Le Dr Ingeborg Hochmair et le Prof Erwin Hochmair, fondateurs de MED-EL, et Blake Wilson, consultant scientifique de MED-EL, reçoivent le Prix Russ 2015 décerné par la National Academy of Engineering

07 Janvier, 2015, 18:59 GMT de MED-EL

INNSBRUCK, Autriche, January 7, 2015 /PRNewswire/ --

La récompense la plus prestigieuse en bio ingénierie

- Cross reference: Picture is available at epa european pressphoto agency (http://www.epa.eu) and http://www.presseportal.de/pm/62623/ -

La National Academy of Engineering a annoncé aujourd'hui que le Prix Fritz J. et Dolores H. Russ 2015 avait été décerné aux pionniers de la bio-ingénierie et cofondateurs de MED-EL Medical Electronics GmbH, le Dr Ingeborg Hochmair et le Prof Erwin Hochmair pour leurs implants cochléaires qui permettent aux sourds d'entendre à nouveau. Ingeborg Hochmair est PDG du fabricant mondial d'implants auditifs MED-EL. Ils partagent ce prix avec Blake Wilson, professeur à l'université américaine de Duke, consultant scientifique pour MED-EL et directeur du premier laboratoire de recherche pratique fondamentale implanté aux États-Unis, à Durham (Caroline du Nord); avec Graeme Clark, Professeur à l'université australienne de Melbourne ; et avec le Professeur Emeritus Michael Merzenich de l'université américaine de Californie à San Francisco. Le Prix Russ sera présenté lors d'un dîner de gala qui se tiendra à la National Academy of Sciences à Washington le 24 février 2015.

     (Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20150701/724065-a )

     (Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20150701/724065-b )

Les vies de près de 450 000 personnes de tous âges aux quatre coins du monde ont été touchées, voire transformées dans bien des cas, par la vision et le travail de nombreux chercheurs, ingénieurs et chirurgiens. L'implant cochléaire était et continue à être le premier remplacement d'un sens humain : l'ouïe.

Ingeborg et Erwin Hochmair sont récompensés pour les remarquables réussites obtenues dans le domaine de la bio-ingénierie, à savoir la création des implants cochléaires.

« En tant qu'entreprise, notre mission est maintenant la même que notre mission personnelle au commencement : surmonter la perte auditive qui est un obstacle à la communication et à une bonne qualité de vie, » a déclaré Ingeborg Hochmair. « Bien que nous ayons pu développer le tout premier système d'implant cochléaire multicanaux avec une équipe restreinte d'ingénieurs, elle compte maintenant près de 250 ingénieurs et physiciens qui travaillent tous avec passion à la réalisation d'avancées technologiques majeures pour les porteurs, actuels ou futurs, d'implants auditifs. »

« Concevoir et développer des implants auditifs est tout simplement fascinant parce que cela implique tellement de domaines différents des sciences et de l'ingénierie tels que la conception de circuits intégrés, la microélectronique, les radiofréquences, le génie mécanique, les matériaux, les technologies de l'information, le développement de logiciels et l'acoustique, en plus des difficultés physiologiques associées au corps humain, » a déclaré Erwin Hochmair. « Mais cela représente tellement plus que de la simple ingénierie. Ouvrir le monde du son à des personnes vivant dans le silence est un concept qui a un jour été qualifié de ridicule. Penser aux nombreux nourrissons, enfants et adultes aux quatre coins du monde qui ont vu des portes s'ouvrir grâce à cette technologie, une idée dont l'heure était finalement venue, rend tellement humble. »

Une réussite précoce rentrée dans l'histoire

En 1975, le développement d'un implant cochléaire a été lancé, à Vienne, par Ingeborg Hochmair, docteur en génie électrique, et par Erwin Hochmair, professeur à l'université technique de Vienne, à la demande du professeur Kurt Burian, directeur de la Clinique ORL à l'Université de Vienne. Cet implant disposait de huit canaux, d'une fréquence de stimulation de 10 000 pulsations par seconde et par canal, de huit sources d'alimentation indépendantes et d'une électrode flexible de 22-25 mm insérée dans la cochlée. C'est finalement le 16 décembre 1977 que le premier implant cochléaire micro-électronique et multicanaux du monde a été posé par voie chirurgicale par le professeur Kurt Burian.

Les années suivantes, la recherche et le développement se sont poursuivis avec l'aide de patients sourds volontaires. La seconde date majeure de l'histoire de l'implant cochléaire est 1979 : grâce à une version modifiée du dispositif original, des patients ont réussi à comprendre des mots et des phrases sans lire sur les lèvres dans un environnement calme à l'aide d'un petit processeur sonore qu'ils portaient sur eux. La taille des processeurs et leur configuration interne ont depuis fait l'objet d'améliorations constantes. En 1985, des recherches menées auprès d'adultes sourds implantés post-linguaux ont montré que 60 % d'entre eux pouvaient comprendre des paroles sans lire sur les lèvres.

