Les agissements de la banque autrichienne ERSTE Bank ont suscité des inquiétudes vis-à-vis de l'inobservance des droits des consommateurs ukrainiens

22 Avril, 2013, 09:00 BST de Financial Literacy of Ukraine

KIEV, Ukraine, April 22, 2013 /PRNewswire/ --

Les participants à la table ronde internationale intitulée « Droits constitutionnels et droits des consommateurs de services financiers », qui s'est tenue à Kiev le 16 avril 2013, ont vivement conseillé aux gouvernements de l'UE, aux institutions financières européennes et aux organisations internationales d'utiliser seulement des normes internationales de protection des droits pour les consommateurs de services financiers en Ukraine, et aussi d'éviter l'application d'une politique de deux poids deux mesures.

Cette demande a été faite après des incidents survenus lorsque des institutions financières européennes en Ukraine, au lieu d'utiliser des normes européennes en matière de protection des droits des consommateurs, ont appliqué une politique de deux poids deux mesures et violé délibérément les droits des consommateurs. Il a notamment été évoqué la situation bien connue relative à ERSTE Bank, dans le cadre de laquelle le consommateur a été en mesure de prouver dans une procédure judiciaire que la banque avait violé les dispositions clés de la Convention de sauvegarde des droits de l'Homme et des libertés fondamentales ainsi que ses droits constitutionnels en tant que citoyen de l'Ukraine. Cela a été confirmé par la décision du Tribunal de district Solomyansky de Kiev en date du 3 avril 2013. La banque a fait appel de cette décision, provoquant encore davantage de mécontentement dans la société, car elle a ainsi tenté de faire appel contre des dispositions de la Convention, qui constitue le principal postulat international sur les droits de l'Homme.

« L'Ukraine se dirige ainsi, avec difficulté, vers le statut de membre de la Communauté européenne », a déclaré Peter Ploski, Président d'East European Consulting (Pologne). « Elle tente de modifier son paradigme de pensée et sa culture des affaires dans le but d'utiliser des normes européennes dans le cadre de ses relations économiques et politiques. En conséquence, il est très important pour les institutions européennes qui mènent des affaires en Ukraine, ainsi que pour leurs filiales, d'employer ici des normes et valeurs européennes, montrant l'exemple de l'établissement de relations civilisées avec les consommateurs ».

La résolution a été signée par les participants à la table ronde - membres du parlement ukrainien et représentants des institutions bancaires et de l'assurance, établissements éducatifs de premier plan, ainsi que représentants d'organisations ukrainiennes et internationales œuvrant à la création d'un système de protection des droits des consommateurs en Ukraine.

LA

SOURCE Financial Literacy of Ukraine