L'équipe AMU amorce son travail programmatique

13 Mai, 2015, 14:10 BST de The Agency for the Modernisation of Ukraine (AMU)

VIENNE, May 13, 2015 /PRNewswire/ --

Cimoszemicz, Depenheuer, Kouchner, Macdonald, Pawlak, Steinbrück et Verheugen créent un programme de modernisation pour l'Ukraine 

- Indication: L'image est distribuée AP Images (http://www.apassignments.com) -

Fondée en mars 2015, l'Agence de modernisation de l'Ukraine (AMU) a pour vocation de regrouper le savoir et les expériences d'experts et d'élus de toute l'Europe. Ce savoir et ces expériences seront alors mis en valeur au profit de l'évolution de l'Ukraine. Le processus programmatique, base de cette évolution, a démarré aujourd'hui lors d'une rencontre de tous les responsables à Vienne. 

« Ce que nous voulons, c'est aider l'Ukraine à garder la tête sur les épaules, afin qu'elle se retrouve à égalité avec l'Europe » dit Michael Spindelegger, président de l'AMU, à propos de l'objectif principal de l'agence. « Une démocratie mûre et une économie prospère seront la base de cette évolution. »

C'est pourquoi l'AMU s'est fixé comme premier but l'élaboration d'un programme de modernisation de l'Ukraine : dans les 200 jours, sept experts et élus d'excellence rédigeront ses sept volets thématiques. Ces sept personnalités qui mettront à disposition leur expertise dans le cadre d'un contrat sont :

  • Wlodzimir Cimoszewicz, en charge du volet « Lutte contre la corruption » ; ancien premier ministre et ministre de la justice en Pologne
  • Professor Otto Depenheuer : « Constitution » ; professeur en théorie générale de l'Etat, droit publique et philosophie du droit à Cologne et directeur du séminaire de philosophie de l'Etat et politique du droit
  • Bernard Kouchner : « Santé »; ancien ministre français des affaires étrangères et co-fondateur de Médecins sans frontières
  • Lord Macdonald, QC : « Etat de droit », membre de la Chambre des Lords et juge adjoint près de la Haute Cour de justice
  • Waldemar Pawlak : « Economie », ancien premier ministre et ministre de l'économie polonais
  • Peer Steinbrück : « Finances & impôts », ancien ministre fédéral des finances en Allemagne
  • Günter Verheugen : « Intégration européenne », ancien vice-président de la commission européenne et commissaire européen chargé le l'Entreprise et de l'Industrie, également chargé de l'élargissement de l'UE.

Le programme de modernisation devra être prêt avant la mi-septembre et sera alors soumis au parlement de l'Ukraine. « Un échange intensif avec la société civile ukrainienne sera particulièrement important lors de l'élaboration du programme » souligne Michael Spindelegger. Cet échange inclura des interviews et des tables rondes publiques, entre autres. Un autre partenaire important est selon le président de l'AMU, la fédération des employeurs (FEU) et la fédération des syndicats (FUU) sous l'impulsion desquelles l'AMU a été fondée.

Dès cet été, l'AMU organisera au moins une table ronde par volet. Elle y conviera des experts, des ONG et des citoyens ukrainiens. La série des tables rondes commencera début juin par le volet « Lutte contre la corruption ». (Fin du communiqué)

Demande de précision :

Bernhard Schragl
PR Manager, Spokesperson
The Agency for the Modernisation of Ukraine
Renngasse 6-8, Top 504  |  A-1010 Vienna  |  Entrance Wächtergasse 1
Mobile +43-664-888-65-204  |  Phone +43-1-535-07-65-204
http://www.amukraine.org  |  bernhard.schragl@amukraine.org

LA

SOURCE The Agency for the Modernisation of Ukraine (AMU)