Le gouvernement ukrainien s'engage à préserver la liberté de la presse - Président Yanukovych

05 Septembre, 2012, 05:35 BST de Worldwide News Ukraine

KIEV, Ukraine, September 5, 2012 /PRNewswire/ --

En matière de presse nationale, la création de conditions favorables au développement de la liberté de la presse en Ukraine est la priorité principale du gouvernement. Voilà le message du président ukrainien Viktor Yanukovych dans son discours prononcé à l'occasion du 64[e]congrès mondial des journaux et du 19[e]forum mondial des éditeurs qui se sont déroulés à Kiev (2-5 septembre 2012). « Le développement d'une presse libre doit être efficace et affranchi de tout contrôle », a ajouté M. Yanukovych.

Le développement, en Ukraine, d'un espace et d'un marché médiatique libres en Ukraine est une des plus importantes priorités de l'état, a souligné M. Yanukovych. Les forces politiques ukrainiennes, y compris celles de l'opposition, sont d'accord pour dire que la démocratie est l'unique voie de développement à suivre en Ukraine et la liberté d'expression en est une des valeurs fondamentales. L'Ukraine a fait preuve de progrès considérables dans le développement de la liberté d'expression en dépit de la lourdeur de l'héritage soviétique. Depuis son indépendance, le pays est passé d'une censure totale à une société ouverte.

Cependant, le développement de la liberté d'expression peut être réalisé grâce aux efforts, à la fois, du gouvernement et des journalistes. Il convient de noter que la dénationalisation de la presse écrite du pays se déroule conformément aux engagements de l'Ukraine vis-à-vis de PACE.

Le gouvernement ukrainien va s'efforcer également d'établir des conditions économiques favorables pour le marché de la presse écrite, car seuls des médias économiquement indépendants peuvent être libres de tout contrôle. Parmi les autres mesures, le gouvernement va maintenir le non-assujettissement à la TVA dont bénéficient les médias, comme l'a annoncé le président ukrainien lors de la cérémonie d'ouverture.

Pour illustrer cet engagement en faveur de la liberté d'expression en Ukraine, un groupe de personne a brandi des pancartes en direction de M. Yanukovych pendant son discours. « Ces personnes n'ont pas été discréditées ni expulsées de la salle, elles ont été autorisées à rester pendant toute la durée du discours du chef de l'état », a commenté le spécialiste des médias, Garbis Kesisoglu, Hürriyet Gazetecilik ve Matbaacilik, participant au congrès.  

Le congrès des journaux mondiaux, se déroulant à Kiev, va accueillir des intervenants travaillant, notamment, pour Dow Jones, Forbes, Guardian, Mail, New Delhi, The New York Times, Schibsted, Singapore Press Holdings, The Sunday Times, The Times, The Wall Street Journal, Die Zeit.

En octobre 2011, Kiev avait accueilli un autre événement destiné à la presse : la 7[e] conférence du journalisme d'investigation.

LA

SOURCE Worldwide News Ukraine