Les directeurs informatiques confrontés à des problèmes d'efficacité et de gestion des machines virtuelles

12 Septembre, 2013, 22:13 BST de TeamQuest

CLEAR LAKE, Iowa, 12 septembre 2013 /PRNewswire/ -- Près de neuf directeurs informatiques sur dix estiment que la gestion de machines virtuelles est risquée sans planification adéquate, selon une étude mondiale réalisée par Kelton Research à la demande de TeamQuest.

Plus de quatre directeurs informatiques sur cinq ayant recours à des machines virtuelles disent rencontrer les grands problèmes suivants :

  • Comprendre quelles configurations donneront les meilleurs résultats possible
  • Évaluer les performances et la charge de travail des solutions de virtualisation
  • Résoudre aisément les problèmes de performance

Au nombre des autres problèmes rencontrés par les services informatiques figurent les suivants :

  • Difficulté à comparer le rapport qualité-prix de différentes solutions
  • Difficulté liée au fait que la direction croit au battage orchestré par les fournisseurs de solutions de virtualisation
  • Difficulté à évaluer la taille des serveurs nécessaire pour prendre en charge des conteneurs virtuels

« L'un des principaux problèmes que pose la gestion de machines virtuelles est que de nombreuses sociétés sont dans l'utilisation simple et n'ont pas franchi le cap de la latence. Le fond de l'histoire ne réside pas dans l'utilisation, mais dans l'attente et la compréhension des éléments constitutifs des délais de réaction », a déclaré Scott Adams, directeur de la gestion de produits chez TeamQuest.

Il ressort de l'étude que les sociétés qui gèrent de manière appropriée leurs machines virtuelles sont moins confrontées à des défaillances de fonctionnement des services cloud. Près de 40 % des personnes interrogées qui gèrent de manière adéquate leurs machines virtuelles disent avoir rencontré des problèmes de défaillances sur le cloud contre 66 % des personnes n'ayant pas de méthode de gestion appropriée.

Scott Adams souligne la réussite des sociétés qui emploient des stratégies de gestion appropriées des machines virtuelles. Ces organisations consacrent plus de la moitié moins de temps (18 heures par semaine) à résoudre des problèmes inattendus que les sociétés moins matures (37 heures par semaine), selon l'étude.

« Les résultats de cette étude pointent également du doigt l'efficacité », a indiqué Scott Adams avant de poursuivre : « À mesure que les sociétés gagnent en expérience et se familiarisent avec ces environnements, elles trouvent de l'intérêt à la planification adéquate. Le type de recherche qui consiste à connaître la densité appropriée de machines virtuelles, comprendre comment ces machines interagissent et chercher la meilleure configuration possible permet de gagner sensiblement en efficacité. »

Scott Adams suggère également aux sociétés de se concentrer sur les solutions qui offrent des fonctions d'analyse des problèmes exhaustives, applicables à de nombreuses technologies et marques. « L'environnement est aujourd'hui trop complexe, stratifié et varié pour qu'il soit possible de donner du sens aux montagnes de données de performance fournies par de si nombreuses sources. Il est beaucoup plus efficace de recourir à une solution qui vous renvoie vers les informations qui importent lorsque surviennent les problèmes », a affirmé M. Adams.

Pour plus d'informations, veuillez consulter le site www.teamquest.com ou composer le +1-641-357-2700. En Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, appelez le +46-31 80 95 00, et dans la région Asie-Pacifique composez le +61 3 9641 2288.

LA

SOURCE TeamQuest



Liens connexes

http://www.teamquest.com