En 1990, Ingeborg et Erwin Hochmair ont fondé MED-EL et embauché leurs premiers salariés. Quelques années plus tard, en 1994, a été lancé le système d'implant COMBI 40. Il s'agissait du tout premier implant cochléaire multicanaux à stimulation rapide à utiliser la stratégie de codage sonore CIS (Continuous Interleaved Sampling) à fréquence de stimulation élevée, développée par Blake Wilson. La découverte du CIS par le Dr Wilson a véritablement révolutionné le traitement des sons par l'implant cochléaire, ce qui a permis aux bénéficiaires de cette technologie d'atteindre un tout nouveau niveau de performances. Le CIS reste la référence en matière de systèmes de traitement sonore des implants cochléaires. À ce jour, dans ce domaine, les dernières stratégies s'appuient soit sur la technologie CIS, soit sur des technologies dérivées de celle-ci.

Un regard tourné vers l'avenir

Aujourd'hui, MED-EL est le leader mondial de la technologie des implants auditifs. Ingeborg Hochmair continue de présider à la destinée de la société en sa qualité de PDG et le couple Hochmair et le Dr Wilson continuent de collaborer dans le domaine de la recherche. Chaque découverte dans le domaine des implants cochléaires a conduit au développement de nouvelles technologies de traitement de la perte auditive, notamment la stimulation électrique acoustique et les implants auditifs du tronc cérébral. Bien que limitée, l'adoption des implants cochléaires continue de se développer à travers le monde. Toutefois, un accès plus large à une technologie qui a le potentiel pour améliorer les vies de plusieurs millions de personnes à travers le monde reste une véritable nécessité.

Lors d'un discours devant de futurs bioingénieurs et de chercheurs, Ingeborg Hochmair a déclaré : « Nous vivons l'une des plus fascinantes périodes de l'histoire de la recherche et du développement dans le domaine biomédical. La multiplication des avancées technologiques offre des possibilités exceptionnelles aux personnes souffrant d'une perte auditive et de nombreux autres problèmes médicaux. Ce qui semblait impossible il y a tout juste une génération, est maintenant non seulement possible, mais est devenu une pratique courante. Il reste encore tant d'avancées à mettre en pratique et tant de découvertes à faire. »

Ingeborg et Erwin Hochmair et toute la grande famille MED-EL félicitent les lauréats du Prix Russ.

À propos du Prix Russ

Le Prix Fritz J. et Dolores H. Russ a été créé en octobre 1999 et porte le nom du célèbre ingénieur Fritz Russ et de sa femme, Dolores Russ, qui ont cofondé les Systems Research Laboratories.

La National Academy of Engineering (NAE), qui fait partie des National Academies of Science, a créé ce prix à la demande de l'université de l'Ohio afin d'honorer le combat de Fritz et Dolores Russ en faveur de l'éducation et de l'ingénierie. Fritz Russ a été diplômé en génie électrique au sein de l'université de l'Ohio en 1942.

Décerné tous les deux ans, le Prix Russ récompense les remarquables réussites obtenues dans le domaine de la bio-ingénierie dans tout un éventail d'utilisations permettant d'améliorer les conditions de vie. Ce prix a pour objectif d'aider le public à mieux comprendre et à mieux apprécier les contributions des ingénieurs à notre santé, notre bien-être et notre qualité de vie. Ce prix a également pour objectif secondaire d'encourager la collaboration entre les métiers de l'ingénierie et le secteur médical/biologique.

Pour de plus amples informations, consulter le site de la NAE : http://www.nae.edu/Projects/Awards/RussPrize.aspx

À propos de MED-EL

Basé à Innsbruck, MED-EL Medical Electronics est leader en matière de technologie des systèmes d'implants auditifs. La société familiale est l'une des pionnières du secteur. Les deux scientifiques autrichiens, le Dr Ingeborg et le Prof Erwin Hochmair, ont développé le premier implant cochléaire micro-électronique et multicanaux du monde en 1977. L'implant cochléaire était et continue à être le premier remplacement d'un sens humain : l'ouïe. En 1990, ils ont posé les fondations pour la croissance réussie de la société quand ils ont embauché leurs premiers salariés. MED-EL emploie désormais plus de 1500 personnes à travers le monde.

Aujourd'hui, MED-EL offre la plus large gamme de solutions implantables au monde, pour traiter les degrés variables de la surdité : systèmes d'implant cochléaire et d'implant d'oreille moyenne, système d'implant auditif EAS (Stimulation Electric Acoustic), implants du Tronc Cérébral ainsi que le premier implant actif à conduction osseuse au monde. Dans une centaine de pays, des personnes peuvent apprécier l'audition avec un produit MED-EL. http://www.medel.com

Contact presse

Aurélie Hervalet
Porter Novelli
+33(0)1-73-78-17-61
Aurelie.hervalet@porternovelli.fr
http://www.medel.com


LA

SOURCE MED-EL