Le ministre ukrainien des Affaires étrangères qualifie de « positifs et constructifs » les commentaires de l'ambassadeur de l'UE sur la finalisation de l'Accord d'association d'ici la fin de l'année

18 Octobre, 2012, 22:56 BST de Eye on Ukraine

KIEV, Ukraine, October 18, 2012 /PRNewswire/ --

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères Konstantyn Gryshchenko a salué les commentaires faits cette semaine par Jan Tombinski, le nouvel ambassadeur de l'Union européenne en Ukraine, comme étant « positifs et constructifs ». Jan Tombinski précisait qu'il prévoyait l'approbation technique de l'Accord d'association entre l'Ukraine et l'UE d'ici la fin de l'année.

L'ambassadeur Tombinski, qui a pris ses fonctions le mois dernier, a affirmé : « un travail technique très détaillé est en cours sur ce document » et « nous espérons finir ce travail d'ici la fin de l'année, possiblement avant la fin novembre ».

Il a aussi fait remarquer que le texte de l'Accord d'association est actuellement traduit dans les langues de tous les États membres de l'UE, mais il a souligné que « l'ensemble des critères politiques a été satisfait » avant que les pays membres de l'UE ne prennent une décision, et que sans aucun doute « l'Ukraine a hâte de voir cette association avec l'UE se concrétiser ».

Le chef de la délégation de l'UE en Ukraine a rajouté qu'il s'opposait à l'imposition de sanctions contre l'Ukraine, car elles sont susceptibles de ne pas entrainer des changements positifs pour le pays.

« Les sanctions sont faciles à imposer, mais il n'est pas évident de les annuler », a-t-il précisé, tout en rajoutant qu'elles devraient être justifiées.

« Je pense que tant l'Ukraine que l'Union européenne méritent un avenir meilleur », a indiqué M. Tombinski.

Le ministre Gryshchenko a salué les déclarations de l'ambassadeur Tombinski et a réitéré l'engagement profond de l'Ukraine envers l'intégration européenne, en soulignant que l'Accord d'association constituera un « outil visant à promouvoir la démocratie et davantage de réformes en Ukraine, en conformité avec les meilleures normes européennes. »

Gryshchenko a également souligné que l'Accord d'association bénéficie aussi à l'UE - l'organisme composé de 27 États membres qui s'est vu décerner le prix Nobel - en raison des riches ressources agricoles de l'Ukraine, de son rôle crucial dans la sécurité énergétique et les transports, ainsi que de sa position géostratégique, agissant ainsi comme un pont entre l'UE et la Russie.

« Il s'agit d'un accord gagnant-gagnant », a expliqué Gryshchenko.

À la veille des élections législatives qui auront lieu le 28 octobre, Gryshchenko a aussi attiré l'attention sur les remarques de Tombinski sur l'absence de censure en Ukraine. « Cela illustre une fois de plus qu'il n'y a pas d'ingérence de la part du gouvernement et que les élections seront libres et équitables », a souligné Gryshchenko.

Tombinski avait déclaré en début de cette semaine : « Étant donné mon expérience ici, je peux affirmer qu'il n'y a pas de censure en Ukraine et que la liberté d'expression n'est aucunement entravée. »

LA

SOURCE Eye on Ukraine