LE SYNDICAT INTERNATIONAL PACE MÈNE À BIEN SA CAMPAGNE DE SYNDICALISATION À L'USINE IMERYS EN ALABAMA, GRÂCE À DES TACTIQUES MONDIALES DU 21E SIÈCLE

26 Juin, 2000, 17:19 BST de PACE International Union

<div> <P> Nashville, Tennessee - &amp;#171;Nous avons vaincu contre vents et mar&amp;#233;es, et sommes parvenus &amp;#224; prouver que notre syndicat avait un certain pouvoir face &amp;#224; cette grande multinationale&amp;#187;, a affirm&amp;#233; Charles Stevens, travailleur d'Imerys et l'un des leaders du comit&amp;#233; organisateur du Syndicat am&amp;#233;ricain des travailleurs du papier, des industries connexes, de la chimie et de l'&amp;#233;nergie (PACE). Le syndicat a remport&amp;#233; hier les &amp;#233;lections &amp;#224; bulletins secrets par 205 voix contre 181 et est donc habilit&amp;#233;e &amp;#224; repr&amp;#233;senter les 400 travailleurs de l'usine d'Imerys, &amp;#224; Sylacauga, en Alabama. </P> <P> En juin 1999, Imerys avait retir&amp;#233; sa reconnaissance syndicale, apr&amp;#232;s avoir acquis English China Clays (ECC) et regroup&amp;#233; une usine ECC non syndiqu&amp;#233;e nettement plus importante &amp;#224; Sylacaug avec son usine syndiqu&amp;#233;e, Georgia Marble, situ&amp;#233;e &amp;#224; quelque 100 m&amp;#232;tres de celle-ci. La Soci&amp;#233;t&amp;#233; a d&amp;#232;s lors pr&amp;#233;tendu que le syndicat ne repr&amp;#233;sentait plus la majorit&amp;#233; des travailleurs de l'usine regroup&amp;#233;e. Imm&amp;#233;diatement apr&amp;#232;s le retrait de reconnaissance syndicale, PACE a constitu&amp;#233; un comit&amp;#233; organisateur, compos&amp;#233; au d&amp;#233;part des travailleurs syndiqu&amp;#233;s de Georgia Marble, et a commenc&amp;#233; &amp;#224; prendre contact avec les travailleurs non syndiqu&amp;#233;s d'ECC. </P> <P> Cette victoire est l'aboutissement d'une campagne qui dure depuis un an, aux dires de l'organisateur de PACE, Joe Wilson, qui a dirig&amp;#233; la campagne &amp;#224; Sylacauga. &amp;#171;La plupart des travailleurs d'ECC avaient vaguement entendu parler du syndicat. Or, la Soci&amp;#233;t&amp;#233; recourait &amp;#224; des tactiques d'intimidation brutales afin d'emp&amp;#234;cher les travailleurs de parler aux employ&amp;#233;s de Georgia Marble favorables au syndicat&amp;#187;, a r&amp;#233;v&amp;#233;l&amp;#233; M. Wilson. &amp;#171;Finalement, nous sommes parvenus &amp;#224; briser le mur de la peur, notamment en luttant avec un ensemble de m&amp;#233;thodes d'organisation qui ont fait leurs preuves, en travaillant dur et surtout en mettant sur pied une campagne mondiale d'avant garde digne du 21e si&amp;#232;cle, et qui nous a permis de venir &amp;#224; bout de l'employeur.&amp;#187; </P> <P> Le soutien apport&amp;#233; par les autres syndicats europ&amp;#233;ens, qui repr&amp;#233;sentaient les travailleurs d'Imerys en Grande-Bretagne et en France, a &amp;#233;t&amp;#233; d&amp;#233;cisif dans cette campagne mondiale orchestr&amp;#233;e par la division des projets sp&amp;#233;ciaux de PACE et men&amp;#233;e contre Imerys, dont le si&amp;#232;ge social est &amp;#224; Paris. PACE a ainsi produit une vid&amp;#233;o en anglais et en fran&amp;#231;ais sur les pratiques antisyndicales