu le droit d'héberger l'Expo 2020 est un signe indéniable de la reconnaissance par la communauté internationale de la capacité économique de Dubaï, et avec les préparatifs d'un tel événement, considéré comme le salon commercial international le plus important et le plus célébré au monde, les Émirats entrent dans une nouvelle étape de croissance continue pour atteindre de nouveaux pics de performance et d'accomplissement. Cela fera finalement de Dubaï un leader régional et un compétiteur international d'après tous les indicateurs mondiaux, et en premier lieu ceux de la compétitivité, de la confiance et du bonheur.

« Nous sommes motivés par la vision exhaustive et clairvoyante de son Altesse Royale Sheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, vice-président et Premier ministre des Émirats arabes unis et gouverneur de Dubaï, sur la nature de la nouvelle phase du parcours économique de Dubaï », a déclaré Ahmed Butti, président exécutif des Ports, des douanes et de la Corporation de la zone franche et directeur général des services des douanes de Dubaï.  « Nous nous apprêtons à développer et mettre en œuvre une stratégie de travail créative capable de suivre le rythme imposé par cette phase dans laquelle Dubaï s'apprête à jouer un rôle plus prépondérant dans l'économie mondiale, en se donnant les moyens de développer la capacité des Émirats à établir efficacement des liens avec les marchés régionaux et internationaux. Forts de leur infrastructure avancée et de leurs avantages concurrentiels, les Émirats serviront de passerelle vers les marchés qui s'étendent virtuellement dans le monde entier. »

Et M. Butti de poursuivre : « En phase avec le rôle clé joué par Dubaï dans le commerce mondial, nous travaillons à développer la gamme des services des douanes de Dubaï afin de répondre efficacement à l'expansion du marché mondial. La croissance de 8 % du commerce extérieur de Dubaï reflète la capacité des Émirats à développer ses accords commerciaux à tous les niveaux. Les importations des Émirats ont observé une augmentation de 74 milliards AED pour atteindre 811 milliards AED en 2013, par rapport aux 737 milliards AED en 2012. D'autre part, les exportations et réexportations ont augmenté de 20 milliards AED avec une valeur totale de 518 milliard AED, par rapport aux 498 milliards AED enregistrés l'an dernier. »

De plus, le commerce direct de Dubaï avec le monde dit extérieur s'est élevé à 846 milliards AED, en hausse par rapport au résultat précédent de 808 milliards AED. Le volume commercial des zones franches de Dubaï a enregistré 467 milliards AED, par rapport à 417 milliards AED précédemment. Le commerce des entrepôts des douanes a augmenté de 10 à 16 milliards AED.

« Aux services des douanes de Dubaï, nous sommes résolument déterminés à promouvoir notre performance de façon à rester en rythme avec le rôle joué par Dubaï dans le commerce mondial », a déclaré M. Butti, avant d'ajouter : « Le service des douanes de Dubaï a envie d'offrir aux négociants et aux investisseurs des services haut de gamme, en réduisant le temps et les efforts consacrés à mener à bien les transactions, garantissant ainsi qu'une réelle valeur est ajoutée lorsqu'ils choisissent Dubaï pour destination commerciale. Cela améliore également la capacité des Émirats à attirer la croissance commerciale durable la plus élevée, qui tire efficacement parti de sa performance économique générale. En 2013, et en réponse à l'Initiative de gouvernement intelligent lancée par Son A.R. Sheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, les services des douanes de Dubaï ont été le premier organisme gouvernemental à se transformer en une agence gouvernementale pleinement intelligente. »

En 2013, Dubaï a maintenu une diversité relative sur ses marchés externes. L'Inde se place au premier rang des partenaires commerciaux de Dubaï avec un volume commercial total de 137 milliards AED représentant une part de 10 %. La Chine arrive deuxième avec une valeur de 135 milliards AED, soit environ 10 %. Les États-Unis viennent en troisième avec 86 milliards AED, soit une part de marché de 6 %. Vient ensuite en quatrième position l'Arabie Saoudite avec une part totale de 4 % s'élevant à 56 milliards AED, puis le Royaume-Uni avec une part totale d'environ 4 % d'une valeur de 54 milliards AED.

En ce qui concerne les importations de Dubaï, la Chine est en tête des partenaires commerciaux suivie par les États-Unis et l'Inde. Et concernant les réexportations, l'Arabie Saoudite occupe le premier rang, suivie par l'Inde et l'Irak. L'Inde, la Turquie et la Suisse sont respectivement les trois principaux partenaires de Dubaï en matière d'exportations.

Sura Manhal +971(50)3803852 - sura.manhal@dubaicustoms.ae


LA

SOURCE Dubai Customs