Le marchandage politique occupe le devant de la scène de l'affaire antidumping

03 Octobre, 2006, 00:35 BST de FAIR Footwear Association of Importers and Retail chains

BRUXELLES, October 2 /PRNewswire/ --

- L'UE et ses consommateurs devront peut-être payer le prix des combines et des négociations occultes des États membres

Le cirque politique entourant les taxes antidumping touchant les chaussures importées de la Chine et du Vietnam a atteint un niveau totalement inacceptable. Paul Verrips, président de l'Association européenne des importateurs et distributeurs de chaussures (FAIR), est stupéfait par l'énorme pression politique qui est actuellement exercée par certains États membres de l'UE : << Cette situation n'a plus rien à voir avec l'antidumping. Ni les faits ni l'intérêt de la Communauté ne justifie l'introduction de taxes antidumping. Et pourtant, en dépit du bien-fondé de leur cause, des États membres sont contraints d'abandonner leurs précédentes positions, sous l'effet de l'intimidation ou de pots-de-vin. >> FAIR représente plus de 100 sociétés employant plus de 90 000 salariés. M. Verrips est choqué que des taxes antidumping soient imposées à la demande d'un si petit groupe de producteurs de chaussures établis en UE, ignorant du coup les intérêts de la majorité des acteurs de l'industrie européenne de la chaussure ainsi que des consommateurs européens.

Là n'est pas le seul problème. FAIR trouve particulièrement scandaleux que les taxes servent à soutenir un groupe de producteurs qui se fient sur des subventions pour demeurer artificiellement concurrentiels, plutôt que d'aborder de front les demandes de la concurrence internationale. En outre, il semble qu'une part des 38 millions d'euros versés au cours des dernières années ait été émise illégalement comme subvention d'État. FAIR étudie la manière la plus appropriée de s'attaquer à cette situation et envisage de déposer une plainte officielle.

M. Verrips a déclaré : << Non seulement les règlements régissant les subventions ont été violés, mais les normes du travail ont également été bafouées et l'étiquette 'Fait en UE' a été utilisée de façon abusive. La Commission européenne possède un dossier sur ces activités. FAIR est dans l'obligation de souligner ces faits puisque les États membres doivent les prendre en considération lorsqu'ils débattent de ces mesures anti-dumping. >>

FAIR est désormais convaincue que ces renseignements ont été obstinément ignorés pendant l'enquête, et que toute ladite enquête est biaisée en faveur d'une petite branche de l'industrie très portée sur le lobbying.

Dans une plainte envoyée à l'Ombudsman européen le 31 mars 2006, un exploitant européen du secteur de la chaussure s'est plaint du fait que la Commission ne respectait pas les droits fondamentaux de procédure dans le cadre de l'enquête en cours. Même si l'ombudsman a déterminé que la Commission s'exprimerait sur ce sujet le 31 juillet au plus tard, le plaignant n'a toujours pas été avisé d'une quelconque réaction de la Commission. << C'est inacceptable, surtout si l'enquête prend fin en octobre au plus tard comme prévu, et que des mesures définitives seront peut-être adoptées >>, a ajouté M. Verrips.

Association européenne des importateurs et distributeurs de chaussures (FAIR) :

L'association représente les intérêts de plus d'une centaine d'importateurs et de détaillants de chaussures. Elle compte parmi ses membres des sociétés telles que Columbia (France, E.-U.), Clarks (Royaume-Uni), Deichmann (Allemagne), Wortmann (Allemagne), Leder & Schuh (Autriche), Skechers (E.-U.) et Vivarte (France), pour un total d'environ 90 000 employés, ce qui représente environ 50 % du volume des importations dans l'UE.

    
    Personnes-ressources et autres renseignements :
    Association européenne des importateurs et distributeurs de chaussures
    (FAIR)
    Président Paul Verrips
    Tél.: +31-6-52658040
    Courriel: paul.verrips@fair-eu.org

    Association européenne des importateurs et distributeurs de chaussures
    (FAIR)
    Service de presse
    Christa Malessa
    Tél.: +49-89-5527-488-8
    Téléc.: +49-89-5527-488-1
    Courriel: cmalessa@punkt-pr-muc.de

LA

SOURCE FAIR Footwear Association of Importers and Retail chains