d'Imerys. Le syndicat a &amp;#233;galement con&amp;#231;u un site Web (www.imerys-workers.org), consacr&amp;#233; uniquement &amp;#224; la campagne mondiale d'Imerys et d&amp;#233;non&amp;#231;ant le comportement antisyndical de la Soci&amp;#233;t&amp;#233;. Ce site Web comprend un babillard &amp;#233;lectronique, qui permet aux travailleurs de communiquer entre eux et aux syndicats europ&amp;#233;ens de suivre la campagne au jour le jour. </P> <P> Par ailleurs, le syndicat a envoy&amp;#233; deux d&amp;#233;l&amp;#233;gations qui se sont r&amp;#233;unies avec les syndicats europ&amp;#233;ens. Un travailleur de l'usine d'ECC &amp;#224; Sylacauga, Keith Fulbright, faisait partie de l'une d'elles. Son compte-rendu sur les agissements d'Imerys a provoqu&amp;#233; des r&amp;#233;actions chez les syndicalistes anglais, belges et fran&amp;#231;ais qui ont protest&amp;#233; et envoy&amp;#233; des lettres. Ainsi, les travailleurs de Grande-Bretagne, repr&amp;#233;sent&amp;#233;s par le Syndicat des travailleurs g&amp;#233;n&amp;#233;raux et du transport, se sont mis &amp;#224; arborer des autocollants dans certaines grandes usines d'Imerys, sur lesquels on pouvait lire : &amp;#171;Stop Imerys Union Busting in the U.S.&amp;#187; (&amp;#171;Mettons fin aux pratiques antisyndicales d'Imerys aux Etats-Unis&amp;#187;). </P> <P> Imerys est alors devenue la cible de la puissante F&amp;#233;d&amp;#233;ration internationale des travailleurs de la chimie, de l'&amp;#233;nergie et des industries diverses (ICEM), qui compte quelque 20 millions de travailleurs, et &amp;#224; laquelle est affili&amp;#233; le syndicat international PACE. L'ICEM s'est mise &amp;#224; organiser des conf&amp;#233;rences de presse, &amp;#224; diffuser des bulletins d'actualit&amp;#233; sur son site Web (www.icem.org ), et &amp;#224; n&amp;#233;gocier directement avec le directeur des ressources humaines d'Imerys &amp;#224; Paris, pour faire pression sur la Soci&amp;#233;t&amp;#233; et l'obliger &amp;#224; mettre fin &amp;#224; sa campagne antisyndicale. M. Fred Higgs, secr&amp;#233;taire g&amp;#233;n&amp;#233;ral de l'ICEM, s'est m&amp;#234;me rendu de Bruxelles, si&amp;#232;ge social de l'ICEM, &amp;#224; Sylacauga, pour assister &amp;#224; un rassemblement syndical et ainsi apporter un soutien international aux travailleurs assi&amp;#233;g&amp;#233;s d'Imerys. Le secr&amp;#233;taire g&amp;#233;n&amp;#233;ral a en outre men&amp;#233; la marche sur l'usine, organis&amp;#233;e conjointement avec Ken Zinn, coordinateur d'ICEM Am&amp;#233;rique du Nord. </P> <P> &amp;#171;Depuis la d&amp;#233;mission soudaine de l'ancien PDG d'ECC et chef de la division des pigments d'Imerys, Dennis Redeker, les travailleurs savaient que le syndicat n'&amp;#233;tait pas un colosse aux pieds d'argile ; mais, le soutien qu'ils ont re&amp;#231;u de la part des syndicats, &amp;#224; l'&amp;#233;chelle mondiale, les a surpris&amp;#187;, a indiqu&amp;#233; M. Fulbright. La virulente attitude antisyndicaliste des Am&amp;#233;ricains &amp;#233;tait imput&amp;#233;e &amp;#224; M. Redeker. </P> <P> Le syndicat a d&amp;#233;nonc&amp;#233; les pratiques antisyndicalistes d'Imerys, notamment en diffusant sur son site Web une