Le financement d'environ 29,5 millions de dollars australiens de BFS finalisés sous la forme d'accords officiels avec Appian et IFC est exécuté

04 Février , 2015, 14:08 GMT de Peak Resources Limited

PERTH, Australie, February 4, 2015 /PRNewswire/ --

Peak Resources Limited (« Peak » ou « l'entreprise » ; Code ASX : PEK) est heureux d'annoncer la signature d'un accord officiel avec Appian et IFC concernant l'annonce, faite précédemment, d'opérations de financement. L'accord représente un investissement d'environ 29,5 millions de dollars australiens qui devraient financer la totalité de la Bankable Feasibility Study de Peak (« BFS ») pour le Ngualla Rare Earth Project.

GRANDS MOMENTS   

  • Un investissement pour financer Peak et le projet de premier rang Ngualla Rare Earth, à travers BFS  
  • Un investissement total d'environ 29,5 millions de dollars australiens du Appian Natural Resources Fund basé à Jersey (« Appian ») et de l'International Finance Corporation (« IFC »), sur base d'une répartition proportionnelle de 80/20.  

Michael   Scherb, fondateur d'Appian a déclaré, « Appian est ravi d'être un partenaire collaboratif à long terme alors que l'entreprise promeut le développement du Ngualla Project. Après notre procédé complet de diligence raisonnable, nous avons été très impressionnés par l'équipe de direction, le Conseil et le projet de Peak. Nous avons mené des exercices comparatifs approfondis et nous évaluons Ngualla comme l'un des meilleurs projets de terre rare non développés, en corrélation avec le marché en pleine croissance des métaux magnétiques et qui, nous le pensons, va devenir l'un des projets de terre rare les moins coûteux et les plus compétitifs au niveau mondial. »

Darren Townsend,  directeur général de Peak a déclaré, « Nous sommes extrêmement heureux d'être arrivé au terme de l'étape de documentation officielle de la transaction. Il s'agit d'une véritable progression vers la diminution des risques financiers du Ngualla Rare Earth Project alors que nous avançons vers la prochaine étape du développement. Cela nous permettra de continuer dans notre élan, suite aux progrès techniques considérables que nous avons faits. »

« Nous voyons dans le soutien et le support d'Appian et IFC, deux des investisseurs les plus à la pointe du secteur, un réel vote de confiance pour le potentiel, au niveau mondial, du projet Ngualla. De plus, les atouts techniques, opérationnels et financiers d'Appian viennent compléter ceux de l'équipe de Peak alors qu'IFC apporte son expérience d'exploitation en Afrique ainsi que des normes environnementales et sociales de premier plan. Nous profitons déjà de l'avantage du réseau mondial de relations d'Appian et de IFC pour soutenir l'entreprise alors que nous progressons vers la BFS, le financement du projet, et enfin, la production. »  

La figure 1 au verso reprend le calendrier indicatif du procédé de financement, par étape, de la totalité de cette somme d'environ  29,5  millions de dollars australiens. Des détails supplémentaires sur les opérations de financement sont résumés dans l'appendice. Ceux-ci coïncident avec les termes clés énoncés dans les précédentes annonces ASX Announcements intitulées « Peak obtient le financement de BFS pour le Ngualla Rare Earth Project » du 29 septembre 2014 et « Peak attire IFC en tant que potentiel investisseur fondamental » du 24 octobre 2014.

     (Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20150203/727990-a )

À propos d'Appian     

Appian Natural Resources Fund est un fonds de placement privé qui a été créé pour investir spécifiquement dans le secteur des mines et des métaux. Appian a une approche uniquement collaborative de l'investissement et cherche à s'associer à des propriétaires locaux, des gestionnaires et des investisseurs afin d'élargir son expertise d'excellence mondiale en termes de financement et d'exploitation d'entreprise.

Avec cette approche de valeur ajoutée et un horizon d'investissement à long terme, Appian cherche à créer de la valeur pour les investisseurs et actionnaires de l'entreprise et d'Appian.

Pour plus de renseignements, visitez http://www.appiancapitaladvisory.com

À propos d'IFC   

L'IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, est la plus importante institution internationale de développement dont les activités sont exclusivement centrées sur le secteur privé. L'IFC, qui travaille avec des entreprises privées dans une centaine de pays, utilise leur capital, leur expertise et leur influence afin d'éradiquer l'extrême pauvreté et d'encourager le partage de prospérité. Au cours de l'exercice 2014, IFC a fait don de plus de 22 milliards de dollars américains dans le but de financer l'amélioration du niveau de vie dans des pays en développement et faire face aux défis de développement les plus urgents.

Pour plus de renseignements, veuillez consulter http://www.ifc.org

Les prochaines étapes   

La clôture aura lieu lorsque certaines conditions de clôture seront remplies y compris, mais sans s'y limiter, un reçu des conditions fixées par la réglementation en Australie et en Tanzanie et l'avis déclaratoire final. Ces éléments sont actuellement élaborés par les conseillers respectifs de chaque partie. Appian et l'IFC sont en train de sélectionner les membres potentiels du conseil de Peak et nous nous réjouissons de les accueillir prochainement au sein du conseil de Peak.

