Le vol commercial du KuangChi Cloud pose un jalon dans l'innovation de l'espace urbain

04 Janvier, 2016, 19:14 GMT de KuangChi Science

DONGGUAN, Chine, 4 janvier 2016 /PRNewswire/ -- Avec un contrat commercial de 180 millions de dollars de Hong Kong, la plate-forme d'information spatiale urbaine Cloud, un éminent produit issu des activités de KuangChi Science dans le domaine de l'espace urbain intelligent (00439.HK), a mené à bien son premier vol commercial dans le monde et a lancé son premier service commercial le 28 décembre 2015 à Dongguan, dans la province de Guangdong, dans le sud de la Chine. Quelque 100 personnes, y compris le maire de Dongguan, Yuan Baocheng, et le président de KuangChi, Liu Ruopeng, ont assisté à l'ascension du Cloud au Dongguan Eco Park.

Photo - http://photos.prnewswire.com/prnh/20160103/318766

Ce vol pose un jalon important dans la technologie spatiale urbaine. Avec 48 mètres de long et près de 20 mètres de haut, cette spectaculaire plate-forme soulevée par de l'hélium s'est élevée à 300 mètres au-dessus du sol, offrant des services intégrés tels que des communications, un accès Internet, ainsi que la collecte et l'analyse de mégadonnées.

Autorisée à voler dans l'écoparc, le Cloud peut être comparé à une tour de communication de grande hauteur ou à un satellite de basse altitude. Il est arrimé au sol à l'aide d'un câble synthétique, qui sert également de portail pour accéder au centre de traitement des données. Il faut trois heures pour remplir l'aéronef, qui est étanche et conçu pour résister à la foudre et aux variations de pression et de températures. Il peut résister en vol à des vents de 20 mètres par seconde et à des vents de 25 mètres par seconde lorsqu'il est arrimé.

Pour Luan Lin, directeur technologique de KuangChi Science, ce système peut être utilisé pour des relevés géographiques, le contrôle du trafic et des feux de broussailles, la lutte contre les catastrophes naturelles et les missions de sauvetage.

La technologie critique et l'équipement utilisés par le Cloud ont permis de sauver la vie de Tian Zeming, survivant d'un grave glissement de terrain à Guangming, Shenzhen. Les moniteurs multifonctions et haute résolution du Cloud ont permis de localiser des immeubles enfuis sous la boue et de garder trace des fouilles. Avec l'aide des moniteurs et du Cloud mini, une version compacte du Cloud utilisée en cas d'urgence, les sauveteurs ont recensé 22 endroits pour leurs recherches. Tian a été retrouvé dans un bâtiment sur le site n° 1.

Sûr, peu coûteux et écologique, le Cloud peut s'élever à entre 1 000 et 2 000 mètres au-dessus du sol avec une charge utile de 400 kilogrammes. En fonction de besoins divers, cette charge utile peut être utilisée pour des stations de base sans fil, des équipements Super Wifi, des transmetteurs TV et radio, ce qui permet au système d'être utilisé pour toute une série de missions comme les télécommunications, l'urbanisme et la gestion urbaine, la surveillance de la pollution atmosphérique et la surveillance maritime.

A haute altitude, le Cloud couvre une vaste étendue et transmet des signaux bien plus performants que ceux des systèmes au sol. Dans le cas de Dongguan, la capacité de communication Wifi du système couvre un rayon de 30 kilomètres, et la superficie totale couverte peut atteindre 3 000 kilomètres carrés avec des relais de terre.

La technologie de rupture utilisée dans le Cloud est semblable à celle qui a été mise au point par Raytheon Company, un contractant américain dans le domaine de la défense, tandis que la technologie de Raytheon se limite à des applications militaires. Le Cloud est le premier de son type dans le domaine civil.

Lors d'un lancement d'essai à Shenzhen en février, le Cloud a réussi à accomplir ses tâches dans la couverture de communication Wifi, la surveillance au sol et la collecte de données maritimes.

Avec un plus grand nombre de fonctions et des performances plus stables, le système utilisé à Dongguan permettra de surveiller la concentration de particules fines PM 2.5 dans l'air, d'assurer la sécurité des zones bondées et de manœuvrer intelligemment dans le trafic urbain. Le réseau Internet des objets et la couverture Wifi offerts par le système facilitera la vie des citoyens de Dongguan.

S'inscrivant dans l'initiative Global Community of Innovation (GCI) de KuangChi, le Cloud est une autre tentative visant à concrétiser les technologies de science fiction. Parmi les partenaires de GCI figurent également Martin Jetpack, Near Space Traveller, Space Levitation Station, Solarship, Zwipe, HyalRoute Broadband, Parallel World, iPhoton, Super WiFi et Smart Structure. 

LA

SOURCE KuangChi Science