partie d'une brochure secr&amp;#232;te destin&amp;#233;e &amp;#224; enseigner comment mener la campagne contre le syndicat, et dont il a r&amp;#233;ussi &amp;#224; obtenir un exemplaire. PACE a &amp;#233;galement entam&amp;#233; des poursuites judiciaires contre Imerys, qu'il accuse d'avoir viol&amp;#233; le droit du travail aux Etats-Unis. </P> <P> La campagne mondiale men&amp;#233;e contre Imerys a atteint son paroxysme le 9 mai lors de l'assembl&amp;#233;e des actionnaires d'Imerys, organis&amp;#233;e &amp;#224; Paris. PACE, ICEM et Walden Asset Management, une importante soci&amp;#233;t&amp;#233; d'investissement social, ont en effet domin&amp;#233; l'assembl&amp;#233;e et d&amp;#233;nonc&amp;#233; les pratiques antisyndicalistes d'Imerys devant les actionnaires. Patrick Kron, PDG d'Imerys, a ainsi &amp;#233;t&amp;#233; contraint de promettre que la &amp;#171;Soci&amp;#233;t&amp;#233; ne ferait pas campagne contre le syndicat&amp;#187;. Par ailleurs, deux des plus importants journaux fran&amp;#231;ais ont couvert l'assembl&amp;#233;e et publi&amp;#233; des histoires qui ont plong&amp;#233; la Soci&amp;#233;t&amp;#233; dans l'embarras. </P> <P> &amp;#171;La direction d'Imerys s'est crue intouchable ; or, pour reprendre les mots de Frederick Douglas, le pouvoir ne conc&amp;#232;de rien tant qu'on ne lui demande rien&amp;#187;, a affirm&amp;#233; Joe Drexler, directeur des projets sp&amp;#233;ciaux de PACE. </P> <P> Les initiatives de Paris ont &amp;#233;galement d&amp;#233;bouch&amp;#233; sur une d&amp;#233;claration majeure faite aux travailleurs de Sylacauga ; en effet, la Soci&amp;#233;t&amp;#233; a annonc&amp;#233; qu'elle ferait d&amp;#233;sormais preuve d'&amp;#233;thique et ne recourrait plus &amp;#224; la discrimination contre les travailleurs pro-syndicalistes. &amp;#171;Bien qu'Imerys n'ait pas l'intention d'abandonner sa campagne antisyndicaliste, cette annonce a effac&amp;#233; toute une d&amp;#233;cennie de peurs enracin&amp;#233;es chez les anciens travailleurs d'ECC et a rendu, pour la premi&amp;#232;re fois, la communication possible&amp;#187;, a fait savoir Leroy Nicholson, organisateur de PACE. </P> <P> ECC a renvoy&amp;#233; pratiquement tous les travailleurs syndiqu&amp;#233;s lorsqu'elle a acquis l'usine de Sylacauga en 1988. Roger Bradley, directeur de l'Organisation de PACE, a d'ailleurs pr&amp;#233;cis&amp;#233; : &amp;#171;C'est un &amp;#233;v&amp;#233;nement charni&amp;#232;re dans l'histoire de cette petite ville, et nous avons d&amp;#251; surmonter toutes les peurs et convaincre les travailleurs que la victoire &amp;#233;tait possible.&amp;#187; </P> <P> Les membres de PACE de l'usine syndiqu&amp;#233;e d'Imerys, &amp;#224; Dry Branch, en G&amp;#233;orgie, ont &amp;#233;galement particip&amp;#233; &amp;#224; la campagne de syndicalisation et ont &amp;#233;t&amp;#233; en mesure de contrer les attaques de la Soci&amp;#233;t&amp;#233; contre le Syndicat. </P> <P> &amp;#171;Nous sommes tr&amp;#232;s fiers des partisans de notre syndicat, du comit&amp;#233; organisateur et du service d'organisation qui ont fait preuve d'un r&amp;#233;el leadership, d'un grand courage et n'ont jamais baiss&amp;#233; les bras&amp;#187;, a affirm&amp;#233; le