Le médicament HUMIRA(R) (adalimumab) d'Abbott honoré du prestigieux Prix Galien de l'innovation dans le soin aux patients

28 Septembre, 2007, 19:22 BST de Abbott

ABBOTT PARK, Illinois, September 28 /PRNewswire/ --

- Le Prix Galien USA nomme HUMIRA meilleur produit biotechnologique

Abbott (NYSE : ABT), un leader dans le traitement des maladies auto-immunes, s'est vue décernée le Prix Galien 2007 du meilleur produit biotechnologique pour son médicament HUMIRA(R) (adalimumab), le premier anticorps entièrement humain jamais approuvé. HUMIRA est approuvé pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, du rhumatisme psoriasique, de la spondylarthrite ankylosante et de la maladie de Crohn modérés à sévères. Le Prix Galien, considéré comme l'équivalent d'un Prix Nobel et décerné par le Prix Galien USA, est l'un des honneurs les plus élevés dans le secteur pharmaceutique et biomédical. Il reconnaît l'excellence dans la recherche et l'innovation dans le secteur médical et scientifique.

Il s'agit de la première année où le trophée, fondé en France en 1970 et reconnu comme un honneur international de la recherche, a été étendu pour reconnaître en particulier l'innovation scientifique des entreprises pharmaceutiques et biotechnologiques américaines. Abbott a remporté le prestigieux trophée international du Prix Galien en 1999 pour le développement d'un des premiers inhibiteurs de protéase pour le traitement du VIH.

<< Abbott est extrêmement honorée d'être le récipiendaire du Prix Galien, car ce dernier reconnaît notre diligence dans la découverte et le développement de traitements innovants pour les maladies immunologiques >>, a indiqué le Dr John Leonard, M.D., vice-président des affaires médicales et scientifiques mondiales d'Abbott. << HUMIRA est devenu une option de traitement importante pour de nombreux patients confrontés à ces maladies. >>

HUMIRA ressemble aux anticorps habituellement trouvés dans le corps humain. Il fonctionne en bloquant les TNF-alpha (facteurs nécrosants de tumeur alpha), une protéine qui, lorsqu'elle est produite en excès, joue un rôle central dans l'inflammation accompagnant les maladies auto-immunes. HUMIRA est le premier traitement biologique auto-administré entièrement humain avec lequel sont actuellement traités 190 000 patients dans le monde entier.

<< HUMIRA représente des années de recherche acharnée dans le cadre de notre engagement à améliorer la condition humaine >>, déclare Jochen Salfeld, Ph.D., vice-président divisionnaire de la recherche biologique à l'Abbott Bioresearch Center, qui a joué un rôle essentiel dans le développement de HUMIRA. << Nous pensons qu'il existe en HUMIRA le potentiel d'être efficace pour d'autres maladies ayant d'importants besoins restant à combler, nous poursuivons donc cette recherche dans l'espoir de soulager la souffrance de patients du monde entier. >>

Présentation du Prix Galien USA

Fondé en 1970 par le pharmacien français Roland Mehl afin de reconnaître les réalisations remarquables de son pays dans le domaine médical, le trophée, baptisé en l'honneur de Galien, le père grec de la médecine et de la pharmacologie, a évolué pour devenir le plus important honneur en matière de recherche-développement médicale en Europe, ce qui lui a valu d'être considéré comme l'équivalent d'un Prix Nobel. Depuis que s'y sont ajoutés les États-Unis, le Prix Galien est désormais présent dans 11 pays. Conformément à la tradition de ses fondateurs, les comités de juges nationaux doivent compter des scientifiques de haut rang dont les réalisations cliniques et la capacité à évaluer la médecine de pointe sont incontestés.

Informations de sécurité importantes sur HUMIRA

Des infections graves, la sepsie, la tuberculose (TB) et des infections à germes opportunistes, voire des décès ont été signalés lors de l'utilisation d'antagonistes TNF, y compris HUMIRA. Nombre de ces infections graves se sont manifestées chez des patients suivant un traitement immunosuppresseur concomitant qui, en plus de leur pathologie sous-jacente, est susceptible de les prédisposer aux infections. Des infections ont également été signalées chez des patients recevant HUMIRA uniquement. Le traitement avec HUMIRA ne doit pas être initié chez les patients présentant des infections évolutives. Les antagonistes TNF, y compris HUMIRA, ont été associés à la réactivation de l'hépatite B chez les patients qui sont porteurs chroniques du virus. Certains cas ont été mortels. Les patients qui risquent des infections à l'hépatite B doivent donc être évalués afin de détecter des preuves antérieures d'infection, avant l'administration d'HUMIRA. L'administration simultanée d'HUMIRA et d'anakinra n'est pas recommandée et les patients utilisant HUMIRA ne devraient pas recevoir de vaccins vivants.

