Le président de la Commission européenne : l'Union européenne devrait soutenir l'adhésion de l'Ukraine à l'Europe

12 Septembre, 2013, 22:37 BST de Worldwide News Ukraine

KIEV, Ukraine, September 12, 2013 /PRNewswire/ --

L'UE devrait soutenir l'adhésion de l'Ukraine et d'autres États du Partenariat oriental à l'Europe a déclaré Jose Manuel Barroso, président de la Commission européenne, au cours de son discours sur l'état de l'Union, à Strasbourg, devant les parlementaires européens. Le libre arbitre et le libre consentement de chacun, principes à la base même du Partenariat oriental, doivent être respectés, a-t-il ajouté.

« Aujourd'hui, des pays comme l'Ukraine sont plus que jamais demandeurs de liens plus étroits avec l'Union européenne, attirés par notre modèle économique et social Nous ne pouvons pas leur tourner le dos. Nous ne pouvons accepter les tentatives visant à limiter les choix souverains de ces pays », a affirmé M. Barroso, tel que rapporté par Ukrinform.

Les eurodéputés réunis en séance plénière à Strasbourg comptaient de nombreux leaders de groupes politiques et d'autres membres du Parlement européen, dont le vice-président du Parlement, Jacek Protasiewicz, qui a rappelé que l'Ukraine subissait des pressions anormales de la part de la Russie. Il a appelé José Manuel Barroso, président de la Commission, ainsi que la Lituanie, qui a pris la présidence semestrielle de l'Union européenne en juillet dernier, à signer un Accord d'association avec l'Ukraine lors du Sommet du Partenariat oriental de Vilnius.

Inutile de préciser que le président du Parlement européen, Martin Schulz, soutient très largement la signature d'un tel Accord avec l'Ukraine si ce pays d'Europe de l'Est satisfait à l'ensemble des exigences de l'UE. Unian rapporte que le président Shultz a confié au cours de la conférence de presse qui s'est tenue à Strasbourg que « l'Union européenne avait grandement intérêt à tenir l'Ukraine le plus proche possible de l'UE ».

Le 28 août dernier, les eurodéputés à la Commission des Affaires étrangères avaient critiqué les restrictions du commerce imposées par la Russie à l'Ukraine, en raison de l'éventuelle signature de l'Accord d'association entre l'UE et l'Ukraine. Selon le site Internet du Parlement européen, au cours d'un autre débat sur le futur de l'Ukraine, les dirigeants des partis ukrainiens d'opposition, Arseniy Yatsenyuk et Vitali Klitschko, avaient confirmé devant les parlementaires européens que l'avenir du pays était étroitement lié à l'Europe.

Il est intéressant de noter que le Parlement européen a décidé de condamner les pressions russes et presse la Commission de protéger les pays membres du Partenariat oriental, dont l'Ukraine. Une telle conclusion se base sur le projet de résolution élaboré par différents groupes politiques et enregistré au Parlement européen.

La BBC a rapporté que les auteurs de la résolution étaient également extrêmement favorables au paraphe voire à la signature des Accords d'association à Vilnius, avec les pays partenaires qui le souhaitent et qui remplissent les conditions.

LA

SOURCE Worldwide News Ukraine