vice-pr&amp;#233;sident de la r&amp;#233;gion 5 de PACE, Don Langham. </P> <P> Pour sa part, le pr&amp;#233;sident de PACE, Boyd Young, a lou&amp;#233; l'assistance fournie par l'ICEM et fait l'&amp;#233;loge du service de l'organisation de PACE et de la division des projets sp&amp;#233;ciaux pour &amp;#171;avoir, une fois de plus, &amp;#233;labor&amp;#233; une strat&amp;#233;gie si brillante qui a inaugur&amp;#233; une nouvelle tendance dans les campagnes internationales et ne manquera pas de profiter aux syndicats du monde entier.&amp;#187; Et d'ajouter : &amp;#171;Je suis convaincu que PACE et ICEM et la victoire que nous avons remport&amp;#233;e marqueront l'histoire du syndicalisme.&amp;#187; </P> <P> PACE s'attend &amp;#224; ce que commencent bient&amp;#244;t les n&amp;#233;gociations sur une premi&amp;#232;re convention collective. &amp;#171;Nous souhaitons que la Soci&amp;#233;t&amp;#233; abandonne finalement son attitude antisyndicaliste et comprenne que c'est en travaillant ensemble que le Syndicat et la Soci&amp;#233;t&amp;#233; pourront assurer le succ&amp;#232;s des activit&amp;#233;s de Sylacauga&amp;#187;, a clam&amp;#233; Langham. </P> <P> Imerys est l'un des plus importants producteurs de min&amp;#233;raux industriels du monde. PACE, qui a son si&amp;#232;ge social &amp;#224; Nashville, au Tennessee, repr&amp;#233;sente 320 000 syndicalistes travaillant dans les secteurs d'approvisionnement du papier, des produits chimiques, de l'&amp;#233;nergie et de l'automobile. Pour toute information compl&amp;#233;mentaire sur la campagne men&amp;#233;e par Imerys, pri&amp;#232;re de consulter le site Web de PACE &amp;#224; l'adresse www.imerys-workers.org. </div> <div> <P> Nashville, Tennessee - &amp;#171;Nous avons vaincu contre vents et mar&amp;#233;es, et sommes parvenus &amp;#224; prouver que notre syndicat avait un certain pouvoir face &amp;#224; cette grande multinationale&amp;#187;, a affirm&amp;#233; Charles Stevens, travailleur d'Imerys et l'un des leaders du comit&amp;#233; organisateur du Syndicat am&amp;#233;ricain des travailleurs du papier, des industries connexes, de la chimie et de l'&amp;#233;nergie (PACE). Le syndicat a remport&amp;#233; hier les &amp;#233;lections &amp;#224; bulletins secrets par 205 voix contre 181 et est donc habilit&amp;#233;e &amp;#224; repr&amp;#233;senter les 400 travailleurs de l'usine d'Imerys, &amp;#224; Sylacauga, en Alabama. </P> <P> En juin 1999, Imerys avait retir&amp;#233; sa reconnaissance syndicale, apr&amp;#232;s avoir acquis English China Clays (ECC) et regroup&amp;#233; une usine ECC non syndiqu&amp;#233;e nettement plus importante &amp;#224; Sylacaug avec son usine syndiqu&amp;#233;e, Georgia Marble, situ&amp;#233;e &amp;#224; quelque 100 m&amp;#232;tres de celle-ci. La Soci&amp;#233;t&amp;#233; a d&amp;#232;s lors pr&amp;#233;tendu que le syndicat ne repr&amp;#233;sentait plus la majorit&amp;#233; des travailleurs de l'usine regroup&amp;#233;e. Imm&amp;#233;diatement apr&amp;#232;s le retrait de reconnaissance syndicale, PACE a constitu&amp;#233; un comit&amp;#233; organisateur, compos&amp;#233; au d&amp;#233;part des travailleurs syndiqu&amp;#233;s de Georgia Marble, et a