Le Mémorial de la Shoah et le << United States Holocaust Memorial Museum >> (USHMM) organisent un colloque international sur la prévention contre le génocide

13 Novembre, 2010, 08:45 GMT de United States Holocaust Memorial Museum

WASHINGTON et PARIS, November 13, 2010 /PRNewswire/ --

Le << United States Holocaust Memorial Museum >> et le Mémorial de la Shoah organisent un colloque international afin d'évaluer les capacités actuelles qu'ont les gouvernements à réagir face aux génocides et crimes de masse et de préconiser des stratégies pour améliorer la coopération internationale. Le colloque, suivi par les principaux représentants et experts des droits de l'hommes et de la prévention contre le génocide venant du monde entier, consistera en une étude approfondie des questions sur la prévention des génocides, incluant les dernières initiatives politiques des deux côtés de l'Atlantique, les menaces actuelles de crimes de masse et les perspectives de meilleures coopérations internationales. Il aura lieu au Mémorial de la Shoah à Paris le 15 novembre 2010, à partir de 9 h.

L'assemblée se tiendra sous le haut patronage de Bernard Kouchner, Ministre des Affaires étrangères de France, qui délivrera le discours de clôture. Samantha Power, Haute responsable des Affaires multilatérales au Conseil de Sécurité nationale des États-Unis, quant à elle, ouvrira la séance.

Selon la directrice de l' << United States Holocaust Memorial Museum >> Sara J. Bloomfield, << Jamais auparavant deux mémoriaux de la Shoah n'avaient initié un colloque d'une telle ampleur qui montrerait aux gouvernements du monde entier l'importance de la prévention contre le génocide. Le meurtre systématique de 6 millions de Juifs commença après huit années d'une montée en puissance de la persécution sous la domination nazie. La Shoah, tout comme les autres génocides contemporains, aurait pu être évitee. Nous sommes fiers d'avoir réussi avec nos partenaires français à rassembler la plupart des principaux experts sur ce sujet crucial >>.

Jacques Fredj, directeur du Mémorial de la Shoah : << Le Mémorial de la Shoah est très heureux de s'associer à l'USHMM pour l'organisation de ce colloque exceptionnel sur la prévention des génocides et crimes de masse. Nos deux institutions, chacune dans leurs pays respectifs, mènent depuis de nombreuses années un travail inlassable, tant sur le plan de la recherche historique que sur le plan de la transmission de cette histoire. Parce que d'autres génocides se sont déroulés dans le monde depuis la Shoah, nous avons voulu aller plus loin afin qu'à partir de la connaissance d'un des crimes les plus singuliers de l'histoire de l'Europe nous puissions en tirer un enseignement pour le présent et pour l'avenir. La perspective internationale, la qualité des nombreux intervenants en feront, je l'espère, une référence incontournable dans la réflexion urgente à mener sur la prévention des crimes contre l'Humanité >>.

Parmi les conférenciers, on retrouvera les plus hauts représentants des droits de l'homme et de la prévention contre les crimes de masse des gouvernements d'Europe et des États-Unis : Stephen Rapp, Ambassadeur itinérant des États-Unis des crimes de guerre ; François Zimeray, Ambassadeur français des droits de l'homme ; Markus Löning, membre allemand de la Commission de la politique des droits de l'homme et de l'aide humanitaire ; et Alexandre Fasel, Ambassadeur du département fédéral des Affaires étrangères en Suisse.

Un certain nombre d'experts sera rassemblé pour discuter des menaces actuelles de crimes de masse. Parmi ceux-ci, on peut citer Francis Deng, conseiller spécial sur la prévention des génocides auprès des Nations Unies ; Salih Mahmoud Osman, avocat soudanais des droits de l'homme ; Louise Arbour, présidente de l' << International Crisis Group >> ; Michael Abramowitz, directeur du programme de prévention des génocides de l'USHMM ; et Piero Fassino, envoyé spécial en Birmanie pour l'Union européenne.

Ce colloque s'inspire en partie du groupe de travail sur la prévention des génocides initié par l'USHMM, l'Institut des États-Unis pour la paix et l'Académie américaine de diplomatie. Une des recommandations du rapport final de ce groupe de travail, intitulé Preventing Genocide: A Blueprint for U.S. Policymakers et publié en décembre 2008, concerne l'amélioration de la coopération internationale sur la prévention des génocides. Ce grand rassemblement est mis en place en partenariat avec l' << American Bar Association Center for Human Rights >>, l'Institut des Hautes études sur la Justice de Paris et le Centre régional d'information des Nations Unies à Bruxelles.

Le Mémorial de la Shoah*, qui a ouvert ses portes au public le 27 janvier 2005, est le plus important centre de recherche, d'information et de sensibilisation en Europe sur l'histoire sans précédent du génocide des Juifs durant la Seconde guerre mondiale. Ce musée, centre de documentation et lieu de mémoire offre un éventail de ressources et de nombreuses activités qui ont pour objectif de contribuer à une meilleure compréhension de cette période de l'histoire.

http://www.memorialdelashoah.org

*en hébreu le mot Shoah veut dire << catastrophe >>

Musée vivant dédié à l'histoire de la Shoah, l' United States Holocaust Memorial inspire les citoyens et les leaders politiques du monde entier afin de lutter contre la haine, de prévenir les génocides et de promouvoir le respect de la dignité humaine. Le soutien fédéral garantit au mémorial une place permanente sur le National Mall. Ses vastes programmes d'éducation et son impact global sont possibles grâce aux généreux donateurs.

http://www.ushmm.org

LA

SOURCE United States Holocaust Memorial Museum