Le ministère ukrainien des impôts a entamé des procédures judiciaires aux États-Unis et en Suisse pour protéger les intérêts de l'État ukrainien dans une affaire de plus de 200 millions US$

04 Novembre, 2013, 20:51 GMT de Lawrence Graham

LONDRES, November 4, 2013 /PRNewswire/ --

Le ministère des impôts ukrainien a engagé des procédures judiciaires aux États-Unis et en Suisse pour protéger les intérêts de l'État ukrainien suite au détournement présumé de plus de 200 millions de dollars américains par des personnes au nombre desquelles figurent les deux anciens Premiers ministres ukrainiens Ioulia Tymoshenko et Pavlo Lazarenko. Les faits illicites reprochés aux personnes impliquées dans le détournement présumé de fonds ont déjà fait l'objet, par le passé, d'enquêtes et de procédures pénales aux États-Unis, en Suisse et en Ukraine.

Le ministère a demandé au cabinet d'avocats international Lawrence Graham d'être le principal conseiller juridique de l'Ukraine avec pour mission de coordonner les recours prévus dans un certain nombre de juridictions dans le monde et de prendre toutes les mesures qui s'imposent pour protéger au mieux les intérêts de l'État ukrainien. L'équipe londonienne du cabinet Lawrence Graham est dirigée par Andrew Witts, l'un des principaux associés du cabinet, responsable des actions de recouvrement d'avoirs et des affaires de fraude. L'équipe comprend un autre associé principal, Alex Jay, Vuyelwa Chigaru et Oksana Howard.

Comme l'indique Andrew Witts : « Nous sommes ravis de nous être vu confier cette affaire importante et persuadés que notre réseau mondial d'avocats spécialisés dans les affaires de fraude et de recouvrement d'avoirs nous permet de fournir l'expertise nécessaire pour traiter une mission de cette nature. »

Réputé pour la gestion d'affaires internationales complexes de recouvrement de fonds, le cabinet Lawrence Graham l'a tout récemment emporté dans une affaire capitale dans le cadre de laquelle il a conseillé la République fédérale du Brésil et la ville de Sao Paulo dans un procès intenté contre deux sociétés des Îles Vierges britanniques étroitement liées à l'ancien maire de la ville de Sao Paulo, Paulo Maluf. L'affaire Maluf reste une affaire importe au Brésil, qui témoigne de la volonté croissante des autorités de lutter contre la corruption politique. Lawrence Graham fait également partie de l'équipe juridique qui conseille Grant Thornton, les liquidateurs de la Stanford International Bank d'Antigua, suite à l'effondrement de la pyramide de Ponzi pilotée par Allen Stanford, aujourd'hui discrédité.

 

LA

SOURCE Lawrence Graham