Un nombre plus important de cas de tumeurs malignes a été observé chez les patients auxquels était administré un anti-TNF, y compris HUMIRA, par rapport aux patients du groupe de contrôle à l'occasion d'essais cliniques. Ces tumeurs malignes, autres que le lymphome et le cancer de la peau avec mélanome bénin, présentent des type et nombre similaires aux type et nombre envisageables dans la population générale.

Dans les essais cliniques ouverts d'HUMIRA à portions combinées contrôlées et incontrôlées, on a observé un taux environ 3,5 fois plus élevé de lymphomes. Le rôle potentiel de la thérapie anti-TNF dans le développement de tumeurs malignes n'est pas connu. La prise d'anti-TNF, y compris HUMIRA, a été associée, dans de rares cas, à une maladie démyélinisante et à de graves réactions allergiques. De rares cas de troubles sanguins graves ont été signalés lors de la prise d'anti-TNF.

Des insuffisances cardiaques congestives (CHF) en dégradation et des CHF d'apparition récente ont été observées avec la prise d'anti-TNF, dont HUMIRA. Le traitement avec HUMIRA peut provoquer la formation d'auto-anticorps et, dans de rares cas, le développement d'un syndrome de type lupus.

Les effets secondaires les plus fréquents relevés dans les essais cliniques contrôlés chez les adultes atteints de polyarthrite rhumatoïde (HUMIRA versus placebo) ont été des réactions au point d'injection (20 % versus 14 %), des infections des voies respiratoires supérieures (17 % versus 13 %), une douleur au point d'injection (12 % versus 12 %), des céphalées (12 % versus 8 %), des éruptions cutanées (12 % versus 6 %) et une sinusite (11 % versus 9 %). Les interruptions en raison des effets secondaires étaient de 7 % pour HUMIRA contre 4 % pour le placebo. Comme avec tout programme de traitement, les avantages et risques d'HUMIRA devraient être attentivement examinés avant d'entreprendre un traitement.

Dans les essais cliniques d'HUMIRA pour le traitement de la spondylarthrite ankylosante, du rhumatisme psoriasique et de la maladie de Crohn, le profil d'innocuité des patients adultes traités avec HUMIRA était comparable à celui relevé chez les patients adultes atteints de polyarthrite rhumatoïde.

Présentation d'HUMIRA

Aux États-Unis, HUMIRA est approuvé par la FDA (Food and Drug Administration) pour réduire les signes et symptômes, pour induire d'importantes réactions cliniques, pour inhiber la progression de dommages structurels et pour améliorer la fonction physique chez les patients adultes atteints de polyarthrite rhumatoïde modérée à sévère.

HUMIRA est indiqué pour réduire les signes et symptômes de l'arthrite active, pour inhiber la progression de dommages structurels et pour améliorer la fonction physique chez les patients atteints du rhumatisme psoriasique. HUMIRA peut être utilisé tout seul ou en bithérapie avec le méthotrexate ou d'autres médicaments antirhumatismaux modifiant la maladie (DMARD).

HUMIRA est également approuvé pour réduire les signes et symptômes chez les patients atteints de spondylarthrite ankylosante.

Plus tôt dans l'année, HUMIRA a été approuvé pour réduire les signes et symptômes et pour induire et maintenir la rémission clinique chez les adultes atteints de la maladie de Crohn modérée à sévère n'ayant pas répondu de façon appropriée aux traitements conventionnels, et pour réduire les signes et symptômes et induire la rémission clinique chez ces patients s'ils ne montrent plus de réaction ou s'ils sont intolérants à l'infliximab.

Des essais cliniques sont actuellement en cours afin d'évaluer l'efficacité d'HUMIRA face à d'autres maladies auto-immunes.

L'engagement d'Abbott envers l'immunologie

Abbott se concentre sur la découverte et le développement de traitements innovants pour les maladies immunologiques. L'Abbott Bioresearch Center, fondé en 1989 à Worcester dans le Massachusetts, est un centre de découverte et de recherche fondamentale de renommée mondiale se consacrant à la recherche-développement de traitements biologiques. Abbott Biotechnology Limited, établi plus tôt dans l'année à Barceloneta, Porto Rico, États-Unis, est le principal site de production du traitement anti-TNF d'Abbott et l'un des plus grands centres mondiaux de production d'anticorps monoclonaux.

De plus amples renseignements à propos d'HUMIRA, notamment les informations posologiques complètes, sont disponibles sur le site Web http://www.HUMIRA.com ou aux États-Unis en appelant Abbott Medical Information au +1-800-633-9110.

Présentation d'Abbott

Abbott est une société internationale à large base spécialisée dans les soins de santé. Elle se consacre à la recherche, au développement, à la fabrication et à la commercialisation de produits pharmaceutiques et médicaux, notamment de produits nutritionnels, d'appareils et de produits de diagnostic. La société compte 65 000 employés et commercialise ses produits dans plus de 130 pays.

Les communiqués de presse ainsi que d'autres renseignements sur Abbott sont disponibles sur le site Web de la société au http://www.abbott.com.

Site Web : http://www.abbott.com

LA

SOURCE Abbott