commenc&amp;#233; &amp;#224; prendre contact avec les travailleurs non syndiqu&amp;#233;s d'ECC. </P> <P> Cette victoire est l'aboutissement d'une campagne qui dure depuis un an, aux dires de l'organisateur de PACE, Joe Wilson, qui a dirig&amp;#233; la campagne &amp;#224; Sylacauga. &amp;#171;La plupart des travailleurs d'ECC avaient vaguement entendu parler du syndicat. Or, la Soci&amp;#233;t&amp;#233; recourait &amp;#224; des tactiques d'intimidation brutales afin d'emp&amp;#234;cher les travailleurs de parler aux employ&amp;#233;s de Georgia Marble favorables au syndicat&amp;#187;, a r&amp;#233;v&amp;#233;l&amp;#233; M. Wilson. &amp;#171;Finalement, nous sommes parvenus &amp;#224; briser le mur de la peur, notamment en luttant avec un ensemble de m&amp;#233;thodes d'organisation qui ont fait leurs preuves, en travaillant dur et surtout en mettant sur pied une campagne mondiale d'avant garde digne du 21e si&amp;#232;cle, et qui nous a permis de venir &amp;#224; bout de l'employeur.&amp;#187; </P> <P> Le soutien apport&amp;#233; par les autres syndicats europ&amp;#233;ens, qui repr&amp;#233;sentaient les travailleurs d'Imerys en Grande-Bretagne et en France, a &amp;#233;t&amp;#233; d&amp;#233;cisif dans cette campagne mondiale orchestr&amp;#233;e par la division des projets sp&amp;#233;ciaux de PACE et men&amp;#233;e contre Imerys, dont le si&amp;#232;ge social est &amp;#224; Paris. PACE a ainsi produit une vid&amp;#233;o en anglais et en fran&amp;#231;ais sur les pratiques antisyndicales d'Imerys. Le syndicat a &amp;#233;galement con&amp;#231;u un site Web (www.imerys-workers.org), consacr&amp;#233; uniquement &amp;#224; la campagne mondiale d'Imerys et d&amp;#233;non&amp;#231;ant le comportement antisyndical de la Soci&amp;#233;t&amp;#233;. Ce site Web comprend un babillard &amp;#233;lectronique, qui permet aux travailleurs de communiquer entre eux et aux syndicats europ&amp;#233;ens de suivre la campagne au jour le jour. </P> <P> Par ailleurs, le syndicat a envoy&amp;#233; deux d&amp;#233;l&amp;#233;gations qui se sont r&amp;#233;unies avec les syndicats europ&amp;#233;ens. Un travailleur de l'usine d'ECC &amp;#224; Sylacauga, Keith Fulbright, faisait partie de l'une d'elles. Son compte-rendu sur les agissements d'Imerys a provoqu&amp;#233; des r&amp;#233;actions chez les syndicalistes anglais, belges et fran&amp;#231;ais qui ont protest&amp;#233; et envoy&amp;#233; des lettres. Ainsi, les travailleurs de Grande-Bretagne, repr&amp;#233;sent&amp;#233;s par le Syndicat des travailleurs g&amp;#233;n&amp;#233;raux et du transport, se sont mis &amp;#224; arborer des autocollants dans certaines grandes usines d'Imerys, sur lesquels on pouvait lire : &amp;#171;Stop Imerys Union Busting in the U.S.