Le test de Roche pour le cytomégalovirus est homologué en Europe

31 Mars, 2011, 21:27 BST de Roche Molecular Systems

PLEASANTON, Californie, March 31, 2011 /PRNewswire/ --

- Le test mesure la charge virale de ce virus potentiellement mortel chez les greffés

Roche (SIX : RO, ROG; OTCQX : RHHBY) a annoncé aujourd'hui que son test(1) du cytomégalovirus (CMV) était maintenant disponible sur le marché européen. Le test de la charge virale du CMV aide les médecins à traiter les patients immunovulnérables à la maladie CMV, y compris ceux qui ont subi une greffe de cellules souches ou d'organe. Ce test normalisé et entièrement automatisé suit l'évolution des infections CMV au moyen d'un système convivial capable de fournir aux médecins des résultats fiables et précis afin qu'ils puissent prendre des décisions éclairées sur le traitement à suivre.

<< Nous sommes heureux d'offrir ce test novateur qui répond à un besoin médical essentiel chez les patients immunodéficients >>, affirme Paul Brown, Ph.D., responsable des diagnostics moléculaires chez Roche. << Grâce à ce test, Roche permet de procéder à une évaluation rapide et normalisée du CMV tout en améliorant l'ordonnancement des opérations en laboratoire. >>

À propos du test

Le test est rattachable à la première norme internationale de l'OMS pour les techniques d'amplification des acides nucléiques contre le cytomégalovirus humain (NIBSC 09/162). Il suit de manière fiable l'évolution des infections au cytomégalovirus (CMV) et surveille l'effet de la thérapie antivirale sur l'activité virale.

À propos du système COBAS(R) AmpliPrep / COBAS(R) TaqMan(R)

Ce test est conçu pour être utilisé sur le système entièrement automatisé COBAS(R) AmpliPrep/COBAS(R) TaqMan(R) de Roche. La plate-forme combine l'instrument COBAS(R) AmpliPrep pour la préparation automatisée d'échantillon avec l'analyseur COBAS(R) TaqMan(R) ou l'analyseur de petite taille COBAS(R) TaqMan(R) 48 pour l'amplification PCR et la détection automatisée en temps réel. Le système COBAS(R) AmpliPrep/COBAS(R) TaqMan(R) a un traitement parallèle à celui d'autres analyses diagnostiques moléculaires importantes ciblant des maladies intéressantes sur le plan médical (virus de l'hépatite B, virus de l'hépatite C et virus de l'immunodéficience humaine). Les enzymes brevetées AmpErase de Roche font également partie de chacun des tests et visent à prévenir la contamination croisée des échantillons et des laboratoires.

À propos du cytomégalovirus

Le CMV est l'infection virale la plus courante et la plus importante chez les receveurs de greffe d'organe. Le CMV peut être transmis par l'organe du donneur, provoquant une infection au CMV et conduisant ainsi au développement de la maladie. Environ 20 à 60 % de tous les receveurs de greffe développent une infection symptomatique au CMV.(2) Celle-ci se développe habituellement dans les premiers mois suivant la transplantation. La maladie CMV se caractérise par la présence d'une infection au CMV jumelée à des symptômes attribuables similaires à une mononucléose infectieuse, une fière prolongée, une pharyngite et une hépatite bénigne. Une fois transmis, le virus demeure latent à l'intérieur du corps du patient pour le reste de sa vie.

À propos de Roche

Établie à Bâle, en Suisse, Roche est un leader des soins de santé axés sur la recherche et figure parmi les leaders de l'industrie pharmaceutique et diagnostique. Numéro un mondial de la biotechnologie, Roche produit des médicaments cliniquement différenciés pour le traitement du cancer, des maladies virales et inflammatoires ainsi que des maladies du métabolisme et du système nerveux central. Roche est aussi le chef de file mondial du diagnostic in vitro et du diagnostic histologique, en plus d'être une entreprise pionnière dans le traitement du diabète. Sa stratégie de soins personnalisés vise à fournir des médicaments et des outils diagnostiques permettant d'améliorer de façon tangible la santé, la qualité de vie et la survie des patients. En 2010, Roche comptait plus de 80 000 employés dans le monde et a consacré plus de 9 milliards de francs suisses à la recherche et au développement. Le groupe a également affiché un chiffre d'affaires de 47,5 milliards de francs suisses. Genentech, aux États-Unis, est un membre à part entière du groupe Roche. Roche détient une participation majoritaire dans Chugai Pharmaceutical, au Japon. Pour en savoir plus : http://www.roche.com.

Toutes les marques de commerce utilisées ou mentionnées dans le présent communiqué sont protégées par la loi.

(1) COBAS(R) AmpliPrep/COBAS(R) TaqMan(R). Le test CMV COBAS(R) AmpliPrep/COBAS(R) TaqMan(R) n'est ni homologué ni disponible aux fins d'utilisation aux États-Unis. Il est d'ailleurs en cours de mise au point.

(2) Emovon OE, Baillie GM, Rajagopalan PR, Chavin KD. Infections découlant des transplantations de rein. Couverture du CME, basée sur la Semaine nationale du rein 2002 : 35e assemblée annuelle de l'American Society of Nephrology. Medscape Transplantation. 2002.

Roche Molecular Systems Pleasanton, téléphone : +1-888-545-2443

LA

SOURCE Roche Molecular Systems