Le tribunal refuse le dépôt de la motion d'injonction préliminaire de Maxwell Technologies, Inc. contre NessCap

29 Août , 2007, 14:00 BST de NessCap Co., Ltd.

SEOUL, Corée du Sud, August 29 /PRNewswire/ --

NessCap Co., Ltd. (<< NessCap >>), société privée reconnue comme leader mondial en matière de fabrication, de développement et de vente de produits et de technologies liées aux ultracondensateurs, a annoncé aujourd'hui que le tribunal d'instance fédéral américain, du district de la Californie du sud (San Diego), a rendu une décision refusant la demande de Maxwell Technologies, Inc. (Nasdaq: MXWL) pour une injonction préliminaire. La décision du tribunal déclare que Maxwell n'a pas présenté d'arguments convaincants dans sa plainte pour contrefaçon de brevet déposée contre NessCap et sa société mère américaine NessCap, Inc., en octobre 2006, selon laquelle les ultracondensateurs de NessCap violeraient le brevet américain N 6.631.074 de Maxwell. Par conséquent, le juge du tribunal de district américain, John A. Houston, a déterminé qu'une injonction préliminaire était sans fondements, permettant ainsi à NessCap de poursuivre, parallèlement au déroulement du litige, la fabrication, l'utilisation et la vente ou la proposition de vente de ses ultracondensateurs non prismatiques aux Etats- Unis.

Le tribunal a notamment déclaré que Maxwell << ne s'était pas acquitté de son obligation de prouver que les dispositifs de l'accusé correspondaient aux limitations de l'affirmation 1 du brevet '074. >> Le tribunal a tiré cette conclusion après deux jours d'audience aux cours desquels NessCap a soumis plusieurs milliers de documents.

Dans le cadre d'un litige associé, NessCap s'est pourvue en appel contre une injonction préliminaire antérieure émise au mois d'avril à l'encontre de certains de ses dispositifs prismatiques. NessCap est convaincue que cette injonction est erronée. La cour d'appel pour le circuit fédéral à Washington D.C. devrait entendre cet appel avant la fin de cette année. Par ailleurs, au mois de décembre 2006, NessCap a intenté un procès à Maxwell pour la contrefaçon du brevet américain N 6.743.544 de NessCap en ce qui concerne les ultracondensateurs de cellule C et D de Maxwell. Ce litige devrait être entendu à la mi-septembre par le tribunal fédéral de San Diego.

<< Je suis persuadé que NessCap n'a violé aucun brevet de Maxwell >>, a déclaré Robert Tressler qui a récemment rejoint NessCap en qualité de vice-président/directeur général après avoir quitté Maxwell à la fin 2005. << NessCap possède sa propre technologie d'avant-garde et sa seule préoccupation est de la populariser. >>

<< Nous sommes particulièrement reconnaissants au Juge Houston et au tribunal de la décision judicieuse de refuser la demande de Maxwell pour une injonction préliminaire >>, a déclaré le Dr Sunwook Kim, fondateur et président du conseil d 'administration de NessCap. << Comme je l'avais déclaré au mois d'octobre dernier, nous ne comprenons pas ce qui motive Maxwell à nous poursuivre mais nous continuerons néanmoins de nous défendre avec énergie et je pense que nous aurons gain de cause. >>

Pour ce litige, NessCap est représentée par Edwards Angell Palmer & Dodge LLP.

NessCap est un leader mondial en matière d'innovation technologique et de développement d'ultracondensateurs. Nous proposons la plus vaste gamme de produits commerciaux standard sur le marché allant de 3 à 5000 farads munis d'électrolytes organiques alternatives réputées au sein de l'industrie. Nos produits NessCap sont disponibles dans des cellules et des modules pour les marchés du transport, de l'énergie et de la consommation. Pour plus d'informations techniques et commerciales, veuillez consulter www.nesscap.com.

Site Internet : http://www.nesscap.com

LA

SOURCE NessCap Co., Ltd.