Le directeur général de Rosoboronexport Andrei Belyaninov commente les opportunités du complexe militaro-industriel russe sur les marchés internationaux

03 Septembre, 2001, 18:53 BST de Rosoboronexport

Moscou - Lors d'une récente démonstration internationale de l'air et de l'espace à Zhukovsky, Andrei Belyaninov, directeur général de l'entreprise d'Etat Rosoboronexport, le plus gros exportateur russe d'armement, a déclaré que la société était en train de négocier des contrats d'exportation pour une valeur de 6,5 milliards de dollars. Rosoboronexport a déjà reçu pour cette année 2,8 milliards de dollars en revenus d'exportations pour un objectif annuel de 3,2 milliards de dollars sur 2001. Le portefeuille de contrats signés de l'entreprise s'élève maintenant à 13,1 milliards de dollars.

Rosoboronexport estime qu'avant 2010 la demande annuelle du marché mondial des avions de combat s'élèvera à entre 150 et 200 appareils, les avions d'entraînement à entre 80 et 90 et les avions de transport militaire à 40. Le marché mondial annuel des hélicoptères est estimé à entre 400 et 500. Rosoboronexport est confiant sur la capacité des entreprises russes à gagner une part considérable de ce marché.

Belyaninov a attiré l'attention sur un certain "biais géographique" dans les exportations de matériels militaires russes, car les principaux acquéreurs en sont l'Inde, la Chine et des pays du sud-est asiatique. "Cependant, il y a des continents tout entiers où nous ne sommes pas présents et nous avons pris des mesures pour changer cette situation. Récemment, nous avons signé un contrat avec l'Uruguay pour des fournitures de véhicules automobiles. Il est vrai que le contrat est d'à peine plus d'un million de dollars, mais ce qui est plus important, c'est qu'un précédent a été créé. C'était notre première incursion sur le marché sud-américain", a dit Belyaninov.

Commentant la fusion de trois entreprises d'Etat russes d'exportation d'armes en novembre 2000, Belyaninov a déclaré que la plupart des partenaires étrangers se félicitaient de la création de Rosoboronexport. "Sur les neuf derniers mois, nous avons réussi à créer une nouvelle marque et à la rendre célèbre" a déclaré Belyaninov.

Le matériel militaire russe est exporté vers plus de 60 pays. Rosoboronexport vise à se repositionner sur les marchés autrefois dominés par les exportateurs soviétiques, essentiellement en Europe de l'Est et au Moyen-Orient. Andrei Belyaninov est confiant que les recettes annuelles de l'entreprise dépasseront bientôt les 4 milliards de dollars.

LA

SOURCE Rosoboronexport