Le premier effort sino-américain pour lutter contre le spam

28 Février , 2011, 07:30 GMT de Messaging Anti-Abuse Working Group (MAAWG) de ,EastWest Institute

ORLANDO, Floride, February 28, 2011 /PRNewswire/ --

Lors de son intervention à l'occasion de la 21e assemblée générale du Messaging Anti-Abuse Working Group (MAAWG) à Orlando, en Floride, le 23 février, Karl Frederick Rauscher, le directeur de la technologie de l'EastWest Institute, a présenté en avant-première un rapport sur la cybersécurité réalisé conjointement par la Chine et les Etats-Unis et qui sera publié le mois prochain. Ce rapport, intitulé << Fighting Spam to Build Trust >> (Lutter contre le spam pour inspirer la confiance) sera le premier résultat des discussions entre des experts chinois et américains réunis par l'EWI, un groupe de réflexion international basé à New York.

(Logo : http://www.newscom.com/cgi-bin/prnh/20070124/CLW180LOGO )

<< L'EastWest Institute considère ce rapport comme partie intégrante de nos efforts élargis visant à surmonter le manque de confiance qui règne entre la Chine et les Etats-Unis en matière de cybersécurité >>, a affirmé M. Rauscher. A la fin de la visite du président chinois Hu Jintao à Washington le mois dernier, la déclaration conjointe des Etats-Unis et de la Chine appelait les deux pays à s'attaquer aux problèmes que pose la cybersécurité.

M. Rauscher a codirigé cet accord bilatéral avec Yonglin Zhou, directeur du Comité pour la sécurité des réseaux (Network Security Committee) de l'Internet Society of China. << Fighting Spam to Build Trust >> présentera des pratiques d'excellence volontaires visant à réduire le spam, qui, selon le MAAWG, représente environ 90 pour cent des échanges d'e-mails.

Selon M. Rauscher, les experts ont décidé de s'attaquer au spam en partie parce que la Chine a réalisé d'importants progrès dans la réduction des spams ces dernières années, ce qui constitue une réussite remarquable étant donné l'augmentation rapide du nombre d'utilisateurs chinois d'Internet. M. Rauscher a également expliqué que le rapport mettra l'accent sur le rôle de leadership du secteur privé dans les deux pays. Parmi les recommandations pour lutter contre le spam on compte les suivantes : des processus pour créer des protocoles internationaux visant à faire la différence entre les spams et les messages normaux ; un appel à informer les utilisateurs au sujet des risques des réseaux de zombies ; des mesures pour décourager le spam, comme conseiller les fournisseurs de services Internet des deux pays à faire appel à des boucles de rétroaction.

<< Cet effort conjoint va bien au-delà de ce rapport >>, a indiqué M. Zhou, tout en rajoutant, << Il n'est qu'une composante dans le processus en cours dans le cadre duquel des experts américains et chinois s'emploient à favoriser le dialogue et l'entente mutuelle. >>

Michael O'Reirdan, président du conseil chez MAAWG et ingénieur distingué chez Comcast a déclaré : << Ce dialogue avec la Chine est une percée très attendue et un réel pas en avant. Le moment est opportun et ce dialogue peut mettre à profit le travail que fait le MAAWG depuis quelques années. >> Le MAAWG lutte contre le spam et l'exploitation en ligne et il représente plus d'un milliard de boîtes e-mail à travers le monde.

Le président et fondateur d'EWI John E. Mroz a rajouté : << Les Etats-Unis et la Chine sont confrontés à d'importants dilemmes moraux et politiques dans leur collaboration sur la cybersécurité. Est-ce qu'on continue de percevoir l'autre comme ennemi ou rival, ou est-ce qu'on fait des progrès timides pour trouver un terrain d'entente ? Nous savons que la sécurité personnelle et économique de nos citoyens dépend de ce bond en avant en termes de coopération pour mettre fin à la cyber-méfiance qui monte en flèche. >>

Les efforts multilatéraux dans la lutte contre le spam comptent parmi les sujets qui seront abordés lors de la deuxième édition du Sommet sur cybersécurité mondiale de l'EWI (Second Worldwide Cybersecurity Summit) qui se déroulera prochainement à Londres, les 1er et 2 juin.

Pour des renseignements supplémentaires sur l'EWI : http://www.ewi.info

Pour en savoir davantage au sujet du MAAWG : http://www.maawg.org

Contacts pour les médias : chez MAAWG : Linda Marcus, APR, LMarcus@astra.cc, +1-714-974-6356

Pour l'EWI : Abby Rabinowitz (arabinowitz@ewi.info)

Conseil d'administration de MAAWG : AOL; AT&T (NYSE: T); Cloudmark, Inc.; Comcast (Nasdaq: CMCSA); Cox Communications; Facebook; France Telecom (NYSE et Euronext: FTE); Goodmail Systems; Openwave Systems (Nasdaq: OPWV); Tata Communications (NYSE: TCL); Time Warner Cable; Verizon Communications; et Yahoo! Inc.

Membres à part entière du MAAWG : 1&1 Internet AG; Adaptive Mobile Security LTD; Apple Inc.; Bizanga LTD; Cisco Systems, Inc.; Constant Contact (CTCT); e-Dialog; Eloqua; Experian CheetahMail; Genius.com; Internet Initiative Japan, (IIJ Nasdaq: IIJI); McAfee Inc.; NeuStar, Inc.; Return Path, Inc.; Spamhaus; Sprint; et Symantec

Une liste complète des membres est disponible au http://www.maawg.org/about/roster.

LA

SOURCE Messaging Anti-Abuse Working Group (MAAWG); EastWest Institute