Les Allemands demandent une mise à jour des politiques en matière de transport pour la génération des smartphones

14 Septembre, 2014, 16:17 BST de Penn Schoen Berland

FRANKFURT, Allemagne, September 14, 2014 /PRNewswire/ --


  • selon un sondage, la moitié des Allemands âgés de 18 à 35 ans estiment que le gouvernement devrait soutenir davantage le covoiturage 
  • 62 % affirment que le gouvernement devrait encourager la concurrence et l'innovation 
  • 60 % se disent favorables à de nouvelles options de transport dans leur région 

Selon un récent sondage, la grande majorité des Allemands âgés de 18 à 35 ans se disent en faveur du covoiturage et 70 % d'entre eux envisagent la possibilité ou l'ont déjà essayé. En outre, plus de la moitié des participants au sondage estiment que le gouvernement devrait appuyer davantage ces nouvelles options de transport. Telles sont les conclusions d'un sondage national auprès des personnes âgées de 18 à 35 ans, commandé par Uber et réalisé les 27et 28 août 2014 par Penn Schoen Berland*.

Les résultats du sondage montrent que les jeunes allemands apprécient l'innovation, la concurrence et de nouveaux concepts de transport, avec 3 sur 5 personnes sondées affirmant qu'elles aimeraient voir le gouvernement encourager davantage la concurrence et l'innovation en général, et disposer de nouvelles options de transport dans leur région.

« Chez Uber, nous pensons que le covoiturage apportera une contribution importante au transport individuel du futur. uberPOP est une solution de covoiturage novatrice et originale qui marie sécurité et souplesse en reliant les passagers aux conducteurs afin de rentabiliser les voitures sur les routes, ce qui contribue à la protection de l'environnement et permet aux conducteurs de partager les frais liés à l'achat et l'entretien d'une voiture. Grâce à uberPOP, tout le monde y gagne », a expliqué Fabien Nestmann, directeur général d'Uber Germany.

Tandis que le nombre de jeunes Allemands qui utilisent le covoiturage s'élève actuellement à seulement 5 %, une vaste majorité de 65 % l'envisagerait comme option. Cela est particulièrement vrai dans les régions rurales où les options de transport en commun ne sont pas suffisantes.

« Ces conclusions sont très motivantes et expliquent la croissance rapide d'Uber en Allemagne. La demande pour Uber est particulièrement importante dans les zones rurales, ce qui témoigne du potentiel énorme dans ce pays et tombe à point nommé alors que nous envisageons notre expansion dans d'autres régions. Uber est la manière la plus rapide, la plus sûre et la plus pratique de se déplacer et nous sommes ravis que les Allemands soient d'accord », a déclaré Fabien Nestmann.

Remarques : 

Résultats détaillés du sondage mentionné :   

  • 55 % affirme que le gouvernement devrait soutenir davantage le covoiturage
  • 62 % estime que le gouvernement devrait encourager la concurrence et l'innovation
  • 60 % salue l'introduction de nouvelles options de transport dans leur région
  • 68 % estime que les options de transport dans les zones rurales sont insuffisantes
  • 5 % a déjà utilisé le covoiturage, et 65 % l'envisagerait

Uber est une société technologique qui propose des options de transport, y compris du covoiturage. En Allemagne, Uber exerce ses activités à Berlin, Hambourg, Munich, Frankfurt et Düsseldorf et envisage son expansion dans d'autres régions d'ici la fin de l'année. À l'international, Uber est active dans 205 villes réparties dans 45 pays.

* À propos de l'enquête : le cabinet-conseil de communication Penn Schoen and Berland (PSB) a mené 1 002 interviews sur Internet en Allemagne auprès de répondants âgés de 18 à 35 ans. 

LA

SOURCE Penn Schoen Berland