Les conseils d'administration passent à l'ère numérique : EQUITY lance son service "Leading Boards"

23 Septembre, 2014, 16:41 BST de EQUITY

PARIS, September 23, 2014 /PRNewswire/ --

EQUITY, leader des solutions de gouvernance et de gestion juridique pour les grandes entreprises, annonce la signature d'un partenariat avec Leading Boards pour dématérialiser les Conseils d'Administration et les Instances. Avec Leading Boards, EQUITY dispose désormais d'une gamme complète de solutions complémentaires sécurisées et couvre tous les besoins en matière de Gouvernance d'entreprise.

Pour visualiser le communiqué multimédia, rendez-vous sur :

http://www.multivu.com/players/fr/72762543-equity-lance-service-leading-boards

Composé de plusieurs membres - une dizaine pour les Sociétés Anonymes mais bien plus pour certains organismes publics et associations - le Conseil d'Administration ou de Surveillance est un organe essentiel des entreprises, associations et autres organisations. Il se réunit plusieurs fois par an et ses décisions impactent durablement la vie de ces organismes et celle de toutes les parties prenantes.

En France, l'organisation d'un Conseil d'Administration requiert de suivre une procédure précise, de la convocation des membres à la rédaction du procès-verbal et sa distribution. Une opération dont la gestion peut s'avérer compliquée et coûteuse.

Avant-hier, le secrétaire convoquait les membres, leur adressait la documentation papier indispensable à la tenue du Conseil, puis souvent récupérait lesdits documents confidentiels pour les détruire. Il arrivait que ces éléments soient modifiés entretemps et certains membres de Conseils ont ainsi reçu plusieurs ramettes de papier à chaque envoi. Quantité de documents confidentiels ont voyagé plusieurs fois à travers le monde. Une logistique lourde, nécessitant le recours à des services de distribution rapide et une organisation sans faille pour assurer la confidentialité des échanges et l'arrivée à bon port de chaque envoi. Un tel processus ne permettait pas l'ajout de dernière minute d'une quelconque information sans compter les risques de perte ou de fuite.

Hier, les Conseils d'Administration ont été tentés par Internet, mais le manque de sécurité les a fait reculer. En transit sur le web ou téléchargés sur les ordinateurs des membres, les documents pouvaient être dérobés et les informations confidentielles se retrouver à la portée de tous. L'arrivée du cloud computing n'a pas permis de régler la question.

Nombre de Conseils d'Administration et de comités français en sont finalement restés à la version papier, malgré le coût et la lourdeur du processus.

Video: 
     http://www.multivu.com/players/fr/72762543-equity-lance-service-leading-boards

LA

SOURCE EQUITY