Le Dr Kim Bergman, une psychologue américaine de premier plan dans le domaine de la maternité de substitution travaillant pour Growing Generations, effectuera une présentation devant des membres du Parlement de la Nouvelle-Galles du Sud

09 Septembre, 2012, 20:26 BST de Growing Generations

- Cette présentation vise à éduquer les membres de cette assemblée au sujet des questions éthiques liées à la création de familles par l'entremise de la maternité de substitution aux États-Unis

LOS ANGELES, le 9 septembre 2012 /PRNewswire/ -- Le Dr Kim Bergman, une psychologue américaine de premier plan spécialisée dans la maternité de substitution et le don d'ovule, effectuera une présentation devant des membres du Parlement de la Nouvelle-Galles du Sud sur le sujet de la Création de familles de manière éthique par l'entremise de la maternité de substitution au cours d'un déjeuner qui aura lieu le 12 septembre et qui est sponsorisé par l'Honorable Trevor Khan MLC, l'Honorable Adam Searle MLC et David Shoebridge MLC. Elle sera rejointe dans la table ronde par Stephen Page, un spécialiste accrédité du droit de la famille travaillant pour le cabinet d'avocats Harrington Family Lawyers de Brisbane, et Kelly Rummelhart, une mère porteuse des États-Unis qui a aidé 3 familles pour la naissance de leurs enfants.

(Photo : http://photos.prnewswire.com/prnh/20120907/LA70166-a)

(Logo : http://photos.prnewswire.com/prnh/20120907/LA70166LOGO-b)

« Notre présentation est conçue pour aborder les perceptions et informations erronées qui sont souvent liées à la maternité de substitution aux États-Unis, et qui selon nous est un facteur ayant contribué à l'adoption de la loi anti-maternité de substitution par l'État australien de Nouvelle-Galles du Sud il y a deux ans, qui a eu un impact vraiment négatif sur les couples de cet État en mesure d'avoir des enfants », a déclaré le Dr Kim Bergman qui est aussi copropriétaire de Growing Generations, une agence de maternité de substitution basée à Los Angeles. « Ma femme a grandi à Sydney et de nombreux membres de ma famille y résident toujours, cela me tient donc particulièrement à cœur ».

Le cabinet de psychologie du Dr Bergman a été impliqué dans la sélection et le soutien à plus de 1000 mères porteuses basées aux États-Unis qui ont travaillé avec de futurs parents provenant de plus de 30 pays à travers le monde. Elle s'est exprimée sur le sujet de la « Création de familles de manière éthique par l'entremise de la maternité de substitution » devant des groupes dans le monde entier et ses travaux ont été publiés dans tout un éventail de publications et de journaux dont The Journal of GLBT Family Studies.

« En tant que psychologue, j'ai pu constater que les mères porteuses sont fortes émotionnellement et sont motivées par un profond désir d'aider les autres et de contribuer à améliorer les choses dans le monde », a ajouté le Dr Bergman. « Le processus de la maternité de substitution permet d'autonomiser ces femmes et a un impact psychologique positif sur leurs existences ».

En plus de sa présentation au Parlement de la Nouvelle-Galles du Sud, le Dr Bergman participera à une table ronde sur les pratiques éthiques de la maternité de substitution au Mitchell Theatre de la Sydney Mechanics School of Arts le 12 septembre et animera un atelier intitulé « Construire des familles résilientes » au United States Studies Centre de l'Université de Sydney le 9 septembre.

Pour plus de renseignements au sujet du Dr Kim Bergman, veuillez visiter www.fertilitycounselingservices.com. Pour plus de renseignements au sujet de Growing Generations, veuillez visiter www.growinggenerations.com.

LA

SOURCE Growing Generations



Liens connexes

http://www.growinggenerations.com