Le Plan numérique va renforcer la compétitivité de la France

22 Octobre, 2008, 18:02 BST de GSMA

LONDRES, October 22 /PRNewswire/ -- La GSMA, l'association professionnelle mondiale de l'industrie mobile, a exhorté les gouvernements européens à imiter le << Plan numérique >> dévoilé par le gouvernement français. En attribuant une partie du spectre du dividende numérique* aux services haut débit mobiles, la France est en bonne position pour améliorer sa compétitivité économique en resserrant l'écart numérique entre ceux qui ont accès au haut débit et ceux qui n'y ont pas accès.

<< Le gouvernement français a agi résolument en attribuant 72 MHz du spectre libéré par le passage à la télévision numérique aux services haut débit mobiles. Cette partie du spectre sera mise à disposition des communautés rurales ne pouvant pas être desservies de manière rentable par des réseaux haut débit fixes, >> a déclaré Tom Phillips, responsable des affaires gouvernementales et réglementaires de la GSMA. << Les signaux radio de cette bande de spectre voyagent beaucoup plus loin que les signaux des fréquences plus élevées, permettant aux futurs réseaux haut débit mobiles d'atteindre les mêmes niveaux que les réseaux 2G actuellement. Il faudrait que le reste de l'Europe suive l'exemple français le plus rapidement possible >>.

La décision du gouvernement français d'attribuer dès le départ la bande de fréquences 790 MHz à 862 MHz aux services haut débit mobiles va encourager davantage les fabricants de matériels à développer des portables et des stations de base pour cette bande de fréquences, que la Conférence mondiale des radiocommunications a assigné à la fourniture de services haut débit mobiles en Europe, au Moyen-Orient et en Asie.

La GSMA encourage les autres gouvernements européens à attribuer également cette bande de spectre aux services haut débit mobiles. L'harmonisation du spectre dans les différents pays fournit aux fabricants les économies d'échelle nécessaires pour faire baisser le prix des appareils mobiles et pour permettre aux gens de continuer à utiliser plus facilement leurs portables à l'étranger. Le succès du GSM est en partie dû à l'allocation harmonisée du spectre par les gouvernements européens. Les gouvernements suédois et finlandais ont d'ores et déjà décidé de libérer la bande de fréquences 790 MHz à 862 MHz pour les applications mobiles.

Notes aux rédacteurs

Pour de plus amples informations, veuillez visiter le site : http://www.gsmworld.com/digital_dividend

*Le passage à la télévision numérique va libérer ledit spectre UHF (Ultra hautes fréquences) dans la bande 470 MHz à 806/862 MHz, dans lequel les ondes radio peuvent pénétrer plus loin et plus profondément à l'intérieur des bâtiments par rapport aux bandes de spectre mobile existantes. Ces caractéristiques permettraient aux opérateurs d'aboutir à une couverture haut débit mobile nettement plus élargie et rentable, en particulier en milieu rural.

A propos de la GSMA :

La GSMA (GSM Association) est une association professionnelle mondiale qui représente plus de 750 opérateurs de téléphonie mobile GSM dans 218 pays et territoires du monde entier. Les membres de l'association représentent plus de 3 milliards de connexions GSM et 3GSM, soit plus de 86 % des connexions téléphoniques mobiles au monde. De plus, plus de 200 fabricants et fournisseurs soutiennent les initiatives de l'association.

Les principaux objectifs de la GSMA sont d'assurer le fonctionnement et la facilité d'accès des téléphones mobiles et des services sans fil à l'échelle mondiale et d'augmenter leur valeur pour les clients individuels et les économies nationales tout en créant de nouvelles opportunités commerciales pour les opérateurs et leurs fournisseurs. Pour de plus amples informations, visitez le site : http://www.gsm.org

LA

SOURCE GSMA