“Le filon du 3G n’est pas encore épuisé !”

20 Février , 2001, 11:18 GMT de Northstream

Stockholm – Dans un nouveau rapport, “Le cas de l’affaire 3G – soumissions contre réalité”, Northstream analyse la viabilité commerciale du 3G et fournit une évaluation exhaustive des facteurs clé influant sur les recettes.

“Ce rapport découvre un grand nombre de points intéressants”, explique Bengt Nordström, le président de Northstream. Il poursuit : “Par exemple, un opérateur en place, avec une part de marché de 40 %, qui a payé des droits élevés pour l’acquisition d’une licence 3G, peut continuer à créer de la valeur pour les actionnaires si le revenu moyen par utilisateur (ARPU, Average Revenue per User) est de 10 % supérieur aux niveaux courants, même si sa part de marché tombe à 20 %”.

Du point de vue de Northstream, cette situation n’est pas trop difficile pour les opérateurs, mais nécessite qu’ils se montrent hautement concurrentiels en proposant des services à valeur ajoutée uniques tout en maîtrisant rigoureusement leurs coûts. Pour un opérateur entièrement nouveau se lançant sur un marché comme l’Allemagne, cela est bien plus difficile. En pareil cas, l’opérateur doit capturer une part de marché de 20 % d’ici 2005, et devra augmenter de 30 % le revenu moyen par utilisateur, en comparaison avec les niveaux courants de fonctionnement des opérateurs en place – dans le cas de figure où il y a création de valeur pour les actionnaires.

“Il est une autre découverte intéressante : une faible densité de population est l’unique facteur qui exerce une influence déterminante sur le succès d’un opérateur 3G”, révèle M. Nordström qui ajoute : “Quand les opérateurs doivent fournir une couverture de zone étendue, l’effet négatif est accentué”.

Les scénarios présentés dans le rapport ont été analysés à l’aide de l’outil de planification de l’activité 3G de Northstream – déjà utilisé pour évaluer un grand nombre d’affaires réelles ou de soumissions concernant des projets 3G montés par des clients du monde entier. Les résultats d’analyse peuvent être aisément associés et servir à l’évaluation de nombreux scénarios similaires.

Pour obtenir davantage d’informations concernant le rapport, veuillez consulter le site web à l’adresse : http://www.northstream.se/3g .

  • A propos de Northstream

Northstream est l’un des premiers centres d’excellence dans le secteur des communications sans fil, où l’on prête une attention particulière aux stratégies commerciales et technologiques en relation avec les futurs systèmes de communication mobile. Outre la proposition faite à la clientèle de conseil stratégique, Northstream publie également des rapports qui font autorité concernant le secteur d’activité en question et développe sa propre gamme de produits de pointe de communication sans fil.

Dans le cadre de son activité de conseil stratégique, Northstream travaille avec plusieurs des plus grands opérateurs et fournisseurs de systèmes mondiaux, comme Vodafone, AT&T, NTT DoCoMo Europe, Sonera, Mitsubishi, Ericsson, Microsoft et Siemens. Parmi les banques d’investissement de réputation mondiale et les sociétés de conseil qui ont recours aux services de la société, on citera Accenture (précédemment Andersen Consulting).

Fondée en décembre 1998, la société Northstream est contrôlée en majorité par ses 6 fondateurs. Les autres propriétaires sont Argo Global Capital, le conseil d’administration de Northstream et les 50 employés de la société. Northstream a des bureaux à Stockholm (Suède), Sophia Antipolis (France) et Tokyo (Japon). Pour obtenir davantage d’informations, veuillez visiter le site web à l’adresse : http://www.northstream.se

LA

SOURCE Northstream