Le gouvernement Harper annonce que la cloche du HMS Erebus a été retrouvée

06 Novembre, 2014, 19:52 GMT de Parcs Canada

OTTAWA, Ontario, November 6, 2014 /PRNewswire/ --

 

Le recouvrement de la cloche du navire couronne le succès des recherches de 2014

L'honorable Leona Aglukkaq, ministre de l'Environnement et ministre responsable de Parcs Canada, a dévoilé aujourd'hui la cloche du navire, récupérée à même l'épave du HMS Erebus , le navire de l'expédition Franklin récemment découvert.

Selon la tradition maritime, la cloche d'un navire est une représentation symbolique du vaisseau lui-même. La cloche du HMS Erebus servait à marquer le passage du temps à bord du navire. À l'instar du carillon d'une horloge, on sonnait cette cloche toutes les demi-heures, jour et nuit, afin d'annoncer le passage du temps et d'indiquer le changement de sentinelle (quarts de travail) au sein de l'équipage.

L'équipe du Service d'archéologie subaquatique de Parcs Canada, grâce à ses plongées et à ses fouilles archéologiques, a réussi à récupérer cet artéfact extraordinaire en septembre. Cette cloche a été trouvée sur le pont, à côté du guindeau (une forme de treuil d'ancre) qui était délogé et au-dessus duquel elle était montée. Elle subit depuis une stabilisation et une conservation continues, et fait l'objet de recherches supplémentaires.

La cloche est intacte et, en général, en très bon état. Deux marquages en relief, présentés lorsque la cloche en bronze a été coulée, apparaissent sur l'artéfact, soit un « phéon » de la Royal Navy, signe de propriété du gouvernement britannique, ainsi que la date « 1845 ».

La ministre Aglukkaq a également dévoilé de nouvelles images prises par sonar multi-faisceaux qui ont permis de déterminer avec certitude que l'épave était celle du HMS Erebus. Les données qui ont servi à produire ces représentations en trois dimensions extrêmement précises du navire reposant sur le fond marin ont été recueillies en septembre par le Service hydrographique du Canada (Pêches et Océans Canada) pendant que les archéologues de Parcs Canada faisaient leurs plongées.

Les faits en bref 

  • Les partenaires du gouvernement du Canada dans le cadre de l'expédition de 2014 dans le détroit de Victoria comprenaient Parcs Canada, Pêches et Océans Canada (Service hydrographique du Canada, Garde côtière canadienne), la Marine royale canadienne, Recherche et développement pour la défense Canada, Environnement Canada (Service canadien des glaces) et l'Agence spatiale canadienne, de même que les gouvernements du Nunavut et du Royaume-Uni. Les partenaires du secteur privé et d'organismes sans but lucratif comprenaient l'Arctic Research Foundation et la Société géographique royale du Canada, qui a occasionné la participation de la Fondation W. Garfield Weston, de Shell Canada et d'One Ocean Expeditions au partenariat.
  • Depuis 2008, six recherches majeures dirigées par Parcs Canada en vue de retrouver les navires perdus de l'expédition Franklin ont eu lieu, au cours desquelles des centaines de kilomètres carrés du fond marin de l'Arctique ont été ratissés.
  • La découverte initiale d'un navire de l'expédition Franklin, faite par un sonar latéral remorqué à partir du navire de recherche Investigator de Parcs Canada, a été confirmée le 7 septembre 2014, à l'aide du sous-marin téléguidé de Parcs Canada. Le 30 septembre 2014, on a confirmé que le navire retrouvé était le HMS Erebus.
  • Les archéologues subaquatiques de Parcs Canada, les premières personnes à poser les yeux sur ce navire depuis près de 170 ans, ont effectué sept plongées vers l'épave pendant deux jours de fouilles intensives pour prendre des mesures diagnostiques, des photographies à haute résolution et tourner des vidéos haute définition. L'artéfact a été repéré pendant la toute première plongée vers le site et récupéré pendant la dernière plongée.
  • La cloche du HMS Erebus est entreposée dans un milieu à environnement contrôlé et protégé du laboratoire de conservation archéologique de Parcs Canada à Ottawa. Elle est actuellement immergée dans un bain d'eau distillée, dont la chimie est surveillée tous les jours afin de déceler des changements à l'état de l'artéfact. Elle subira un long traitement de conservation, qui pourrait peut-être durer 18 mois, voire plus.

Citation  

« La cloche du HMS Erebus, qui nous rapproche infailliblement et de façon tangible des navires de Franklin, constitue un chapitre important de l'histoire du Canada et de la Marine. La récupération de cet artéfact important est le couronnement d'une campagne de recherche des plus fructueuses menée en 2014, qui a captivé la population canadienne et le monde entier. »

L'honorable Leona Aglukkaq  

Ministre de l'Environnement du Canada et ministre responsable de Parcs Canada 

Liens connexes 

Le PM annonce que le navire de l'expédition Franklin ayant été découvert est le NSM Erebus

Le gouvernement du Canada et celui du Nunavut se réjouissent des découvertes relatives à l'expédition de Franklin à Gjoa Haven

Déclaration du Premier ministre du Canada pour annoncer la découverte de l'un des infortunés navires de l'expédition de Franklin perdus en 1846

Société géographique royale du Canada - Expédition de 2014 dans le détroit de Victoria (en anglais seulement)

La ministre Aglukkaq annonce l'expédition de recherche de 2014 pour trouver les navires de Franklin

Renseignements

Bureau de la ministre de l'Environnement
+1-819-997-1441

Relations avec les médias
Parcs Canada
+1-819-420-9292

LA

SOURCE Parcs Canada