&amp;#187; (&amp;#171;Mettons fin aux pratiques antisyndicales d'Imerys aux Etats-Unis&amp;#187;). </P> <P> Imerys est alors devenue la cible de la puissante F&amp;#233;d&amp;#233;ration internationale des travailleurs de la chimie, de l'&amp;#233;nergie et des industries diverses (ICEM), qui compte quelque 20 millions de travailleurs, et &amp;#224; laquelle est affili&amp;#233; le syndicat international PACE. L'ICEM s'est mise &amp;#224; organiser des conf&amp;#233;rences de presse, &amp;#224; diffuser des bulletins d'actualit&amp;#233; sur son site Web (www.icem.org ), et &amp;#224; n&amp;#233;gocier directement avec le directeur des ressources humaines d'Imerys &amp;#224; Paris, pour faire pression sur la Soci&amp;#233;t&amp;#233; et l'obliger &amp;#224; mettre fin &amp;#224; sa campagne antisyndicale. M. Fred Higgs, secr&amp;#233;taire g&amp;#233;n&amp;#233;ral de l'ICEM, s'est m&amp;#234;me rendu de Bruxelles, si&amp;#232;ge social de l'ICEM, &amp;#224; Sylacauga, pour assister &amp;#224; un rassemblement syndical et ainsi apporter un soutien international aux travailleurs assi&amp;#233;g&amp;#233;s d'Imerys. Le secr&amp;#233;taire g&amp;#233;n&amp;#233;ral a en outre men&amp;#233; la marche sur l'usine, organis&amp;#233;e conjointement avec Ken Zinn, coordinateur d'ICEM Am&amp;#233;rique du Nord. </P> <P> &amp;#171;Depuis la d&amp;#233;mission soudaine de l'ancien PDG d'ECC et chef de la division des pigments d'Imerys, Dennis Redeker, les travailleurs savaient que le syndicat n'&amp;#233;tait pas un colosse aux pieds d'argile ; mais, le soutien qu'ils ont re&amp;#231;u de la part des syndicats, &amp;#224; l'&amp;#233;chelle mondiale, les a surpris&amp;#187;, a indiqu&amp;#233; M. Fulbright. La virulente attitude antisyndicaliste des Am&amp;#233;ricains &amp;#233;tait imput&amp;#233;e &amp;#224; M. Redeker. </P> <P> Le syndicat a d&amp;#233;nonc&amp;#233; les pratiques antisyndicalistes d'Imerys, notamment en diffusant sur son site Web une partie d'une brochure secr&amp;#232;te destin&amp;#233;e &amp;#224; enseigner comment mener la campagne contre le syndicat, et dont il a r&amp;#233;ussi &amp;#224; obtenir un exemplaire. PACE a &amp;#233;galement entam&amp;#233; des poursuites judiciaires contre Imerys, qu'il accuse d'avoir viol&amp;#233; le droit du travail aux Etats-Unis. </P> <P> La campagne mondiale men&amp;#233;e contre Imerys a atteint son paroxysme le 9 mai lors de l'assembl&amp;#233;e des actionnaires d'Imerys, organis&amp;#233;e &amp;#224; Paris. PACE, ICEM et Walden Asset Management, une importante soci&amp;#233;t&amp;#233; d'investissement social, ont en effet domin&amp;#233; l'assembl&amp;#233;e et d&amp;#233;nonc&amp;#233; les pratiques antisyndicalistes d'Imerys devant les actionnaires. Patrick Kron, PDG d'Imerys, a ainsi &amp;#233;t&amp;#233; contraint de promettre que la &amp;#171;Soci&amp;#233;t&amp;#233; ne ferait pas campagne contre le syndicat&amp;#187;. Par ailleurs, deux des plus importants journaux fran&amp;#231;ais ont couvert l'assembl&amp;#233;e et publi&amp;#233; des histoires qui ont plong&amp;#233; la Soci&amp;#233;t&amp;#233; dans l'embarras. </P> <P> &amp;#171;La direction d'Imerys s'est crue intouchable ; or, pour reprendre les mots de Frederick Douglas, le pouvoir ne conc&amp;#232;de rien tant qu'on ne lui demande rien&amp;#187;, a affirm&amp;#233; Joe Drexler, directeur des projets sp&amp;#233;ciaux de PACE. </P> <P> Les initiatives de Paris ont &amp;#233;galement d&amp;#233;bouch&amp;#233; sur une d&amp;#233;claration majeure faite aux travailleurs de Sylacauga ; en effet, la Soci&amp;#233;t&amp;#233; a annonc&amp;#233; qu'elle ferait d&amp;#233;sormais preuve d'&amp;#233;thique