Le prix "Albrecht von Graefe" du 27e congrès international des chirurgiens ophtalmologues de Nuremberg a honoré l'inventeur de l'implant rétinien

19 Mai, 2014, 08:00 BST de Second Sights Medical

NUREMBERG, Germany, May 19, 2014 /PRNewswire/ --

Le Prof. Mark S. Humayun a présenté la leçon inaugurale: Les prothèses rétiniennes Argus® II sont devenues un standard clinique, soulignant les améliorations significatives et soutenues de la vision observées chez 30 patients suivis durant 5 ans  

La conférence « Die Innovator  - L'Innovateur» accompagné du prix  Albrecht-von-Graefe est l'un des temps forts du congrès international des chirurgiens ophtalmologues de Nuremberg (Allemagne) et une invitation à participer à l'évènement est un grand honneur pour les ophtalmologues. Cette année, le Prof. Mark S. Humayun présente la leçon innaugurale intitulée « Bioelectronic Vision - a Clinical Reality » (La vision bioélectronique - une réalité clinique) et décrit les efforts de développement des prothèses rétiniennes, longs de 20 ans qui ont abouti à l'autorisation de mise sur le marché accordée à Argus II il y a trois ans déjà  . Aujourd'hui, près d'une centaine d'aveugles ont bénéficié de ce produit révolutionnaire dans 24 centres d'excellence.   

Mark S. Humayun est l'un des premiers scientifiques à avoir refusé la fatalité du destin des patients souffrant de rétinite pigmentaire qui deviennent aveugles irrémédiablement. Etant l'un des plus grands spécialistes de la technologie biomédicale, de la biologie cellulaire et de la neurobiologie, il a très tôt envisagé la possibilité d'utiliser une prothèse pour contourner les cellules rétiniennes malades. Depuis le début des années 1980, les recherches du Dr Humayun sur les prothèses rétiniennes ont largement contribué au développement de ce domaine.

En collaboration avec le Dr Robert Greenberg, président et PDG de la société Second Sight, il a conçu l'« œil bionique » pour les patients soufrant de rétinite pigmentaire (RP) et d'autres maladies rétiniennes dégénératives. En tant qu'ingénieur, le Dr Greenberg était le principal responsable du développement du système. La contribution du Prof Humayun à titre de spécialiste médical consistait à assurer que la puce rétinienne soir parfaitement adaptée chirurgicalement.

« Au début des années 1980, nous avons entrepris de repousser les limites de ce que la médecine proposait aux patients atteints de rétinite pigmentaire et d'autres maladies rétiniennes dégénératives et de rendre un certain degré de vision aux personnes touchées », a déclaré le Prof. Humayun, décrivant les premières étapes du développement d'Argus II. « Nous sommes ravis de constater que notre travail a dépassé le stade expérimental. Argus II est le premier produit à être approuvé en Europe et aux États-Unis, et à devenir une réalité clinique. Aujourd'hui, nous pouvons rendre une vision fonctionnelle aux patients souffrant de RP et cela aide les patients à retrouver une grande autonomie au quotidien. »

La meilleure vision mesurée s'élève à 20/1260 (0.02-1.8 LogMAR)  

Pendant sa conférence, le Prof. Humayun a présenté les dernières données issues d'une étude à long terme suivant 30 patients ayant reçu un implant Argus II pendant un maximum 60 mois. La vision de ces patients s'est améliorée de la détection de la lumière à la reconnaissance des mouvements de la main et certains sont même parvenus à compter des doigts, lire et même davantage. La meilleure vision mesurée atteint 20/1260 (0.02-1.8 LogMAR)

Aujourd'hui, plus de 80 patients dans le monde entier profitent des avantages de la première prothèse rétinienne approuvée. Les aveugles qui utilisent Argus II ont connu des améliorations significatives dans la réalisation des activités quotidiennes, notamment : la capacité à localiser des objets, identifier les objets à des distances diverses, traverser la rue seul en étant capable de reconnaître les passages pour piétons, éviter les obstacles en marchant et particulièrement ceux qui seraient à hauteur de la tête (branches).

Le seul implant rétinien capable d'évoluer   

Depuis qu'il a reçu le marquage CE en 2011, le système Argus II n'a cessé de poursuivre son développement. Les améliorations apportées au système de restauration de la vision, qui comprend une caméra intégrée à une paire de lunettes et un système de traitement vidéo, ont permis aux patients de voir les contours des images perçues dans un champ de vision de 20° environ, et ainsi d'améliorer leur capacité visuelle. La caméra et le système de traitement vidéo ne sont pas implantés dans l'œil. Ainsi, Argus II évolue constamment afin de faire profiter aux patients des avancées technologiques sans nécessiter d'intervention chirurgicale.

Les ophtalmologue et les patients qui souhaitent en savoir plus sur les critères d'éligibilité et les avantages pour les patients peuvent envoyer un e-mail à l'adresse patients@2-sight.com.

À propos de la rétinite pigmentaire   

La RP est une maladie héréditaire rare qui entraîne une dégénérescence progressive des cellules photosensibles de la rétine, causant une déficience visuelle importante qui finit par aboutir à la cécité. On estime à 1,2 million le nombre de personnes souffrant de RP dans le monde. Le système Argus II de Second Sight emploie une stimulation électrique pour remplacer les cellules déficientes et stimuler les cellules encore viables de la rétine, induisant une perception visuelle chez les personnes non voyantes. Argus II est la seule rétine artificielle à être approuvée en Europe (marquage CE) et aux États-Unis.

À propos d'Argus II   

Le système Argus II fonctionne en convertissant les images vidéo saisies par une caméra miniature intégrées dans les lunettes du patient en une série de petites impulsions électriques transmises sans fil à un groupe d'électrodes situées à la surface de la rétine. Ces impulsions ont pour but de stimuler les cellules rétiniennes restantes, entraînant la perception correspondante de modèles lumineux dans le cerveau. Les patients apprennent ensuite à interpréter ces motifs visuels et retrouvent ainsi une partie de leur fonction visuelle. Argus II a obtenu le marquage CE en 2011 et l'approbation de la FDA en 2013.

À propos de Second Sight   

Basée à Los Angeles en Californie, la société Second Sight Medical Products, Inc. a été fondée en 1998 pour créer une prothèse rétinienne capable de redonner la vue aux patients dont la cécité résulte de dégénérescences rétiniennes périphériques, telles que la RP. Par le biais du dévouement et de l'innovation, la mission de Second Sight consiste à développer, fabriquer et commercialiser des prothèses visuelles implantables en vue de permettre aux individus non-voyants d'être plus indépendants. Son siège social américain se situe à Sylmar, en Californie, tandis que son siège européen se situe à Lausanne, en Suisse. Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site http://www.2-sight.com.

Contact auprès des médias
Amanda Hayhurst,
Gloucester Road Communications,
Tél. : +44(0)772-0205581
Amanda@amandahayhurst.com


Second Sight Medical Products
Gregoire Cosendai, docteur en médecine
Vice-président - Europe
Tél. : +41-21-693-91-51
publicrelations@2-sight.com

 


LA

SOURCE Second Sights Medical