Le manque de respect pour les syndicats du nouveau propriétaire de Kaufhof pourrait conduire à des grèves, met en garde un avocat du droit du travail reconnu

02 Juin, 2015, 21:36 BST de Betriebs-Berater Germany

BONN, Allemagne, June 2, 2015 /PRNewswire/ --

À la veille d'une guerre aux enchères transatlantiques pour le rachat de la chaîne de grands magasins allemands Kaufhof, un avocat du droit du travail de renom met en garde contre les grèves et les problèmes juridiques qui attendent tout nouveau propriétaire qui ne respecterait pas pleinement le rôle des syndicats dans l'industrie allemande.

Gregor Thüsing, professeur et docteur en droit à l'université de Bonn, a déclaré que les entreprises nord-américaines, en particulier, doivent faire preuve d'une plus grande compréhension des syndicats allemands et du rôle des comités d'entreprise qui sont représentés au niveau des conseils d'administration des entreprises allemandes.

« Les entreprises américaines et canadiennes doivent être conscientes du rôle des syndicats et comités d'entreprise allemands. Ils (les propriétaires) ne peuvent simplement pas faire ce qu'ils veulent, » a déclaré le professeur Thüsing qui est aussi un membre du Comité exécutif régional allemand de l'Association des avocats allemands-américains.

« Si l'entreprise ne respecte pas cette relation, cela peut non seulement conduire à des grèves, mais aussi à des conflits juridiques si le contrat avec les syndicats est rompu. »

Le professeur Thüsing a pointé les entreprises nord-américaines potentielles qui peuvent être intéressées par le rachat de la chaîne Kaufhof.

La holding autrichienne d'immobilier et de grande distribution, Signa, propriétaire des grands magasins allemands Karstadt, est l'une des entreprises intéressées au rachat et elle prévoit de fusionner les deux chaînes en un nouveau groupe de grands magasins appelé Deutsche Warenhaus.

Dans le même temps, le Canadien Hudson's Bay aurait finalisé son offre vendredi.

Si l'on compare les entreprises candidates au rachat, le professeur Thüsing a déclaré : « Karstadt a vraiment su mettre les syndicats de son côté. Ils ont changé l'attitude des syndicats et ont tenu leurs promesses. »

« Les autres n'ont pas ce savoir. »

Si l'offre Signa est couronnée de succès, a-t-il ajouté, « ils auraient à faire au même type de syndicats avec Kaufhof. »

Mais interrogé sur la tentative imminente du géant de la grande distribution canadien de pénétrer le marché allemand, il a répondu : « Qu'est-ce que Hudson's Bay sait de l'Allemagne ? »

Le professeur Thüsing, qui est apparu comme un expert des relations industrielles devant le Parlement allemand plus de 20 fois, a ajouté que la complexité des relations industrielles allemandes avec l'étranger n'est égalée que par les caprices des consommateurs allemands de la grande distribution qui ont aussi déjoué de précédentes prises de contrôle étrangères. Ainsi l'Américain Walmart et le Britannique Marks and Spencer sont, tous deux, des victimes de notoriété publique qui ont échoué dans leur rachat de magasins allemands de la grande distribution.

http://betriebs-berater.ruw.de/

LA

SOURCE Betriebs-Berater Germany