Le gant G-VIR® de Hutchinson Santé réduit de 99 % le risque de transmission des virus VIH en cas de piqûre accidentelle, selon une étude publiée dans la revue Surgery en février 2013[1]

26 Février , 2013, 10:07 GMT de Hutchinson Sante

LIANCOURT, France, February 26, 2013 /PRNewswire/ --

Les virus du SIDA et de l'hépatite C exposent les personnels de santé au risque de transmission virale (lire l'encadré Accidents d'exposition au sang : les risques de contamination des personnels de santé) à la suite de :

  • blessures accidentelles durant les soins (aiguilles, scalpels, bistouris, fragments d'os, etc.) ;
  • projections de liquides biologiques contenant du sang.

Pour accéder au Multimedia News Release, veuillez cliquer sur le lien:

http://www.multivu.com/mnr/58703-Hutchinson-Sante

Grâce à une technologie brevetée développée par Hutchinson Santé, un acteur innovant dans le domaine de la lutte contre les risques infectieux et le confort du personnel de santé, le gant G-VIR® permet de réduire le risque de contamination en cas d'accident exposant au sang (AES), comme le montre l'étude publiée dans le numéro de février de la revue Surgery  (lire l'avis du Pr Charles Edmiston, Chirurgien et épidémiologiste
-Milwaukee, Etats-Unis-, co-auteur de l'article).

G-VIR® est un gant de protection active, conçu et développé afin de renforcer la protection des personnels soignants contre les risques de contamination virale. G-VIR® est constitué de 3 couches, dont une, intermédiaire, qui incorpore un liquide désinfectant dispersé sous la forme de microgouttelettes (lire : G-VIR®, une technologie innovante au service de la protection des soignants) : en cas de perforation accidentelle, le liquide désinfectant est expulsé à l'intérieur et sur l'extérieur de l'objet perforant pour inactiver les virus.

L'étude présentée dans Surgery -dont l'abstract  figure en pièce jointe -  est la première à tester l'efficacité de G-VIR® dans la réduction de la transmission du virus du SIDA - les études menées jusqu'à présent avaient évalué la performance de G-VIR® sur nombre de virus modèles tels BVDV, FIV, HSV1[2] mais jamais sur VIH.

 

1. Charles E.Edmiston Jr : Evaluation of an antimicrobial surgical glove to inactivate live human immunodeficiency following simulated glove puncture, Surgery 2013 ; 153 :225-332.

2. Bovine Virus Diarrhoea Virus, virus du syndrome d'immunodéficience acquise du chat, virus de l'herpes simplex de type 1

Video: http://www.multivu.com/mnr/58703-Hutchinson-Sante

LA

SOURCE Hutchinson Sante