Le PDG d'Arçelik assiste à l'événement sur le changement climatique et la compétitivité verte organisé par le Groupe de la Banque mondiale

23 Novembre, 2015, 10:40 GMT de Arcelik Group

WASHINGTON, November 23, 2015 /PRNewswire/ --

« Le développement durable, ce n'est plus juste une idée louable. C'est un modèle rentable pour les entreprises. »

Hakan Bulgurlu, PDG du Groupe Arçelik, société commercialisant la marque Beko, s'est exprimé lors du premier événement consacré à la compétitivité verte organisé par le Groupe de la Banque mondiale. Les discussions visaient à appréhender le changement climatique au niveau mondial et à renforcer les solutions à faible empreinte carbone pour réduire les émissions et augmenter la compétitivité.

     (Photo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20151120/289798 )

La principale discussion a été modérée par Alexios Pantelias, Global Lead for Green Competitiveness, Trade & Competitiveness Global Practice du Groupe de la Banque mondiale; Les intervenants au débat étaient les suivants : Andrew Steer, PDG du World Resources Institute et Anabel Gonzalez, Senior Director, Trade & Competitiveness Global Practice du Groupe de la Banque mondiale.

Hakan Bulgurlu a déclaré : « Le monde devient plus peuplé et urbanisé, ce qui entraîne une augmentation des besoins en énergie, en alimentation et en eau. Réagir face au changement climatique exige une action collective et une solidarité mondiale des acteurs des secteurs public et privé. Les entreprises qui ont intégré la question du changement climatique dans leur stratégie et adapté leurs pratiques en réduisant leur empreinte carbone et en adoptant les Objectifs de développement durable pour 2030 seront gagnantes et plus compétitives. Les premières à adopter des produits et des pratiques durables vont gagner des parts de marché et réaliser l'essentiel des économies.

« Nous voulons toujours avoir un rôle de précurseur dans notre secteur. Nous avons revu notre feuille de route pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Améliorer le cycle de vie des produits est notre nouvelle approche commerciale. Notre objectif ne consiste pas uniquement à réduire au minimum l'impact environnemental de nos produits mais aussi à augmenter le rendement énergétique et celui des matériaux, de l'approvisionnement à la distribution. Nous consacrons chaque année des fonds importants à la conception de produits économes en énergie et en eau. Le lave-vaisselle consommant seulement 5,5 litres d'eau compte parmi les exemples les plus probants. »

Il a ajouté : « Le nombre d'appareils devrait augmenter rapidement dans les prochaines années du fait de la croissance attendue du PIB et de l'urbanisation. Le stock de réfrigérateurs installés devrait augmenter de 70 % entre 2010 et 2030, évolution qui concernera majoritairement les pays ne faisant pas partie de l'OCDE. La diffusion d'appareils économes en énergie offre des avantages considérables aux consommateurs, tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. »


Arçelik promeut également l'adoption de mesures économes en énergie via des engagements internationaux. L'entreprise soutient les nouvelles technologies et l'introduction de normes et de réglementations dans les pays en développement, en collaboration avec les organes de réglementation. Arçelik est partenaire de l'initiative SE4ALL. Nous soutenons le « Programme de partenariat mondial pour des appareils et des équipements économes en énergie » du PNUE en Afrique du Sud et en Thaïlande.

Pour plus d'informations : http://www.arcelikas.com , http://www.beko.com

https://live.worldbank.org/climate-action-green-competitiveness

LA

SOURCE Arcelik Group