Les antibiotiques : un trésor à protéger

23 Juin, 2014, 14:54 BST de World Alliance Against Antibiotic Resistance (WAAAR)

PARIS, June 23, 2014 /PRNewswire/ --

La "World Alliance Against Antibiotic Resistance" (WAAAR) lance sa Déclaration  

Les antibiotiques, qui ont sauvé tant de vies humaines, sont en grand danger. La résistance des bactéries aux antibiotiques ne cesse d'augmenter. On estime aujourd'hui que cette résistance, en grande partie liée au volume d'antibiotiques utilisés, est responsable chaque année de 25 000 décès en Europe, et 23 000 aux Etats-Unis. Et pourtant, la consommation d'antibiotiques ne cesse d'augmenter dans la plupart des pays.

     (Logo: http://photos.prnewswire.com/prnh/20140620/693578 )

Par ailleurs, peu de nouveaux antibiotiques ont été mis sur le marché ces dernières années, et très peu sont attendus dans le futur proche. Cette période de grande pénurie en antibiotiques efficaces représente ainsi un problème majeur de santé publique.

Il est urgent de se mobiliser pour tenter de préserver les antibiotiques encore efficaces, et d'en obtenir de nouveaux. Sans un effort collectif et rapide, certaines infections vont devenir impossibles à traiter, et certains actes (transplantations, traitements diminuant l'immunité, chirurgie lourde…) vont devenir trop risqués pour être entrepris. D'ores et déjà, certaines infections nosocomiales et de ville sont liées à des bactéries multi-résistantes, qui entrainent des échecs thérapeutiques.

Présidée par le Docteur Jean Carlet (ancien réanimateur, spécialiste des infections nosocomiales, et de la résistance aux antibiotiques) la "World Alliance Against Antibiotic Resistance" (WAAAR) a été créée il y a deux ans et demi pour sensibiliser le plus grand nombre sur l'urgence et la gravité du danger, et pour coordonner  un dialogue européen et international afin de mettre en place  des solutions efficaces. Le siège social de la WAAAR est situé en France, au sein du Groupe hospitalier Paris St Joseph (GHPSJ).

Groupe international de 700 personnes, en provenance de 55 pays différents, et représentant tous les acteurs du domaine de la santé, soutenu par 140 sociétés savantes à travers le monde, l'Alliance publie ce jour sa déclaration solennelle.

Au cœur de celle-ci, dix recommandations d'actions  pour préserver l'efficacité des antibiotiques et stabiliser l'écosystème bactérien :  

1. Favoriser la prise de conscience de tous les acteurs, y compris le grand public, de l'intensité du danger représenté par la résistance bactérienne.

2. Organiser dans chaque pays un plan national de lutte contre la résistance bactérienne, 

3. Faciliter l'accès permanent aux antibiotiques essentiels et de qualité, en particulier dans les pays en voie de développement.  

4. Surveiller la consommation des antibiotiques et leur niveau de résistance 

5. Développer de nouveaux tests  diagnostiques efficaces pour favoriser un traitement antibiotique rapide et ciblé.  

6. Utiliser les antibiotiques avec prudence et de façon contrôlée (dans les hôpitaux, la ville, l'élevage, l'aquaculture, …).  

7. Lancer de grandes campagnes d'information et d'éducation du grand public et des professionnels de santé pour un emploi plus rationnel des antibiotiques.  

8. Renforcer les efforts de prévention et de contrôle de la transmission bactérienne (mesures d'hygiène, d'isolement, contrôle de l'eau, …).

9. Favoriser la recherche fondamentale et appliquée ainsi que le développement de nouveaux produits et de nouveaux vaccins anti-bactériens.  

10. Inscrire les «le concept d'antibiotique» au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO. 


Pour diffuser sa Déclaration, WAAAR saisit l'opportunité que représente la signature d'une résolution sur leur programme pendant l'assemblée générale de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

LA

SOURCE World Alliance Against Antibiotic Resistance (WAAAR)