Les bureaux dépourvus d'éléments rappelant la nature nuisent à la santé et la productivité des salariés

24 Octobre, 2014, 14:20 BST de Interface

LONDRES, October 24, 2014 /PRNewswire/ --


 

Selon une étude menée dans la zone EMEA, le fait de travailler dans un environnement doté d'éléments rappelant la nature permettrait d'augmenter la productivité de 8 % et d'accroître le bien-être de 13 %.  

Le rapport sur les espaces humains (The Human Spaces Report) a été commandé par Interface, spécialiste mondial des revêtements de sol modulaires, et dirigé par Sir Cary Cooper, professeur et psychologue du travail. D'après les résultats de l'étude, les salariés de la zone EMEA qui travaillent dans un environnement doté d'éléments rappelant la nature (comme des plantes et la lumière du soleil) déclarent bénéficier d'un niveau de bien-être 13 % supérieur, mais également être 8 % plus productifs dans l'ensemble.

Selon cette étude universitaire portant sur 3 600 employés de bureau dans la zone EMEA :

  • 42 % d'entre eux travaillent dans un espace sans lumière naturelle.
  • 55 % n'ont pas accès à des coins de verdure.
  • 7 % d'entre eux travaillent dans un bureau sans fenêtre.
  • 15 % des employés espagnols travaillent dans des bureaux sans fenêtre et représentent la population active la plus stressée.
  • C'est en Allemagne et au Danemark que le nombre d'employés travaillant dans des bureaux sans fenêtre est le plus faible (2 % et 3 % respectivement). En outre, c'est dans ces pays que l'on trouve la main d'œuvre la plus heureuse.

Les interactions avec la nature sont de plus en plus limitées : 63 % des employés de bureau travaillent désormais en ville ou dans des centres urbains. De plus, ils passent en moyenne 34 heures hebdomadaires au bureau. Pourtant, l'étude a permis de montrer que les employés éprouvent une affinité inhérente pour les éléments qui rappellent la nature.

LISTE DE SOUHAITS DES EMPLOYÉS DE BUREAU CONCERNANT L'AMÉNAGEMENT DE LEUR ESPACE DE TRAVAIL   

Voici les 5 éléments naturels en tête de la liste établie par les employés de bureau dans la zone EMEA :

  1. De la lumière naturelle
  2. Un espace de travail calme
  3. Une vue sur la mer
  4. Des plantes intérieures vivantes
  5. Des couleurs vives

S'exprimant à propos des résultats de l'étude, le professeur Sir Cary Cooper a déclaré : « Le milieu de travail a toujours été considéré comme essentiel au bien-être et aux performances des salariés, mais souvent du point de vue de la salubrité uniquement. Le rapport Human Spaces présente clairement la corrélation entre la productivité et l'impact de l'espace de travail. Ce n'est pas un hasard si les employeurs les plus modernes adoptent désormais une nouvelle approche à l'égard de l'aménagement des espaces de travail afin de favoriser l'épanouissement, la collaboration et la créativité de leurs effectifs. Un aspect important est le fait d'être en lien avec la nature et le monde extérieur, le design biophilique de son vrai nom. »

S'exprimant à propos de l'aménagement des bureaux, Mandy Leeming (directrice britannique du développement et de la conception chez Interface) a déclaré : « Lorsqu'il est question d'élaborer des espaces de travail qui ont des effets positifs sur la santé, les performances et la concentration, il faut pouvoir interpréter les nuances de la nature auxquelles nous sommes sensibles de manière inconsciente, par exemple les couleurs et les textures. Au bout du compte, l'amélioration du bien-être, de la productivité et de la créativité des effectifs est une composante essentielle de la réussite des entreprises de premier plan. »

Pour tout complément d'information, rendez-vous sur le site http://www.humanspaces.com ou sur Twitter @human_spaces.

 

LA

SOURCE Interface