Le Lancet publie la toute première série de transplantations cardiaques cliniques réussies faisant appel à des cœurs de donneurs DCD et au TransMedics® Organ Care System (OCS™)

15 Avril, 2015, 12:43 BST de TransMedics, Inc.

ANDOVER, Massachusetts, 15 avril 2015 /PRNewswire/ -- TransMedics, la société qui a mis au point l'Organ Care System (OCS™), annonce que la série de transplantations réussies de cœurs adultes provenant d'une nouvelle source potentielle de donneurs réalisées au deuxième semestre de 2014 est publiée aujourd'hui dans le Lancet. La plate-forme OCS™ est le seul dispositif médical capable de conserver des organes de donneurs dans un état optimal en dehors du corps humain, entre leur prélèvement sur le donneur et leur implantation sur un sujet adéquat. Grâce à la technologie OCS™, l'équipe de transplantation cardiaque du St. Vincent's Hospital, à Sydney, a été la première au monde à réaliser et à publier des transplantations réussies d'un groupe de nouveaux donneurs potentiels connus sous le nom de « donneurs DCD » (en état de mort circulatoire ou cadavérique), une importante percée médicale qui n'avait jamais auparavant été possible lors d'une transplantation.

Logo - http://photos.prnewswire.com/prnh/20130425/NE01744LOGO-b

Le recours à des cœurs DCD permettra de combler la pénurie de plus en plus grave de donneurs pour des transplantations cardiaques. Le recours à d'autres organes prélevés sur ces donneurs est monnaie courante mais l'utilisation de leur cœur n'avait pas été possible jusqu'à présent car les tissus cardiaques se détériorent rapidement lorsque le cœur s'arrête de battre et que le cœur n'est plus irrigué en sang.

L'examen scientifique et la publication de ces transplantations réussies dans le Lancet sont un jalon historique pour la transplantation cardiaque. À l'avenir, le recours à des cœurs DCD permettra sans aucun doute d'accroître sensiblement le nombre de cœurs transplantables mis à la disposition de patients atteints d'insuffisance cardiaque.

Ces cœurs ont été prélevés sur des donneurs dont le cœur avait cessé de battre dans le corps. Actuellement, ces donneurs DCD ne sont pas envisagés pour une transplantation cardiaque en raison des contraintes de la technique de conservation à froid. Ces cœurs ont été prélevés, ranimés dans leur état de normal et évalués cliniquement à l'aide de la technologie TransMedics OCS™ Heart.

« Le système OCS™ Heart a largement contribué à cette prouesse clinique dans la transplantation cardiaque puisqu'il nous a permis d'évaluer intégralement la fonction cardiaque du donneur et l'état métabolique avant la transplantation », explique le docteur Kumud Dhital, chirurgien  cardiothoracique et de transplantation, professeur adjoint de chirurgie cardiothoracique au St. Vincent's Hospital et chirurgien principal qui a réalisé les transplantations cardiaques DCD.

« La possibilité de transplanter en toute sécurité un cœur provenant de donneurs DCD pourrait être un changement radical d'orientation permettant d'accroître la réserve de cœurs donneurs viables et d'aider un plus grand nombre de patients atteints d'insuffisance cardiaque de stade final », selon le docteur Waleed Hassanein, PDG de TransMedics, Inc. « La publication de cette série de cas réussis jette les bases scientifiques d'une vaste source potentielle nouvelle de transplants cardiaques pour les patients qui nécessitent une greffe cardiaque pour traiter leur insuffisance cardiaque de stade final », selon le docteur Hassanein.

A propos de TransMedics, Inc.
TransMedics Inc. est le numéro un mondial dans le domaine de la perfusion ex vivo par dispositif portatif et de l'évaluation des organes du donneur destinés à la transplantation. L'entreprise, dont le siège social se situe à Andover, dans le Massachusetts, a été fondée dans le but de répondre à la hausse des besoins en organes de qualité pour la transplantation. Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site www.TransMedics.com.

LA

SOURCE TransMedics, Inc.



Liens connexes

http://www.transmedics.com