et ne recourrait plus &amp;#224; la discrimination contre les travailleurs pro-syndicalistes. &amp;#171;Bien qu'Imerys n'ait pas l'intention d'abandonner sa campagne antisyndicaliste, cette annonce a effac&amp;#233; toute une d&amp;#233;cennie de peurs enracin&amp;#233;es chez les anciens travailleurs d'ECC et a rendu, pour la premi&amp;#232;re fois, la communication possible&amp;#187;, a fait savoir Leroy Nicholson, organisateur de PACE. </P> <P> ECC a renvoy&amp;#233; pratiquement tous les travailleurs syndiqu&amp;#233;s lorsqu'elle a acquis l'usine de Sylacauga en 1988. Roger Bradley, directeur de l'Organisation de PACE, a d'ailleurs pr&amp;#233;cis&amp;#233; : &amp;#171;C'est un &amp;#233;v&amp;#233;nement charni&amp;#232;re dans l'histoire de cette petite ville, et nous avons d&amp;#251; surmonter toutes les peurs et convaincre les travailleurs que la victoire &amp;#233;tait possible.&amp;#187; </P> <P> Les membres de PACE de l'usine syndiqu&amp;#233;e d'Imerys, &amp;#224; Dry Branch, en G&amp;#233;orgie, ont &amp;#233;galement particip&amp;#233; &amp;#224; la campagne de syndicalisation et ont &amp;#233;t&amp;#233; en mesure de contrer les attaques de la Soci&amp;#233;t&amp;#233; contre le Syndicat. </P> <P> &amp;#171;Nous sommes tr&amp;#232;s fiers des partisans de notre syndicat, du comit&amp;#233; organisateur et du service d'organisation qui ont fait preuve d'un r&amp;#233;el leadership, d'un grand courage et n'ont jamais baiss&amp;#233; les bras&amp;#187;, a affirm&amp;#233; le vice-pr&amp;#233;sident de la r&amp;#233;gion 5 de PACE, Don Langham. </P> <P> Pour sa part, le pr&amp;#233;sident de PACE, Boyd Young, a lou&amp;#233; l'assistance fournie par l'ICEM et fait l'&amp;#233;loge du service de l'organisation de PACE et de la division des projets sp&amp;#233;ciaux pour &amp;#171;avoir, une fois de plus, &amp;#233;labor&amp;#233; une strat&amp;#233;gie si brillante qui a inaugur&amp;#233; une nouvelle tendance dans les campagnes internationales et ne manquera pas de profiter aux syndicats du monde entier.&amp;#187; Et d'ajouter : &amp;#171;Je suis convaincu que PACE et ICEM et la victoire que nous avons remport&amp;#233;e marqueront l'histoire du syndicalisme.&amp;#187; </P> <P> PACE s'attend &amp;#224; ce que commencent bient&amp;#244;t les n&amp;#233;gociations sur une premi&amp;#232;re convention collective. &amp;#171;Nous souhaitons que la Soci&amp;#233;t&amp;#233; abandonne finalement son attitude antisyndicaliste et comprenne que c'est en travaillant ensemble que le Syndicat et la Soci&amp;#233;t&amp;#233; pourront assurer le succ&amp;#232;s des activit&amp;#233;s de Sylacauga&amp;#187;, a clam&amp;#233; Langham. </P> <P> Imerys est l'un des plus importants producteurs de min&amp;#233;raux industriels du monde. PACE, qui a son si&amp;#232;ge social &amp;#224; Nashville, au Tennessee, repr&amp;#233;sente 320 000 syndicalistes travaillant dans les secteurs d'approvisionnement du papier, des produits chimiques, de l'&amp;#233;nergie et de l'automobile. Pour toute information compl&amp;#233;mentaire sur la campagne men&amp;#233;e par Imerys, pri&amp;#232;re de consulter le site Web de PACE &amp;#224; l'adresse www.imerys-workers.org. </div>