Le président de Rotary, les chefs de gouvernement du Commonwealth et le Secrétaire général de l'ONU appellent à un dernier effort en vue de l'éradication de la poliomyélite dans le monde entier

30 Novembre, 2015, 05:13 GMT de Rotary

VALLETTA, Malte, November 30, 2015 /PRNewswire/ --

Des représentants de la société civile, les partenaires de l'Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite (IMEP) et le président de Rotary International, K. R. Ravindran, se sont joints au Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, et aux chefs de gouvernement des pays du Commonwealth dans leur engagement visant à mettre fin à la poliomyélite, une maladie paralysante sur le point d'être éradiquée à l'échelle mondiale. L'événement a été organisé par Joseph Muscat, le premier ministre maltais et président de la réunion des chefs de gouvernement des pays du Commonwealth (CHOGM).

Joseph Muscat a organisé cet événement dans le but de faire état des progrès collectifs réalisés et d'insister sur la nécessité d'un engagement constant à l'échelle mondiale. Les chefs de gouvernement des pays membres du Commonwealth ont souligné les avancées considérables enregistrées depuis leur dernier débat sur la polio en 2011. L'Inde et l'ensemble de l'Asie du Sud-Est ont été certifiés exempts de polio en 2014. Au début de 2015, une année s'était écoulée sans qu'aucun cas de polio sauvage ne soit signalé au Nigeria et en Afrique. Le Pakistan et l'Afghanistan sont à l'heure actuelle les seuls pays du monde où la transmission endémique du poliovirus se poursuit.

M. Ravindran a souligné l'importance à déployer des efforts continus à cet égard. « Les enjeux sont très importants alors que notre cible est microscopique. Nous poursuivrons sans relâche nos efforts d'immunisation, de suivi, de surveillance, de dotation en personnel et de développement d'infrastructures jusqu'à l'identification du dernier poliovirus et jusqu'à ce qu'il ne reste aucun enfant dans le monde n'ayant pas été vacciné ».

Les efforts déployés par les États membres du Commonwealth dans la lutte contre la polio sont très révélateurs du thème de la réunion des chefs de gouvernement des pays du Commonwealth de 2015, à savoir « Adding Global Value » dont l'objectif consiste à tirer profit des atouts du Commonwealth pour faire une grande différence dans la vie des individus du monde entier.

On estime à 1,4 milliard d'euros la somme nécessaire pour immuniser les enfants des pays exposés au risque d'une épidémie de polio, notamment en Asie et en Afrique subsaharienne. Les chefs d'État présents au sommet ont appelé à un engagement permanent sur le plan politique et financier. Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a insisté sur la nécessité à rallier à cette cause tous les secteurs et la société civile, outre le soutien apporté par les gouvernements. De plus, il a reconnu la contribution sans pareil des bénévoles de Rotary à cette mobilisation mondiale.

M. Ravindran a salué cet appui constant en faisant remarquer que « l'éradication d'une maladie est l'objectif suprême en matière de développement durable : un investissement limité qui rapporte énormément. »

L'éradication de la polio est devenue la priorité humanitaire numéro un de Rotary en 1985. Rotary, la branche de bénévolat de l'Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite, a contribué à hauteur de plus de 1,4 milliard d'euros aux efforts d'éradication de la polio. Jusqu'à présent, plus de 2,5 milliards d'enfants ont été immunisés contre le poliovirus paralysant et parfois meurtrier.

Pour en savoir plus sur Rotary et ses efforts d'éradication de la polio, rendez-vous sur rotary.org et endpolio.org. Des vidéos et des images fixes seront disponibles sur le site The NewsMarket.

LA

SOURCE Rotary