Darren Townsend 
Directeur général

Appendice - Termes essentiels des accords officiels     

Le financement est apporté à travers un procédé en trois étapes dont vous trouverez les détails illustrés dans la figure 1 et résumés ci-dessous :

Étape 1   

Appian et IFC (répartition 80/20) souscriront environ 50,1 millions d'actions Peak à 0,09 dollar australien chacune (récoltant environ 4,5 millions de dollars australiens). Cela représente une prime de 20 % au 30e jour après qu'ASX ait négocié le prix des actions VWAP et aura pour conséquence la détention d'environ 13 % du capital social élargi par Appian et IFC. À la clôture de la transaction, Appian sera autorisé à nommer deux directeurs, et IFC à en nommer un, dans le conseil de Peak composé de quatre personnes.  Suite à la nomination des candidats d'Appian et d'IFC, il y aura un maximum de sept directeurs au conseil de Peak.  Appian conservera le droit de détenir deux sièges au conseil, ou le droit de détenir un actionnariat de Peak d'au moins 10 % du capital social émis ou un intérêt direct ou indirect de 20 % ou plus du capital social émis par la filiale Peak African Minerals (« PAM »), détenue à 100 % par Peak. IFC conservera le droit de détenir un siège, ou le droit de détenir un actionnariat de Peak d'au moins 2 % du capital social émis.

PAM est une entreprise mauricienne qui détient 100 % des parts de PRNG Minerals Limited (« PRNG »), qui détient 100 % du Ngualla Project. À la clôture, Appian a reçu des droits supplémentaires tels celui d'avoir le même nombre de directeurs que Peak au conseil de PAM, et celui de nominer son président via un vote prépondérant, soumis à la détention directe ou indirecte par Appian de 20 % ou plus du capital social émis de PAM.

Appian et IFC investiront dans un premier temps environ 4,4 millions de dollars américains (80/20) afin d'acheter 12,5 % d'intérêts combinés chez PAM.

À la clôture, un paiement d'environ 5,2 millionsde dollars américains sera fait à PRNG pour l'achat de 2 % de Gross Smelter Royalty. Ce paiement sera déduit de tout intérêt supplémentaire (le taux d'intérêt applicable est de 15 %) des 3 millions de dollars de Bridge Loan Facility (« BLF ») déjà fournis à PRNG (figure 1) et le BLF prendra alors fin.

Appian et IFC (dans une répartition proportionnelle de 80/20) se verront attribuer par PAM et Peak une Convertible Note (« CN ») pour le payement de 2,6 millions de dollars australiens, échangeable à un prix de conversion de 0,103 dollar australien par action de Peak, avec une échéance de deux ans.  Avec l'accord des actionnaires de Peak (si nécessaire) soumis au reçu de toute approbation réglementaire demandée, Appian et IFC convertiront la CN, avec pour conséquence l'émission d'un total d'environ 33,4 millions d'actions ordinaires Peak pour Appian et IFC (répartition 80/20), augmentant ainsi l'intérêt total chez Peak d'environ 15,99 % pour Appian et de 4 % pour IFC (figure 2).

Si suite à un vote, les actionnaires de Peak venaient à refuser la CN, elle serait réglée par l'émission d'actions chez PAM. Cela fournirait à Appian et à IFC un intérêt supplémentaire de 4,99 % (80/20) chez PAM.

Étape 2   

À la date du 31 décembre 2015 au plus tard, si Appian et IFC trouvent qu'un concentré à haute teneur minérale peut être produit dans une unité pilote en état stable et d'échelle suffisante pour être développé en unité de production, Appian et IFC investiront 4,4 millions de dollars américains supplémentaires (80/20) pour acheter 12,5 % d'intérêts supplémentaires chez PAM, pour amener leur intérêt combiné à 25 % de PAM (80/20).

Étape 3   

À la date du 31 juillet 2016 au plus tard, si Appian et IFC trouvent qu'une production de terres rares séparées de qualité approuvable est économiquement viable, Appian et IFC investiront environ 4,4 millions de dollars  américains supplémentaires (80/20) pour acheter 12,5 % d'intérêts supplémentaires chez PAM, pour amener leur intérêt combiné à 37,5 % de PAM (80/20).

Soumis à la clôture et à l'atteinte de chaque jalon, l'investissement général d'Appian et d'IFC sera d'environ 29,5 millions de dollars australiens, ce qui aura pour conséquence la structure propriétaire illustrée dans la figure 2. 

     (Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20150203/727990-b )

Sécurité et conditions suspensives     

Les formes de sécurité habituelles pour ce type de transaction ont été établies et enregistrées, y compris la mise en gage de parts chez PAM, PRNG et un niveau de sécurité d'actif donné par PRNG.  Le BLF bénéficie également d'une garantie parentale de la part de Peak. Appian, IFC, Peak et PAM ont établi des accords officiels soumis aux conditions suspensives habituelles à la clôture, qui comprennent le reçu des approbations réglementaires demandées en Australie et Tanzanie, et prévoient de trouver un accord avec les actionnaires liés à PAM.

Contact
Téléphone : +61-8-9200-5360
E-mail : info@peakresources.com.au
Site Internet : http://www.peakresources.com.au

 

LA

SOURCE Peak Resources Limited