Le fondateur de la chaîne mondiale California Fitness, Eric Levine, poursuit les autorités thaïlandaises pour diffamation

04 Mars, 2016, 14:08 GMT de California WOW

$codeDebug.log("output array of get country targets countryT $codeDebug.log("output array of get country targets countryT $codeDebug.log("output array of get country targets countryT $codeDebug.log("output array of get country targets countryT $codeDebug.log("output array of get country targets countryT

L'action en justice suit les déclarations de la Securities and Exchange Commission thaïlandaise sur l'absence de preuves d'irrégularités, et l'abandon de toute investigation par le Département des enquêtes spéciales (DSI)

BANGKOK, 4 mars 2016 /PRNewswire/ -- M. Eric Mark Levine, le fondateur des clubs « California Fitness » dans le monde entier ainsi que des clubs « California WOW Xperience » en Thaïlande, a entrepris aujourd'hui une action en justice pour diffamation de 2,8 millions de dollars (100 millions de baths) par l'intermédiaire de son représentant légal à la Cour criminelle de Bangkok contre l'Anti-Money Laundering Office - Bureau de lutte contre le blanchiment d'argent - (AMLO), ainsi que contre le secrétaire général de celui-ci, le colonel de police Sihanart Prayoonrat, pour avoir porté préjudice à la réputation de M. Levine à travers des remarques publiques faites par le colonel de police qui a allégué des paiements irréguliers et des transferts de fonds effectués par M. Levine.

M. Levine, qui était précédemment aussi président-directeur général de California WOW Xperience plc (CAWOW) a déclaré : « Le bureau de la Securities and Exchange Commission (SEC) en Thaïlande a déjà enquêté sur les opérations et les dossiers financiers de CAWOW avec des enquêteurs spécialisés en comptabilité judiciaire et des officiers de police spécialement formés, et tous ceux-ci ont officiellement déclaré qu'il n'y avait pas de preuves d'irrégularités ou d'actions justifiant les allégations du Bureau de lutte contre le blanchiment d'argent. »

Il a ajouté que le Département des enquêtes spéciales avait également refusé de poursuivre toutes les autres enquêtes requises par le Colonel de police Prayoonrat et l'AMLO.

M. Levine déclare que lui-même et toutes les personnes impliquées dans la gestion de California WOW Xperience ont apporté leur entière collaboration aux autorités pendant les enquêtes qui les ont dégagés des allégations de l'AMLO.

M. Levine a ajouté que des cabinets d'audit internationalement reconnus comme « Deloitte Touche Tohmatsu Jaiyos et Price Waterhouse Cooper ont confirmé que les comptes et les transactions de California WOW Xperience étaient corrects et ne présentaient aucune irrégularité et que, bien loin de détourner de l'argent de la société, j'avais injecté des fonds personnels pour soutenir les opérations que la société a menées à la fin de son existence. »

LA

SOURCE California WOW